dimanche 24 septembre 2017
  • VOIE_VERTE_20ANS_MACON.jpg
  • ORGUE_CONSERVATOIRE_MACON_MBA_1.jpg
  • MOINARD_FAUDA_ANNONCES_IMMOBILIERES.jpg
  • MALETTE_INFO_ENERGIE_PAYS_SUD_BOURGOGNE9_-_1.jpg
  • MONSIEUR_MEUBLE_CHAINTRE_MACON_SEPT_2017.jpg
  • APPRENTISSAGE BFC.gif

manifestation syndicats loi travail Macron (98).JPG

Ce mardi 12 septembre, plusieurs organisations syndicales de la région mâconnaise ont suivi l’appel à la grève de la CGT pour montrer leur opposition à la reforme du code du travail entamée par le président de la République. Des gens unis par les mêmes certitudes ont fait entendre leur voix à Mâcon. 

« On est contre les ordonnances de Macron, contre cette loi Travail proposée qui est pour le patronat et non pas pour les salarés. La CGT avait fait des propositions d’amélioration du code du travail qui n’ont pas été prises en compte. On est aujourd’hui dans la rue pour montrer notre mécontentement et on espère que le gouvernement étudiera nos propositions, on veut que les ordonnances soient retirées et travailler ensemble à quelque chose de plus intéressant » a déclaré Émilie Quandalle, secrétaire générale Union Locale CGT Mâcon.

Force Ouvrière était l’autre grand syndicat aux côtés de la CGT dans les rues de Mâcon ce mardi 12 septembre. Christian Lacroix, secrétaire de l’Union locale Mâcon FO a laissé entendre la détermination de son organisation à faire front commun contre le projet du président : « Nous exigeons le retrait des ordonnances Macron qui sont ni plus, ni mois dans la lignée de la loi El Khomri et qui amplifie la flexibilité, la précarité des salariés, ajouté au fait que les patrons pourront beaucoup plus facilement licencier. »

Anne Dossier, co-secrétaire départementale FSU, rappelle que la modification du code du travail n’est qu’une des craintes des syndicats : « Ils vont supprimer des postes dans des hôpitaux, dans toutes les fonctions publiques, particulièrement dans la territoriale. Il y aura moins de remplacements pour les départs à la retraite. On assiste à une remise en cause des accords collectifs signés, c’est vraiment marche ou crève. Jamais des ordinateurs pourront remplacer des agents de service public. »

L’adversaire numéro 1 du moment, c’est pour elle aussi, le président :« La méthode utilisée pour la réforme, c’est vraiment scandaleux ! C’est un déni de démocratie, un mépris du parlement. Y compris dans la soi-disant concertation avec les syndicats, qui n’ont pas eu la réalité des textes des ordonnances que fin août. Les syndicats ont fait ce qu’ils ont pu pour faire avancer les choses. Il se prend pour qui ce monsieur Macron !? »

Bailly Bechet, secrétaire SUD Solidaires Schneider Electrics attendait une telle mobilisation dans la rue pour participer avec ses collègues : « C’est la seule manifestation qui était annoncée, on en espère d’autres. Ce qu’on veut c’est d’être massivement dans la rue. C’est la rue qui fera plier ces ordonnances faites pour faire régresser le code du travail et qui n’apportent rien aux salariés. »

Selon lui, les enjeux sont grandes, surtout en ce qui regarde les jeunes : « Il ne faut pas donner raison aux patrons qui ne demandaient que ça pour pouvoir licencier plus facilement. Les salariés n’auront bientôt que de la précarité devant eux. Ceux qui ont un certain âge ne le voient pas mais les jeunes qui sont intérimaires aujourd’hui et demain seront précaires. Ce n’est pas une vie d’être précaire. Peut-être qu’il faut reformer le code du travail, mais pas sur le dos des salariés. »

