lundi 18 décembre 2017

expo-macon-envoutee-Jean-Claude-Besson-Girard.jpg

 

En 1993, installé à Malaucène (Vaucluse), Jean-Claude Besson-Girard avait délibérément rompu toutes relations avec les galeries et les marchands d'art. Après vingt-quatre ans, le peintre, qui réside à Cenves depuis 2011, a décidé de sortir de son « silence ». Pour la première fois depuis près d'un quart de siècle, il a sorti ses toiles de son atelier et les a accrochées aux cimaises de L'Envoûtée pour tout le mois d'octobre. Son ami et commissaire de l'exposition Alain Sève ainsi que Jean-Paul Gollin, grand ordonnateur des expositions de L'Envoûtée, peuvent se frotter les mains : les caves de l'Académie de Mâcon ont fait le plein le soir du vernissage. Les amateurs d'art se pressaient aux côtés des officiels Jean-Amédée Lathoud, vice-président de la société savante, Hervé Reynaud, conseiller municipal, Benjamin Dirx, député de la Saône-et-Loire.  

« Les vernissages, c'est comme les enterrements, ça sert à retrouver des gens qu'on n'a pas vus depuis longtemps », plaisantait l'artiste, comme pour cacher son émotion, et qui avouait un peu plus tard : « Je n'ai pas exposé dans un lieu public depuis vingt-quatre ans. Aujourd'hui, c'est comme si j'avais 18 ans. J'ai le trac, comme lors de ma première expo à Lyon. Je ne dors plus depuis des semaines, je suis terriblement impressionné. »

 

Un artiste engagé

 

Peintre figuratif, Jean-Claude Besson pose un regard attentif sur le monde visible. Il se questionne : qu'y a-t-il au-delà des apparences ? Où se situe le réel, où l'illusion ? « La peinture, même la plus figurative, est une abstraction. Je cherche à exprimer quelque chose de ma relation au monde, à l'autre », explique-t-il.

Cette relation ne passe pas uniquement par ses pinceaux et ses couleurs. Il la noue au quotidien et veut vivre en cohérence avec ses convictions personnelles. Homme engagé dans son temps, Jean-Claude Besson-Girard s'interroge sur les liens qui se tissent entre l'art et la politique, entre l'être social et l'être spirituel. Il ne peut rester étranger à l'état du monde, au domaine politique, aux révolutions de la société. « Réveillez-vous, braves gens ! Le tocsin du Monde sonne au crépuscule… Qui peut l'entendre sans résister ? », écrivait-il il y a dix-sept ans, s'inquiétant du dérèglement climatique, de « la démentielle consommation d'énergie nécessaire à la fabrication de nos armes, de nos villes, de nos objets et projets jetables… »

« Decrescendo cantabile - Petit manuel pour une décroissance harmonique », qu'il a publié en 2005, est une des solutions qu'il propose en réponse aux questions fondamentales qui se posent aujourd'hui.

 

Les vendredis d'octobre à L'Envoûtée

 

La soirée s'est prolongée par un entretien avec Bernard Noël, écrivain, critique d'art, Grand Prix de poésie l'Académie française en 2016 pour l'ensemble de son œuvre, et Mike Singleton, africaniste, professeur émérite d'anthropologie à l'université catholique de Louvain.

Toujours en lien avec l'exposition, vendredi 20 octobre à 20 h 30, dans le salon Duréault de l'Hôtel Senecé, concert et lecture des « Notes d'atelier » de Besson-Girard. Enfin, vendredi 27 octobre à 19 h 30, à L'Envoûtée, débat « Figuration, non-figuration, défiguration - Responsabilité et engagement de l'artiste dace aux enjeux de notre époque », soirée de clôture animée par Alain Sève, commissaire de l'exposition.

 

R. A.

 

L'exposition de Jean-Claude Besson-Girard est à voir et à revoir jusqu'au 28 octobre à la galerie L'Envoûtée. Ouverture de 14 h à 19 h tous les jours sauf le dimanche. Entrée libre.

 

expo-macon-envoutee-Jean-Claude-Besson-Girard8.jpg

expo-macon-envoutee-Jean-Claude-Besson-Girard2.jpg

expo-macon-envoutee-Jean-Claude-Besson-Girard3.jpg

expo-macon-envoutee-Jean-Claude-Besson-Girard4.jpg

expo-macon-envoutee-Jean-Claude-Besson-Girard6.jpg

expo-macon-envoutee-Jean-Claude-Besson-Girard5.jpg

expo-macon-envoutee-Jean-Claude-Besson-Girard7.jpg

EXPO PHOTOS : Paris, la « ville lumière », à travers l’objectif du Mâconnais Gaël Fontany

IMG_7541.JPG
Les Halles Saint Pierre accueillent en cette fin d’année les photographies de Gaël Fontany faites à Paris.

CREATION MUSICALE : Elodie Bernigal sort un second bijou, "Dans mon sac à sons"

Dans mon sac à sons.jpg
L'affaire est dans le sac ! Elodie Bernigal, qui nous avait sollicité en avril pour un petit coup de main alors qu'elle sollicitait un financement participatif, a concocté avec amour un petit bijou musical.

EXPO : L'œuvre éclectique du peintre Paul Dailler exposée à la salle François Martin

expo Paul DAILLER Mâcon (21).JPG
Une fois de plus, le peintre et dessinateur Paul Dailler propose au public mâconnais de découvrir son art éclectique lors d’une exposition à la salle François Martin.

MILAD DOUEIHI À LA MJC HÉRITAN : "Le numérique a été une « culture de la chaise »"

NUMERIQUE LIEN SOCIAL MJC HERITAN - 1.jpg
Milad Doueihi est historien des religions, titulaire de la chaire d'humanisme numérique à l'université de Paris-Sorbonne. Il fait un parallèle ici entre le maritime et le numérique, donnant quelques éléments de compréhension de l'évolution du monde.

MUSIQUE : Kaym, une nouvelle voix sur la scène musicale mâconnaise

Untitled12.jpg
Le compositeur et interprète mâconnais Kaym travaille à son premier album de chansons en Français. Il vient de tourner à Genève un vidéoclip pour une des chansons de ce futur album.

EXPO - Céphas Amévo L'Envoûtée : "je suis inspiré par les paysages français"

Céphase-Amévo_expo_envoûtée_08_2017_0004.jpg
Vives, lumineuses, incandescentes, les toiles de Céphas Amévo nous plongent d'emblée dans un univers coloré et flamboyant. Une explosion de couleurs, entre abstraction et figuratif.

EXPO : Frédéric Leroy, un artiste humaniste aux multiples talents

frederic-leroy-vernissage-sculpture-peinture-frederic-Leroy-hotel-senece-macon-academie-bourgogne-clesse-bois-pierre-tailleur-28-juillet-13-aout-2017-macon-infos7.jpg
Ce vendredi 28 juillet 2017, de nombreux amis et admirateurs sont venus au vernissage de Frédéric Leroy pour partager un moment convivial avec l’artiste, qui expose du 29 juillet au 13 août de nombreuses sculptures et peintures à l’Hôtel Senecé.

MUSIQUE RAP : Bousta Bouzihaine (Mâcon) prépare un album hommage au hip hop originel

BOUSTA BOUZIHAINE HIP HOP MACON.jpg
Il revient des Etats Unis et vient de créer un label. Rencontre.

LIVRE : Naïmi Ayad, Mâconnaise, signe L'Hymne à ma mère

AYAD.jpg
ACTUALISÉ : Elle sera ce soir à la MJC des Blanchettes pour une rencontre-dédicaces