ASMACON VS AGDE SEPT 2017.jpg

A l'arraché et sur le fil...

C'est à la toute dernière minute de jeu, dans les arrêts de jeu, que Ioan Debrach place le balle ovale entre les poteaux sur pénalité. Trois points décrochés alors même que les Agathois tentaient de profiter d'un ballon perdu en touche par les Mâconnais dans leur camp. Les Rouge-et-Bleu renversent la vapeur en les poussant à la faute. Inespéré à ce moment du match à l'égalité parfaite ! Dans un stade qui retient son souffle, suspendu à la botte du capitaine, le ballon passe. C'est gagné !

Cela ne suffira pas à satisfaire le coach Roger Ripol, tout juste à le rassurer. Et encore... « On ne méritait pas de gagner » lancera-t-il au Cap XV. Sentiment partagé bien sûr tant par son adjoint Julien Lestang, que par le président Piguet : « On est loin de ce qu'on a vu la semaine dernière à La Seyne. »

Du pain sur la planche donc, pour resserrer le pack et travailler la précision. C'est ce qui a fait cruellement défaut ce dimanche, la précision. Donc des ballons perdus. Trop. « On n'a pas mis notre jeu en place » insitera Alain Piguet.

Les joueurs en avaient bien conscience à la fin de la rencontre. Murray Waylon, centre, était parfaitement lucide : On a fait beaucoup trop d'erreurs et dans tous les compartiments du jeu. On a du boulot pour corriger tout ça. »

La 1ere mi-temps montrait les carences : un joli coup de pied vers l'en-but de Jérôme Dufour pour lobber la défense ne touvera personne à la réception. Belle occasion manquée. Les Mâconnais ne marqueront leurs points que sur pénalité. 6 à 3.

En début de 2ème mi-temps, une séquence de jeu ouvert par une touche à l'avantage de Mâcon, près des 22 adversaires, se termine par un essai de Agde, portant le score à 6-13. Par chance, la réussite au coup de pied n'était pas vraiment au rendez-vous chez les Sudistes, avec quatre pénalités manquées, un drop loupé et une tentative de drop hasardeuse. Les Agathois ont également pris quatre cartons jaune, ce qui a biensûr jouer en faveur des Mâconnais, n'en prenant qu'un seul.

L'oxygène viendra d'Adil Achahbar qui, à la 61ème, lobbe à son tour la défense, parvient à passer la ligne d'en-but, et applatit. Ioan Debrach transforme et les Mâconnais reviennent à 13-13.

Quelques minutes plus tard, parti du centre sur contre-attaque, Julien Perrochoud cavale seul devant jusqu'à l'en-but. Hélas, le ballon lui échappe et l'arbitre retient un en-avant.

Les Agathois finissent à 14 et ratent une pénalité à la 77ème minute. On est à 16 à 16. Ioan Debrach passe la dernière pénalité et marque les 3 points de la victoire. C'était moins une !

Rodolphe BRETIN