mardi 17 juillet 2018
  • MARCHE_ETE_CLUNY_2018__-_1.jpg
  • CUO_MACON_AFFICHE_2018.jpg
  • SEQUANE_SENIOR_MACON_JUIN.jpg
  • ETE FRAPPE 2018 MACON PGM.jpg

Nous ne pouvons accepter la décision prise par Mâconnais Beaujolais Agglomération (MBA) lors du conseil communautaire du jeudi 28 septembre 2017, relatif à la fin du financement du transport des élèves en bus scolaire sur le temps de midi dans les Regroupements Pédagogiques Intercommunaux (RPI).

La seule justification avancée par MBA pour mettre en œuvre ce désengagement est que ce transport sur le temps méridien ne serait pas du « transport scolaire ». Ce n’est absolument pas le cas, l’aller-retour en bus organisé durant le temps de midi constitue bien un transport scolaire, qui sert notamment à ramener une partie des élèves dans leurs communes respectives. Comment expliquer que les élèves soient amenés le matin mais ne soient pas ramenés le midi ? Avec pour seule réponse du bureau de MBA que les parents n’ont qu’à venir les chercher à midi ? Réponse inconséquente qui revient à préconiser de remettre des dizaines de voitures simultanément sur nos petites routes, alors que l’on fait tout ce qu’on peut pour lutter contre les risques routiers et la pollution atmosphérique.

Et rien dans les textes, que ce soient le Code de l’Education ou le Code des Transports ne liste de façon aussi précise ce qui relève du transport scolaire : il s’agit donc bien là d’un choix délibéré de MBA et non d’une réalité qui s’impose à la collectivité (la seule exclusion clairement référencée dans les textes étant le transport pour les sorties scolaires).

Au motif de répondre à une inégalité de remboursement des deux anciennes entités constituant l’actuelle MBA, on nous propose de niveler tout le monde par le bas… et de présenter la facture aux collectivités !

Cette décision pénaliserait une nouvelle fois les communes rurales, qui se battent pour faire vivre leurs écoles et qui gèrent les transports scolaires avec le souci de l’argent public : ces transports, d’école à école, ne sont pas un luxe mais un service indispensable au bon fonctionnement des RPI.

Le SIVOS Azé-St-Gengoux-de-Scissé

 

L’Assemblée nationale a adopté la proposition de loi du Député Benjamin DIRX pour lutter contre l’évasion et la fraude fiscale

DIRX LOI FRAUDE FISCALE - 1.jpg
Benjamin DIRX, Député La République en Marche de Saône-et-Loire, est intervenu jeudi 5 juillet 2018 à la tribune de l’Assemblée nationale pour présenter, en tant que rapporteur de la commission des affaires étrangères, un projet de loi essentiel

MÂCON : « La Fête à Macron » en chansons

FETE A MACRON (18).jpg
150 à 200 personnes se sont retrouvées place Saint-Pierre samedi après-midi pour manifester contre la politique d'Emmanuel Macron, « Président des riches » depuis un an. Retour en images et en chansons.