mardi 24 avril 2018
  • CUO_MACON_AFFICHE_2018.jpg
  • DROLE_DE_DAMES_THEATRE_MACON3.jpg
  • 30 MIN STATIONNEMENT GRATUITES
  • SENIORS SEQUANE MACON HABITAT

L’Assemblé nationale vote la fin de l’institution HLM en France

 

Dans la nuit du jeudi 2 au vendredi 3 novembre, un coup historique a été porté au logement social : l’Assemblée nationale a adopté en première lecture le budget du ministère de la Cohésion des territoires et avec lui, la baisse de 1,7 milliard d’euros des APL.

 

C’est une journée noire pour le logement social et les locataires du parc HLM comme du parc privé. Dès l’année prochaine, le budget alloué aux aides au logement chutera de 1,7 milliard comme le prévoit l’article 52 du projet de loi de finances 2018. Présenté par le député LRM François Jolivet, et adopté hier, un amendement projette d’étaler la mise en œuvre de la réforme sur plusieurs années : les loyers du parc social baisseront donc de 800 millions d’euros en 2018, 1,2 milliard en 2019, puis 1,5 milliard par an dès 2020.

Réalisant la colère des français et probablement pris au dépourvu par la virulence de la contestation, le Gouvernement cherche aujourd’hui une sortie de crise à tout prix. S’il pense l’avoir trouvé avec cet amendement, c’est qu’il n’a rien compris aux revendications des représentants des locataires, des mal-logés, des syndicats et de l’USH.

Nous ne voulons pas d’un étalement de la baisse des loyers puisque cela ne résoudra en rien le problème budgétaire des organismes HLM. Il s’agit ni plus ni moins que de ralentir la mise à mort du logement social, avec au final la même conséquence fatale.

La CNL appelle tous les citoyens à continuer leur mobilisation et à se rassembler le 9 décembre pour une grande manifestation.

 

POLITIQUE : L’opposition municipale socialiste de Mâcon propose un PLU unique au niveau de l’agglomération

Untitled10.jpg
Lors d’une conférence de presse, Stéphane Guiguet et Catherine N’Diaye, élus PS au conseil municipal de Mâcon, ont délivré leur vision sur le futur plan local d’urbanisme de la ville.

POLITIQUE LOCALE : L'ancien Premier adjoint de la Ville de Mâcon aimerait un débat sur la fusion de Mâcon et Charnay

Bernard Chevallier a envoyé une lettre au maire de Charnay en début de mois pour demander l'ouverture du débat. macon-infos vous en propose la lecture.

POLITIQUE : Le Collectif "Alternatives Sociales et Citoyennes" maintient en vie le mouvement de gauche à Mâcon

collectif alternatives sociales et citoyennes Mâcon (4).JPG
Nouveau départ symbolique du collectif citoyen CASC, sur le parvis de la gare SNCF de Mâcon Ville, lors d’une réunion de bilan.

EXPRESSION POLITIQUE : "Une de plus en moins !"

Adrien Beaudet se lâche après la démission de Martine Goyat du conseil municipal de Charnay...

POLITIQUE : Julien Odoul intègre le bureau national du Front National

FN BFC.jpg
Le président du groupe Front National à la Région interviendra dans ce bureau restreint, dont les membres ont été directement choisis par Marine Le Pen.

POLITIQUE : La communauté Franco-Turque défend l'opération anti-terroriste "Rameau d'olivier"

Un communiqué a été signé par 352 associations franco-turque, dont l'association culturelle turque de Mâcon.

MIGRANTS : Un déni d’humanité

Une cinquantaine de personnes se sont réunies ce matin pour le Cercle du silence mensuel de Mâcon sur l'Esplanade Lamartine. Auparavant les membres du collectif Monnier avaient distribués sur le marché un tract dont mâcon infos vous livre le contenu.

POLITIQUE : "France is back" lance le député Benjamin Dirx (LREM) lors de ses premiers voeux

DEPUTE BENJAMIN DIRX - 6.jpg
Élu en juin dernier Député de la première circonscription de Saône-et-Loire, Benjamin Dirx a présenté ses vœux jeudi soir à l’Hôtel Senecé, siège de l’Académie de Mâcon.