lundi 3 août 2020
  • MA RENTREE CCHEZ BUREAU VALLEE MACON 072020 - 3.jpg
  • TOUROPARC PUB 0720.png
  • CENTRE AQUATIQUE MACON 01082020 - 1.jpg
  • Route_71_290x400 (2).jpg

TGI_MACON.jpg

Ce vendredi matin, un Mâconnais a dû se présenter à la barre du tribunal de grande instance pour s'être jeté sur un gardien de la paix à Mâcon, boulevard des Etats-Unis, le 13 juin 2017, pendant que celui était en train de menotter son fils.

  

« J'ai voulu pousser le chien »

 

Ce jour, le prévenu, souffrant de crises d'épilepsie et de migraines, s'était allongé dans la noir chez lui en raison de forts maux de tête quand quelqu'un frappe à sa porte. C'est la voisine qui l'alerte qu'en bas dans la rue, un groupe de policiers procède à l'arrestation de son fils. Il ouvre donc la fenêtre, et effectivement, voit son fils qui se débat contre quatre policiers et un chien qui l'attaque sans muselière.

Horrifié, il descend « pour pousser le chien » mais une fois face aux agents ils change d'avis et se jette sur l'un entre eux. Les deux hommes tombent à terre. L'agent se retrouvera avec une ébrasure à l'oreille et des maux de dos, tandis que le prévenu va se retrouver en garde à vue pendant une nuit pour cet acte. 

 

Une intervention difficile en « milieu hostile »

 

La procureure rappelle dans quel « milieu hostile » sont intervenus les policiers ce jour-là. L'attaque du prévenu représentait la cerise sur le gâteau... Ils avaient mené une opération avec une vingtaine d'agents et quatre chiens dans le cadre de la lutte contre les stupéfiants, ce qui explique pourquoi son fils, à peine 18 ans, s'est retrouvé face à autant policiers.

Interpellé par la police avec un groupe de jeunes, il avait pris la fuite. Les forces de l'ordre lâchent alors les chiens. Au cours de la poursuite, le jeune est projeté contre un mur et saigne autour de la bouche. Les agents le plaquent au sol pour le menotter. C'est alors que le chien continue à percuter l'individu au niveau de la tête. Le père découvre par la fenêtre la situation dans laquelle se trouve son fils.... 

 

« L'obéissance aveugle n'est pas toujours la meilleure des choses »

 

« Choquée » par une « interpellation extrêmement violente », l'avocate du prévenu se questionne sur l'obéissance et la désobéissance, sous-entendant que son client s'était finalement révolté dans un contexte d'abus d'autorité. Effectivement, à entendre les témoignages des policiers eux mêmes, le jeune homme n'a pas été arrêté avec des pincettes. Son certificat médical dénombre de multiples hématomes, dermabrasions et des plaies au niveau de la cuisse suite aux morsures du chien. Le père, quant à lui, présente également quelques blessures et saigne du nez. Il passera la nuit en garde à vue avec son fils.

Le père semble fortement perturbé par les événements en indique qu'aujourd'hui encore, il souffre de cauchemars : « Je ne voulais blesser personne, juste secourir mon fils » déclare-t-il à la barre.

En raison des conditions « inacceptables » de l'arrestation du fils, son avocate demande une dispense de peine. Elle qualifie la demande de dédommagement du policier pour préjudice à hauteur de 800 euros « démesurée », et plaidée pour un dédommagement symbolique d'un euro. 

 

La procureure demande « une peine de principe »

 

La procureure quant à elle, demande au tribunal un jugement sévère, « de principe », compte tenu de l'attitude « détestable » du prévenu envers les agents, « et si l'on voit ce que deviennent vos fils... » a-t-elle ajouté. Elle rappelle les conditions extrêmement difficiles dans lesquelles interviennent les policiers.

Le juge retient la demande de la procureure et condamne le prévenu à un mois de prison assorti d'un sursis avec obligation de dédommager le policier en question à hauteur de 450 euros.

 

D.N.

VINZELLES : Une voiture folle fonce dans la foule et fait 13 blessés !