L’opposition à Mâcon n’était pas uniquement syndicale, car des membres d’associations et de formations politiques ont fait sentir leur présence à la manifestation de Mâcon. A l’exemple de Philippe Fournier, représentant de l’organisation alter mondialiste ATTAC Mâcon : « Macron fait une politique de classe qui se traduit avec la loi du travail, avec la baisse des APL, l’augmentation de la CSG, la baisse des pensions des fonctionnaires, avec la loi fiscale qui va privilégier les classes hyper favorisées, les 0,1%. C’est un scandale, c’est une contre-réforme. L’objectif, c’est que les patrons puissent se débarrasser de leurs salariés aussi vite qu’ils se débarrassent de leurs titres financiers. »

Pour ce militant adversaire farouche de la grande finance, les arguments du président sont contredits par la réalité : « On nous dit que c’est pour rapprocher les salariés des employeurs. Mais les grands groupes concentrent de plus en plus d’entreprises, donc les patrons ne sont plus là, ce sont les actionnaires qui ont un objectif : le profit immédiat. Il faut faire reculer ce gouvernement, Macron a été élu par une minorité qui a voté pour son programme, pour ses idées. En plus, il se permet de traiter les salariés de fainéants, de cyniques et d’extrémistes.  C’est lui l’extrémiste qui a une politique toute pour la finance et pas pour les salariés ! »

La CGT de Mâcon prévoit une nouvelle journée de mobilisation le 21 septembre et, en même temps, lance l’idée d’un grand débat public sur les reformes proposées par l’actuel gouvernement.

Cristian Todea

manifestation syndicats loi travail Macron (24).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (19).JPG

ATTAC Mâcon

manifestation syndicats loi travail Macron (3).JPG

Philippe Fournier

manifestation syndicats loi travail Macron (11).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (9).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (40).JPG

Anne Dossier, co-secrétaire départementale FSU

manifestation syndicats loi travail Macron (13).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (31).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (33).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (23).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (46).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (45).JPG

Émilie Quandalle, secrétaire générale Union Locale CGT Mâcon

manifestation syndicats loi travail Macron (54).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (57).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (58).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (63).JPG

Christian Lacroix, secrétaire de l’Union locale Mâcon FO 

manifestation syndicats loi travail Macron (71).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (72).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (77).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (84).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (91).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (100).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (102).JPG

Bailly Bechet, secrétaire SUD Solidaires et ses collègues

manifestation syndicats loi travail Macron (110).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (113).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (119).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (136).JPG

manifestation syndicats loi travail Macron (139).JPG

Les rendez-vous de l’emploi : La Ville de Mâcon trouve des sponsors pour une nouvelle édition

conf presse rendez vous emploi 2017 Mâcon (13).JPG
La convention avec les nouveaux partenaires du salon de l’emploi mâconnais a été signée vendredi 22 septembre par le maire Jean-Patrick Courtois.

Ecole Jeanne d’Arc : Une journée pour protéger la nature !

nettoyage école jeanne d'arc (57).JPG
Les élèves de la maternelle et de l’école élémentaire Jeanne D’Arc de Mâcon ont participé ce vendredi 22 septembre à des actions de nettoyage au parcours P.A.P.A et au Vallon des Rigolettes.

TRIBUNAL DE MÂCON - Violences conjugales : Il fracasse le nez de sa conjointe, elle dit qu'elle a « vu pire »

violences-conjugales.jpeg
Les photos de la victime juste après les faits ont de quoi faire frémir : hématomes, nez cassé, visage couvert de sang.

MÂCON : Ce n'est qu'un silure, mais ça sent extrêmement mauvais

SILURE MORT MACON - 4.jpg
Vous aurez été un certain nombre à voir les pompiers ce début d'après-midi, avec une ambulance et le véhicule de secours subaquatique stationnés en bord des quais, à la recherche d'un corps...

