mardi 19 juin 2018
  • BANQUE_POP_MACON_ENOVAGENCE_JUIN2.jpg
  • CUO_MACON_AFFICHE_2018.jpg
  • SEQUANE_SENIOR_MACON_JUIN.jpg
  • INAUG AGRIEZMANN MACON.jpg

Communiqué de presse

Un questionnaire sur le financement public des Center Parcs adressé aux élu.e.s de la Région et du Département reste sans réponse à ce jour. EcoLogicAction71 décide de mettre les élu.e.s face à leurs responsabilités, sur le terrain.

Le 1er juin 2017, EcoLogicAction71 a envoyé aux élu.e.s du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté et du Conseil départemental de Saône-et-Loire un questionnaire inspiré par de récentes études, rapports, enquêtes et reportages identifiant les multiples risques financiers, économiques et juridiques liés aux projets Center Parcs du Rousset (71) et de Poligny (39).

Derniers en date : un rapport de la DGCCRF dénonce les pratiques abusives dont sont victimes les propriétaires de résidences de tourisme et un rapport de la Chambre régionale des comptes juge insuffisantes les informations sur les retombées économiques, fiscales et sociales attendues des projets et préconise des études complémentaires. Enfin, tout récemment, un contrôle dans un village Pierre & Vacances a révélé que la moitié des équipes de nettoyage n’était pas déclarée.

Les éléments à charge contre les pratiques de la société Pierre & Vacances et contre un financement public de ces projets s’accumulent. Avec ce questionnaire, EcoLogicAction71 a tenté de relancer le débat avec les élu.e.s, sans succès.


Face à ce mutisme et au risque financier du projet, EcoLogicAction71 va entamer, dès septembre, une campagne afin d’informer les habitants du manque d’intérêt que portent leurs responsables politiques au modèle économique de projets reposant essentiellement sur un financement public.

EcoLogicAction71

MÂCON : « La Fête à Macron » en chansons

FETE A MACRON (18).jpg
150 à 200 personnes se sont retrouvées place Saint-Pierre samedi après-midi pour manifester contre la politique d'Emmanuel Macron, « Président des riches » depuis un an. Retour en images et en chansons.

POLITIQUE LOCALE : L'ancien Premier adjoint de la Ville de Mâcon aimerait un débat sur la fusion de Mâcon et Charnay

Bernard Chevallier a envoyé une lettre au maire de Charnay en début de mois pour demander l'ouverture du débat. macon-infos vous en propose la lecture.