Cluny

JOURNEES ECRITURE CLUNY 2017 - 8.jpg

Dès vendredi, la première édition des Journées des Ecritures donnait rendez-vous aux auteurs et lecteurs à Cluny dans le cadre d'un salon convivial. Auteurs confirmés et novices ont pu à cette occasion présenter leurs œuvres dans les rues de Cluny ainsi que dans les Ecuries de Saint-Hugues jusqu'au dimanche soir. Tandis que libraires et maisons d'éditions avaient investi les Ecuries de Saint-Hugues, les cafés, librairies et commerces avaient ouvert leurs portes aux auteurs auto-édités.

« Maintes auteurs n'ont pas d'éditeurs en dépit de la qualité de leur travail. Avec cet événement on a voulu donner la possibilité à chacun de faire connaître son œuvre. Pour ce faire, nous avons accueilli des auteurs édités dans de petites maisons d'éditions ou auto-édités, mais également des écrivains de renommée comme Laurent Vignat » explique l'organisatrice bénévole Isabelle Ducray.

Cet événement vient combler un vide, car Cluny, pourtant longtemps lieu prestigieux de l'écriture en raison de son abbaye, ne proposait jusqu'à présent aucun événement autour du livre.
La réalisation de ce projet a notamment été possible avec le soutien de l'Académie de Mâcon, représentée au journées par les auteurs Jacqueline Bernet, Jacques-Michel Dulin et Jean-Jacques Demanget. « Grâce à la Chapelle des Moines à Berzé, site clunisien en propriété de l'Académie, les liens entre Cluny et l'Académie de Mâcon sont très étroits. Nous sommes autant plus heureux d'exposer ici. C'est une première, donc ça manque encore un peu d'animation, mais il faut rendre hommage aux organisateurs qui ont vraiment fourni un travail monstre avec la mise en place de ce salon » témoigne Jacques-Michel Dulin.

Pour certains, les Journées des Ecritures sont une première car c'est la première fois qu'ils se retrouvent face à un public. C'est par exemple le cas pour Elsa le Boudec et Viviane Montagnon, éditées par la petite maison Mines de Rien : « L'ambiance est très sympathique, nous sommes contentes d'exposer dans un lieu magnifique tel que les Ecuries de Saint-Hugues. Le public est très varié, mais la plupart est venu ici par hasard » constatent-ils. Avis partagé par Henry Protto de la maison d'édition associative Astre Bleu : « Beaucoup des personnes que nous avons vues aiment se balader parmi les stands ».

Si les Journées des Ecritures n'attirent donc pas encore en majorité un public avisé en raison de sa première édition, ce salon est tout de même une belle réussite pour les organisateurs, qui ont réussi à éveiller la curiosité pour l'écriture et à donner enfin de nouveau une place au livre à Cluny, dont l'abbaye était connue au Moyen Age pour sa bibliothèque qui illustrait par son envergure la puissance de l'ordre.

D.N.

JOURNEES ECRITURE CLUNY 2017 - 2.jpg

JOURNEES ECRITURE CLUNY 2017 - 1.jpg

JOURNEES ECRITURE CLUNY 2017 - 4.jpg

JOURNEES ECRITURE CLUNY 2017 - 5.jpg

JOURNEES ECRITURE CLUNY 2017 - 3.jpg

JOURNEES ECRITURE CLUNY 2017 - 6.jpg

JOURNEES ECRITURE CLUNY 2017 - 7.jpg

JOURNEES ECRITURE CLUNY 2017 - 9.jpg

JOURNEES ECRITURE CLUNY 2017 - 13.jpg

JOURNEES ECRITURE CLUNY 2017 - 12.jpg

JOURNEES ECRITURE CLUNY 2017 - 11.jpg

JOURNEES ECRITURE CLUNY 2017 - 10.jpg