mercredi 3 juin 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

Le Comité ATTAC Mâcon appelle toutes les citoyennes et tous les citoyens a particip​er à la journée de mobilisation du 12 septembre, à l’appel de la CGT, de Solidaire et de la FSU  contre la loi travail XXL qui aura pour conséquences de transformer les travailleurs du futur en travailleurs jetables.

Baisser le coût du travail serait une des priorités du gouvernement. Jamais il n’est fait mention du coût du capital. Chaque année les dividendes distribu​és aux actionnaires augmentent, ainsi que leur​s part​s dans les bénéfices des entreprises, au détriment de la part des salaires, de la recherche et de l’investissement.

 

Ce ne sont pas les « patrons » qui décident d’embaucher, mais l’état de leur carnet de commande ! Comment imaginer qu’en précarisant et en tirant à la baisse les salaires et les conditions de travail, on puisse développer l’emploi ?

Nous souhaitons, nous aussi « libérer le travail », le libérer des injonctions de rentabilité financière immédiate et des logiques financières​, en lui redonnant du sens, en redonnant du pouvoir aux salarié.e.s pour leur permettre de peser dans les décisions d’investissement et en associant les usagers et les clients aux choix de production et des services.

 

La réussite du « modèle allemand » (baisse du chômage) ne s’est faite qu’avec l'​augmentation fulgurante du nombre de travailleurs pauvres, est-ce là le modèle qui fait rêver le Président de la république ?

Dans le même temps, le gouvernement va diminuer les salaires des fonctionnaires et la pension des retraités avec la hausse de la CSG. ​Il remet en cause les droits familiaux et l'égalité homme/femme en les soumettant désormais aux accords d'entreprise. Il s’attaque aussi aux étudiants et aux plus pauvres avec la baisse des APL, mais veut aussi diminuer l’ISF aux bénéfices principalement des 1 % les plus riches. C’est une politique de classe insupportable.

 

Nous appelons donc les salariés du privé comme du public, les indépendants, et la jeunesse a rejoindre les cortèges du 12 septembre et ceux qui suivront cette 1ère journée de mobilisation.

Nous refusons « La Régression En Marche » que nous propose LREM.

 

A Mâcon nous serons mardi après midi Place Genevès, dès 14h30 à la manifestation à l’appel de la CGT avec notre Batuc'ATTAC. Apportez vous instruments de musique ou même vos casseroles !

André Accary : "Confions aux Départements la gestion unique et entière des Ehpad, et supprimons les ARS"

ACCARY ANDRE ARS.jpg
Le Président du conseil départemental de Saône-et-Loire s'exprime dans une tribune à l'occasion du Ségur de la Santé.

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.