VINZELLES MYBEERS VOITURE FOLLE.jpg
ACTUALISE A 21h25 : Le jeune conducteur a été présenté au Parquet aujourd'hui.

SANCÉ : Il menace ses parents, insulte les policiers et retourne en prison

TGI_MACON.jpg
Le 24 juillet dernier, les policiers interpellent un homme de 47 ans, à Sancé, suite à une plainte déposée dans la journée par son père.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un important dispositif de pompiers mobilisé après plusieurs départs de feux à Saint-Martin-sous-Montaigu

Incendie_StMartinsousMontaigu_InfoChalon_0001.jpg
Plus de 60 pompiers mobilisés au plus fort de la journée. Un drone engagé pour mieux diriger les équipes.

CHALON-SUR-SAÔNE : Une fusillade fait un mort et 2 blessées graves

10312_1_full.jpg
Les faits se sont déroulés sur le plateau Saint-Jean. L'auteur de l'assassinat se serait donné la mort. La femme de la victime et sa fille de 21 ans sont gravement blessées.

MÂCON : Pour un « regard en croix », une double fracture à la mâchoire !...

C'est ce qui est arrivé à un jeune livreur de pizzas le 21 mai dernier. « Son agresseur est revenu à la charge samedi, deux mois après » indique des membres de sa famille, qui alertent en même temps sur une montée de la violence à Mâcon cet été. Un phénomène confirmé par la police.

MÂCON : Un SDF s'en prend violemment à deux personnes en l'espace de 12h

AGRESSION MACON SDF.jpg
L'individu a été présenté ce lundi devant le tribunal, en comparution immédiate.

MÂCON : Saisie record de résine de cannabis

SAISIE DROGUE 10KG MACON.jpg
La prise date du vendredi 10 juillet. C'est en milieu d'après-midi (15h40), dans le quartier des Saugeraies, qu'un deal est repéré par les policiers de la BAC.

MÂCON : Deux jeunes lui foncent dessus en scooter et reviennent lui casser la figure. Il s'en remet au procureur…

AGRESSION MACON - 2.jpg
Le récit de cette agression a été fait à partir du témoignage de la victime, qui a pris contact avec macon-infos.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Un blessé dans une collision entre une moto et une voiture rue du stade

ACC CRECHES STADE.jpg
Actualisé : On en sait plus sur les circonstances précises de cet accident.

MÂCON : Deux dealers attrapés au début du confinement

Se faire contrôler en plein confinement sans pouvoir justifier d’une sortie pour motif impérieux, en possession de produits stupéfiants… c’est ce qu’on peut appeler la double peine… et c’est ce qui est arrivé à deux jeunes de La Chapelle-de-Guinchay au mois de mars.

BERZÉ-LA-VILLE - SOLOGNY : 4 blessés dont 2 graves dans une violente collision sur la RD 17

ACCIDENT BERZE LA VILLE 07062020 ACC4 - 1.jpg
L'accident s'est produit ce matin vers 8h30. Une des victimes a été transportée par hélicoptère à l'hôpital de Lyon. Son état était jugé très sérieux à la suite de sa désincarcération. ACTUALISÉ : Le jeune homme transporté à Lyon est décédé des suites de ses blessures en arrivant à l'hôpital (info gendarmerie).

TRIBUNAL DE MÂCON - Crêches-sur-Saône : En l'absence de drogue, la transaction tourne mal...

VOL VIOLENCE CRECHES - 1.jpg
Il est des choses qu'il vaut mieux ne pas toucher. F... en a fait l'amère expérience cette fin d'après-midi du 12 mai sur un parking de Crêches-sur-Saône.

RCEA-RN79 : À 160km/h entre Cluny et Mâcon

CONTROLES GENDARMES RCEA CHARNAY 3005 - 12.jpg
Le gendarmes de l'escadron départemental de sécurité routière étaient postés sur la RCEA ce samedi après-midi, dans le sens Cluny-Mâcon, pour des contrôles de vitesse. Bilan de deux heures d'opération.