lundi 18 décembre 2017

Communiqué :


En Bourgogne Franche-Comté, des élus locaux et des usagers TER s'indignent de la politique des transports du Conseil Régional et de la SNCF. 

Alors que les transports représentent un tiers des émissions de gaz à effet de serre, seul secteur dont les émissions ont recommencé à augmenter, que les villes sont exposées à des pics de pollution et que trop de citoyens sont à l'écart des politiques des transports, la Région va pénaliser les usagers qui quotidiennement se déplacent en TER. 

En effet, le Conseil Régional va supprimer les haltes ferroviaires de Franois dans le Doubs, de Neuilly-lès-Dijon et Villers-les-Pots en Côte d’Or situées sur l’axe ferroviaire majeur du TER Saône Doubs qui relie Dijon à Besançon et Belfort. De plus, le tronçon Saint-Claude - Oyonnax fermera le 1er Janvier 2018. Pour autant, l'électrification de la Voie Centre Europe Atlantique sur le tronçon Chagny-Nevers n'est pas confirmée. 

Parallèlement, la Région semble bien déterminée à trouver des solutions pour financer la seconde phase de la branche Est de la Ligne à Grande Vitesse Rhin- Rhône, véritable impasse financière à un milliard d'euros. Bien que le Ministère des Transports ait gelé les nouveaux grands projets d'infrastructures, jugés trop coûteux, cet entêtement est surprenant. Cette volonté est d'autant plus étonnante que les suppressions de haltes et de lignes sont probablement motivées par des choix budgétaires. Sans évoquer les déficits des aéroports de Dijon et de Dole qui vivent sous perfusion d'argent public comme l'a dénoncé la Cour des Comptes dans un rapport de février 2015. 

A l'évidence, la priorité n'est pas d'accompagner la transition vers des transports plus propres et moins consommateurs d’énergie. Ce choix produira l'effet inverse : les usagers se reporteront sur le véhicule individuel. De plus, l'abandon d'une véritable politique de la mobilité condamne les territoires à l'isolement et entretient les inégalités de développement entre les bassins de vie. 

L'amélioration du service public des transports ne se réduit pas à la minute gagnée sur un trajet ciblé. Nous constatons, depuis plusieurs années, que le service public des transports tend à se dégrader avec des lignes déjà fermées (Bresse, Morvan) et que cette tendance semble se confirmer. Elle doit s'arrêter. 

C'est pourquoi, EELV appelle à une concertation large avec les élus locaux et les usagers, et appelle à une politique de la mobilité qui permette à toutes et tous de se déplacer facilement à moindre coût pour aller au travail, se former et pour pratiquer 
ses activités. 

Claire MALLARD 
Christophe BOUDET 
co-secrétaires régionaux 
EELV BOURGOGNE 
Brigitte MONNET et Philippe CHATELAIN 
co-secrétaires régionaux EELV FRANCHE COMTE

 

EXPRESSION POLITIQUE : "Jérusalem, Force doit rester au droit !"

Une manifestation pro-palestinienne aura lieu samedi à Mâcon

POLITIQUE : Laurent Wauquier élu président des Républicains

LW LR2 - 1.jpg
Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a été élu haut la main dès le 1er tour avec près de 75% des voix. Les réactions de Marie Mercier et du MoDem 71.

POLITIQUE : Le Front de Gauche à l’heure du bilan mi-mandat

BILAN-MI-MANDAT-FDG-Macon(2).jpg
macon-infos a rencontré Eve Comtet-Sorabella, conseillère municipale et communautaire, ainsi que son équipe militante d'appui pour faire un point sur son action à mi-mandat.

POLITIQUE - Conseil régional : «Dufay – Sauvadet – Montel», il fallait bien que ça pète un jour…

CR BFC DUFAY SAUVADET MONTEL.jpg
Retour en 10 actes sur un épilogue fracassant, avec un reportage photos exclusif.

CONSEIL REGIONAL : Quand Sophie Montel (ex-FN) fait exploser les débats

bourgogne-franche-comte-quand-sophie-montel-fait-exploser-les-debats-au-conseil-regional-NOV.jpg
On dit que les voyages forment la jeunesse. Ils peuvent aussi conduire à la formation d’un tsunami. Car c’est bien un tsunami qui s’est soulevé dans l’hémicycle de la communauté d’agglomération de Montbéliard, où le Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté tenait, ce vendredi, une session décentralisée.

POLITIQUE : Maël de Calan en réunion publique jeudi soir à Châtenoy le Royal

MAELDECALANEN71.jpg
Il est candidat à la présidence du parti Les Républicains.

POLITIQUE : Le Front de Gauche de Mâcon dénonce "des manquements sur les dossiers du chauffage urbain et de l'aménagement du centre-ville"

front-de-gauche-macon-chauffage-urbain-amenagement-centre-ville.jpg
« Je n'ai pas la solution à tous les problèmes, mais sur beaucoup de points, il n'y a même pas de discussion au sein du conseil municipal » a dénoncé Eve Comtet-Sorabella, conseillère municipale Front de Gauche au cours d'une conférence de presse.

POILITIQUE : Le député Benjamin Dirx défend la politique gouvernementale auprès des maires

LETTRE AUX ELUS BENJAMIN DIRX - 1.jpg
C'est par lettre adressée au maires et aux présidents d'intercommunalité que le député s'est adressé ce jeudi 2 novembre. macon-infos publie l'intégralité de ce courrier. Benjamin Dirx évoque les ordonnances renforçant le dialogue social dans les entreprises, la loi de finances 2018 etc.

TAFTA ET CETA : Un échange peu fructueux avec le député Benjamin Dirx pour le collectif stop TAFTA et CETA

stop_TAFTA-CETA-Mqcon_depute-dirx.jpg
Ce lundi 23 octobre, une dizaine de membres du collectif Stop TAFTA et CETA sont allés à la rencontre du député Benjamin Dirx, à sa permanence pour débattre de ces accords de libre-échange.