ASMACON JEUNES.jpeg

 Une belle victoire pour les moins de 8, 10 et 12 ans 

Les jeunes des catégories U8, U10 et U12 se sont rendus à Buxy pour le CODEP 71 pour un tournoi réunissant les équipes de Mâcon, Buxy, Tournus et Cluny. Les U8 mâconnais avaient même deux équipes sur le pré. Des conditions estivales permettaient à tous de bien profiter de la journée avec du jeu à la main, de beaux plaquages et du soutien de tous les instants. Tous les coachs sont unanimes pour parler des progrès de leurs joueurs.

 

Les U12 se sont octroyés la part du lion avec trois victoires en autant de matchs. Ils ont terminé bien évidemment premier. Les U10 avec deux victoires et une défaite ont laissé échapper cette première place pour terminer deuxième tout comme les U8.

Sur l’ensemble, Mâcon a terminé 1er du tournoi suivi de Buxy, Tournus et Cluny. 

 

Les cadets n'arrivent pas à s'imposer face aux Creusotins

Pour son premier match de championnat, Mâcon a rencontré Le Creusot au stade de Champlevert. Les jeunes Mâconnais avaient en fait déjà rencontré les Creusotins chez eux pendant la phase de brassage en septembre et le match s’était soldé par un défait 18 à zéro. Cette réception était pour eux le moyen de prendre leur revanche et de monter au public les progrès effectués depuis le début de saison. Cette progression était bien là car les joueurs ne laissaient pas les Creusotins déployer leur jeu comme en septembre, mais un manque de rigueur dans les phases de conquêtes les ont privés de beaucoup trop de ballons. Les cadets du Creusot en ont profité en marquant un essai qui n’était pas transformé.

Les jeunes de Mâcon n'ont rien lâchés et se sont accrochés. Mais des plaquages ratés les ont mis en difficulté et Le Creusot a creusé un peu l’écart avec une pénalité. La mi-temps était atteinte sur un score de 0 à 8. La deuxième mi-temps a bien démarré pour les Mâconnais avec plus d’envie et de possession de balle. Ceci s'est concretisé par une pénalité en leur faveur qui passait entre les poteaux. Malheureusement, malgré leurs efforts, le score n'a plus évolué plus et le coup de sifflet final a retenti sur ce score de 3 à 8 pour les Creusotins. Cette défaite aura montré que face à une belle équipe du Creusot qui propose un jeu simple et efficace, les Mâconnais ont su relever la tête et se battre. Si les scories de ce match disparaissent, on peut s’attendre à des victoires mâconnaises comme celle récoltée à Beaune il y a 15 jours. 

 

Les Juniors ont encore des progrès à faire

Premier match de championnat face à une équipe du Creusot déjà rencontrée en phase de brassage (victoire 35-0). Si les joueurs sont arrivés sur le terrain avec de la confiance, il fallait malgré tout mettre les bons ingrédients pour remporter ce match. Le Creusot ne l'a pas entendu de cette oreille. Les juniors de Mâcon avaient un peu de mal à rentrer dans le match les deux-trois premières minutes et les passes n’arrivaient pas à leurs destinataires. Mais à la 4ème minute, cela semblait résolu et l’arrière Maxime Deydier a créé le surnombre en s’intercalant dans la ligne d’attaque. Il a aplati le premier essai de l’après-midi mais n'est pas parvenu à le transformer. Sur une belle attaque de Mâconnais entrés dans les 22 mètres adverses, il s'est de nouveau intercalé et a franchi la ligne pour son deuxième essai, qu’il a transformé lui-même.

 

Le Creusot a réagi et est revenu dans le camp mâconnais. Ils ont poussé ces derniers à la faute et c’était une pénalité qu'a sifflé l’arbitre en leur faveur à 25 mètres en face des poteaux. Le botteur du Creusot ne s'est pas fait prier et Mâcon ne menait plus que 12 à 3. Les Mâconnais ne voulaient pas laisser une once d’espoir aux Creusotins et sont repartis à l’attaque. Dès la 17ème minute, Guillaume Moroldo, le puissant N° 8 mâconnais est venu perforer la ligne adverse et a aplati dans le coin droit. La difficile transformation était malgré tout passée par Maxime Deydier. Macon s'est éloigné au score 19 à 3.

 

La mi-temps allait être sifflée mais il restait une dernière touche à jouer pour les Mâconnais dans les 22 mètres adverses. Le pilier Vojtech Vomacka jouait bien la combinaison et a aplati son premier essai de la saison. Trop excentrée, Maxime Deydier n'a pas passé la transformation. La mi-temps était sifflée sur le score de 24 à 3, un score flatteur pour une équipe de Mâcon qui ne maîtrisait pourtant pas totalement son sujet.

Les coachs des deux équipes ont remotivé celles-ci pour le second acte. C’était les Mâconnais à être les plus prompts à dégainer et après plusieurs temps de jeu, le deuxième centre Rayan Laurent a franchi pour un essai non transformé. 5 minutes plus tard, Mahias Rozecky entré en deuxième ligne à la mi-temps s'est échappé d’un regroupement et a marqué le 6ème essai de l’après-midi sans qu’il puisse être transformé par le buteur mâconnais.

 

Les débats s’équilibraient et les trop nombreuses fautes de la part des deux camps ne permettaient pas de voir évoluer le score. Les coachs mâconnais retiendront avant tout la victoire bonifiée de leur équipe et les progrès faits sur les rucks et les phases statiques mais s’attacheront à supprimer le plus possible les déchets dans le jeu ne permettant pas d’afficher la sérénité de l’an dernier. Les matchs à venir seront d’un autre calibre avec des équipes comme Dijon, Metz ou Pontarlier et il faudra être prêt à ce moment-là. Ne doutons pas que les joueurs seront prêts pour relever ces défis.

 

rugby-asm-macon6.jpg

Les U8, U10 et U12 à Buxy

rugby-asm-macon7.jpg

 

 

rugby-asm-macon.jpg