mardi 26 septembre 2017
  • maconinfos-350x550-sept-2017.gif
  • ORGUE_CONSERVATOIRE_MACON_MBA_1.jpg
  • FAUDA_MOINARD_NOTAIRES.jpg
  • MALETTE_INFO_ENERGIE_PAYS_SUD_BOURGOGNE9_-_1.jpg
  • MONSIEUR_MEUBLE_CHAINTRE_MACON_SEPT_2017.jpg
  • APPRENTISSAGE BFC.gif

Malgré l’urgence de la situation, la majorité de Mme Dufay peine à rendre sa copie sur les dossiers chauds de la rentrée.

 

Transports scolaires : Entre flou et tentative de diversion, la majorité pratique l’enfumage.

Lors des élections régionales de 2015, les candidats de la liste de Mme Dufay s’étaient engagés à protéger le pouvoir d’achat des ménages notamment en « garantissant la gratuité et la qualité des transports scolaires » : engagement n°57.

Aujourd’hui, après 18 mois passés à se préparer à gérer cette compétence, la majorité a déjà renié sa promesse, indiquant qu’elle ferait payer les frais de dossiers aux familles.

Tous les arguments techniques sont maintenant bons pour expliquer combien c’est compliqué et que, par voie de conséquence, il est impossible de tenir la promesse faite aux électeurs.

Dans les colonnes de l’Est Républicain, le 31 août dernier, on a même pu découvrir le dernier mensonge en date : Lors de la campagne, l’exécutif régional s’était engagé sur la gratuité «hors frais de dossier ».

Dans quel tract, programme de campagne, communiqué de presse de la liste de Mme Dufay a-t’on pu lire que la gratuité des transports scolaires se ferait « hors frais de dossier » ?

Les familles ne sont pas les seules à pâtir de l’amateurisme de la majorité en cette rentrée. Les agriculteurs sont encore dans l’attente d’un plan régional pour leur filière en Bourgogne Franche-Comté.

 

« L’agriculture, grande cause régionale ». Et depuis, il s’est passé quoi ?

Des secteurs entiers de notre agriculture sont dans le désarroi le plus total. Et on attend toujours une politique claire du Conseil régional, deux ans après la fusion des Régions.

L'agriculture doit reprendre la place qu'elle mérite dans la stratégie économique régionale.

Il est temps que la majorité de gauche prenne conscience que l’agriculture en Bourgogne-Franche-

Comté ne se résume pas au bio et aux circuits-courts, même s’ils sont importants pour l’avenir.

La Région se doit d’avoir un plan d’aide concret pour une agriculture régionale qui a aussi une très forte vocation exportatrice.

 

Nouvelle démission dans l’exécutif régional

Cette rentrée est également marquée par une nouvelle démission d’un membre de l’exécutif régional. C’est la deuxième en moins de deux ans.

Il faut de la stabilité et de l’efficacité dans l’action de notre Région.

Nos territoires et leurs acteurs l’attendent depuis trop longtemps.

 

François Sauvadet, leadre UDI-UMP du Conseil régional

EXPRESSION CITOYENNE : "M. Dirx, je vous propose un face à face public au sujet de la loi travail"

Un citoyen en colère interpelle le député Benjamin Dirx sur la loi Travail.

POLITIQUE : Nicole Caboche quitte le FN

Montcellienne, conseillère régionale de Bourgogne-Franche-Comté et ancienne candidate aux législatives sur la circonscription de Mâcon-Cluny-Beaujolais, elle vient d'adresser une lettre de démission à Marine Lepen.

RENTREE POLITIQUE : Jean-Patrick Courtois s’attend à des lendemains qui ne chantent pas, mais garde son appétit bâtisseur

RENTREE POLITIQUE JEANPATRICK COURTOIS - 5.jpg
Le maire de Mâcon, président de la Mâconnais-Beaujolais Agglomération, faisait sa rentrée politique ce jeudi soir à St-Jean-le-Priche. L’occasion de passer en revue les échecs de ces derniers mois, mais aussi de rappeler les projets qui l’animent.

POLITIQUE : Grâces et disgrâces au Front National en Bourgogne

NOIROT FN 71.jpg
ACTUALISÉ : La lettre ouverte de Lilian Noirot à Marine Lepen

POLITIQUE : Le groupe Gauche 71 se veut constructif sur plusieurs dossiers

gauche 71.jpg
Contrats aidés, santé, aides aux territoire, RSA, le groupe d'opposition Gauche 71 a fait un point de rentrée.

POLITIQUE - Benjamin Dirx : « Je donne mon maximum pour que les choses avancent »

interview-benjamin-dirx-depute-saone-et-loire.jpg
Cela fait maintenant 52 jours que Benjamin Dirx a remporté avec 57,29% des voix la victoire dans la 1ère circonscription de Saône-et-Loire contre Jean-Patrick Courtois. Depuis, le député n'a pas chômé. Rencontre.