vendredi 22 juin 2018
  • BANQUE_POP_MACON_ENOVAGENCE_JUIN2.jpg
  • CUO_MACON_AFFICHE_2018.jpg
  • SEQUANE_SENIOR_MACON_JUIN.jpg
  • INAUG AGRIEZMANN MACON.jpg

gauche 71.jpg

Contrats aidés, santé, aides aux territoire, RSA, le groupe d'opposition Gauche 71 a fait un point de rentrée.

Il a souhaité renforcer son organisation en cette rentrée. Evelyne Couillerot, présidente de ce groupe au Conseil départemental et Violaine Gillet, vice présidente de ce groupe, ont présenté lors d'une conférence de presse les points sur lesquels le groupe veut intervenir et défendre ses positions. Travail collégial, travail de terrain, renforcer les liens avec le groupe national, être constructif, la dynamique est là pour faire avancer les dossiers.

Quelques uns des dossiers :

Sur le plan national, la question de la suppression des contrats aidés leur semble primordiale. Les contrats aidés jouent un rôle très important dans les collectivités, les associations, les EHPAD, l'éducation nationale. Le fait que la baisse de ces contrats soit faite sans concertation, sans évaluation et études des besoins est un problème non seulement pour les structures qui avaient ces postes mais aussi et surtout pour les personnes elles-mêmes. Les contrats aidés ne sont peut-être pas la panacée, dit Evelyne Couillerot mais cette décision ne propose pas d'autre solution. Il n'y a pas "d'en même temps".

"Il n'y a plus de cofinancement de la part du Département sur la convention annuelle d'objectifs et de moyens (CAOM), les choses deviennent de plus en plus compliquées pour les personnes en insertion. 500 contrats aidés ont été signés en Saône et Loire."

Le groupe Gauche 71 s'étonne du silence du président Accary sur la suppression des contrats aidés qui impactent le département, et sur le cofinancement supprimé par le département. Il demande au président Accary de préciser quels seront les choix du département en matière d'économies demandées aux collectivités.

"Sur le plan départemental, un des sujets qui préoccupe tous nos concitoyens", disent-elles, "est le projet de centre de santé départemental. Il est illusoire de croire que tout sera facile à mettre en place, un des grands problèmes étant la capacité à recruter des médecins, mais aussi les critères d'implantation décidés avec l'ARS. Nous sommes dans un état d'esprit constructif mais nous sommes très attentifs sur les décisions qui seront prises."

Ce sujet sera en débat à l'assemblée à la fin du mois.

Autre sujet abordés, les aides au territoire. "Depuis 2015, c'est le 3ème appel à projets. Cette année le calendrier des communes sera respecté. Le vote des projets aura lieu fin 2017 pour 2018. Sur les choix prioritaires défendus par le groupe Gauche 71 figurent la rénovation énergétique, la mise en accessibilité, les économies d'énergie. Le budget est en augmentation, ce dont nous nous réjouissons.

Le RSA est aussi un véritable sujet. Le président de la République semble vouloir en revoir le financement. Le Département a créé une cellule de lutte contre la fraude au RSA, cellule opérationnelle en septembre 2015, et nous souhaitons avoir un bilan de cette mise en place sur les sommes récupérées et la prévention. Jacques Toubon a fait un rapport intéressant sur toutes ces questions de prévention. Il ne faut pas oublier que derrière les chiffres il y a des personnes. Le président de la république souhaite nationaliser les politiques d'insertion : sur le financement pas de problème pour le groupe Gauche 71 mais le département est plus proche des habitants et on perdrait notre savoir faire départemental."

Danièle Vadot

MÂCON : « La Fête à Macron » en chansons

FETE A MACRON (18).jpg
150 à 200 personnes se sont retrouvées place Saint-Pierre samedi après-midi pour manifester contre la politique d'Emmanuel Macron, « Président des riches » depuis un an. Retour en images et en chansons.

POLITIQUE LOCALE : L'ancien Premier adjoint de la Ville de Mâcon aimerait un débat sur la fusion de Mâcon et Charnay

Bernard Chevallier a envoyé une lettre au maire de Charnay en début de mois pour demander l'ouverture du débat. macon-infos vous en propose la lecture.