lundi 18 décembre 2017

Exclus pour servir la France

Après des mois de "sketchs", terme désigné par les journalistes, la sanction est tombée.?Les députés Constructifs, Franck RIESTER et Thierry SOLÈRE ainsi que les ministres étant encartés LR dont le Premier d'entre eux, Édouard PHILIPPE, ont été exclus. Le bureau politique des républicains en a décidé ainsi. Loin d'être une surprise, cette nouvelle ne nous réjouis pas, elle démontre le côté sectaire et ultra-conservateur que prend la ligne des républicains dirigée aujourd'hui par Bernard ACCOYER. Alors que certains sont exclus pour mettre leurs énergies au service du pays, d'autres, comme Christophe BILLAN, président de Sens Commun, affirmant notamment que "l'on ne peut pas être Français sans être chrétien" sont maintenus dans le parti malgré des écarts inacceptables selon nous. 

L'heure est à la construction

Comme annoncé dans les médias par le président des constructifs, Franck RIESTER, nous sommes désormais très actifs à la construction d'un parti de la droite et du centre comprenant, ex-LR, UDI et indépendants. Cette nouvelle entité reprendra nos valeurs historiques en gardant surtout une digue infranchissable voulue par le RPR et l'UMP envers les partis et mouvements "d'extrême droite". Nous serons prêts à accueillir tous les militants, sympathisants ainsi que les élus ne se retrouvant plus sous cette nouvelle direction que prend la droite des Républicains bientôt dirigée vraisemblablement par Laurent Wauquiez.

ALEXANDRE HEMERY
PRÉSIDENT DES CONSTRUCTIFS DE SAÔNE-ET-LOIRE

EXPRESSION POLITIQUE : "Jérusalem, Force doit rester au droit !"

Une manifestation pro-palestinienne aura lieu samedi à Mâcon

POLITIQUE : Laurent Wauquier élu président des Républicains

LW LR2 - 1.jpg
Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a été élu haut la main dès le 1er tour avec près de 75% des voix. Les réactions de Marie Mercier et du MoDem 71.

POLITIQUE : Le Front de Gauche à l’heure du bilan mi-mandat

BILAN-MI-MANDAT-FDG-Macon(2).jpg
macon-infos a rencontré Eve Comtet-Sorabella, conseillère municipale et communautaire, ainsi que son équipe militante d'appui pour faire un point sur son action à mi-mandat.

POLITIQUE - Conseil régional : «Dufay – Sauvadet – Montel», il fallait bien que ça pète un jour…

CR BFC DUFAY SAUVADET MONTEL.jpg
Retour en 10 actes sur un épilogue fracassant, avec un reportage photos exclusif.

CONSEIL REGIONAL : Quand Sophie Montel (ex-FN) fait exploser les débats

bourgogne-franche-comte-quand-sophie-montel-fait-exploser-les-debats-au-conseil-regional-NOV.jpg
On dit que les voyages forment la jeunesse. Ils peuvent aussi conduire à la formation d’un tsunami. Car c’est bien un tsunami qui s’est soulevé dans l’hémicycle de la communauté d’agglomération de Montbéliard, où le Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté tenait, ce vendredi, une session décentralisée.

POLITIQUE : Maël de Calan en réunion publique jeudi soir à Châtenoy le Royal

MAELDECALANEN71.jpg
Il est candidat à la présidence du parti Les Républicains.

POLITIQUE : Le Front de Gauche de Mâcon dénonce "des manquements sur les dossiers du chauffage urbain et de l'aménagement du centre-ville"

front-de-gauche-macon-chauffage-urbain-amenagement-centre-ville.jpg
« Je n'ai pas la solution à tous les problèmes, mais sur beaucoup de points, il n'y a même pas de discussion au sein du conseil municipal » a dénoncé Eve Comtet-Sorabella, conseillère municipale Front de Gauche au cours d'une conférence de presse.

POILITIQUE : Le député Benjamin Dirx défend la politique gouvernementale auprès des maires

LETTRE AUX ELUS BENJAMIN DIRX - 1.jpg
C'est par lettre adressée au maires et aux présidents d'intercommunalité que le député s'est adressé ce jeudi 2 novembre. macon-infos publie l'intégralité de ce courrier. Benjamin Dirx évoque les ordonnances renforçant le dialogue social dans les entreprises, la loi de finances 2018 etc.

TAFTA ET CETA : Un échange peu fructueux avec le député Benjamin Dirx pour le collectif stop TAFTA et CETA

stop_TAFTA-CETA-Mqcon_depute-dirx.jpg
Ce lundi 23 octobre, une dizaine de membres du collectif Stop TAFTA et CETA sont allés à la rencontre du député Benjamin Dirx, à sa permanence pour débattre de ces accords de libre-échange.