MÂCON : Lors de la Semaine Bleue du 2 au 8 octobre, le CCAS propose de multiples animations pour les seniors

IMG_0850.jpg
Et si la vieillesse et l'avancée en âge au lieu d'être appréhendées comme un "déclin" se concevaient comme une opportunité et une chance pour mieux s'investir dans la vie sociale à partir d'une créativité retrouvée ?

MÂCON : La médiathèque a lancé le projet de réalisation d'un film d’animation en groupe

atelier-animation-mediatheque-macon8.jpg
Dans le cadre des 10 ans de la médiathèque de Mâcon, Karine Miralles de « Labodanim » et la médiathèque invitent les Mâconnais à participer à la réalisation d'un film d’animation en groupe qui aura pour cadre et pour objet la médiathèque de Mâcon.

MÂCON : Les syndicats en force sur le quai Lamartine contre la politique du président de la République

manifestation syndicats (81).JPG
La CGT, rejointe par FO, Solidaires et la FSU, ont manifesté dans la rue ce jeudi 21 septembre après-midi contre la réforme du travail proposée par le président de la République et le gouvernement.

SAONE-ET-LOIRE - Recrutement des médecins généralistes par le Département : un recrutement en trois phases

MEDECINS CD71.jpg
Le centre départemental de santé aura bien son siège à Mâcon. Le recrutement débutera au 1er janvier. Courant 2018, une antenne sera créée à Pierreclos, puis à St-Symphorien-d'Ancelles en phase 3 du développement, c'est à dire après 2018.

ST LAURENT - Rythmes scolaires : Une pétition témoigne du mécontentement des parents

ECOLE SAINT LAURENT - 1.jpg
Le maintien de la semaine scolaire à 4,5 jours associé à la suppression des temps d’activités périscolaires (Tap) mécontentent les familles.

MÂCON : Conduite sans permis après avoir consommé des produits stup et de l'alcool, mise en danger de la vie d'autrui etc.

Nous avions signalé ces faits devant le lycée Dumaine dès mardi soir. L'enquête de police a apporté des éléments.

MÂCON : C’était la fête aussi au centre des 1000 fenêtres de Marbé

portes ouvertes centre social Marbé (88).JPG
L'équipe du centre social de Marbé est partie à la rencontre des habitants du quartier ce mercredi 20 septembre lors d’une kermesse en plein air.

OCTOBRE ROSE 2017 A MÂCON : Une conférence, un challenge, de l'écoute et de l'information !

octobre rose 2017 Mâcon (2).JPG
L’édition 2017 de la campagne pour le dépistage du cancer du sein sera plus intimiste que les précédentes, en se concentrant sur l’importance de l’écoute et du soutien apporté aux personnes concernées par la maladie. Lancement le 30 septembre.

CRECHES-SUR-SAÔNE : Joli succès du château D'Estours pour les Journée du patrimoine

DESTOURS CRECHES - 1.jpg
Après le succès de l’année dernière, c’est encore 265 visiteurs qui se sont présentés au Château d’Estours à Crêches-sur-Saône ce week-end.

MÂCON : Les bus et les cars scolaires passés au peigne fin

contrôle cars scolaires Mâcon (39).JPG
La police nationale et la préfecture de Saône-et-Loire ont organisé ce mardi une opération de contrôle des conditions de transport des collégiens et lycéens qui viennent dans les établissements de Mâcon.

MÂCON : C’était la rentrée pour les nouveaux apprentis du Centre de Formation Automobile

rentrée CFA Mâcon (59).JPG
La direction du CFA de Mâcon a organisé ce lundi 18 septembre une journée dédiée à l’accueil des nouveaux élèves de l’établissement. Et ils sont nombreux cette année !

SAÔNE-ET-LOIRE : 20 ans de voie verte, la fête se prépare !

20 ans voie verte (23).JPG
Le département et les communes organisent une journée festive pour célébrer les fameuses routes cyclables, créees en 1997, devenues une des plus importantes attractions touristiques de la Saône-et-Loire, en France et à l’étranger.