jeudi 28 mai 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • VOTRE ANNONCE ICI.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

Communiqué de presse

 

Fête de la Droite et du Centre en Bourgogne-Franche-Comté, à Vitteaux

 


C’est une rentrée particulière et inédite au plan politique.


En moins de 100 jours, l’homme providentiel de juin a réussi la prouesse de faire 60% de mécontents en septembre.
Il y a une raison à cela : Emmanuel Macron a été élu sur une ambigüité totale.


Du candidat de la rénovation, les Français ont découvert un jeune homme ambitieux mais qui porte une vision parisianiste, technocratique, dépassée du pouvoir.
Nous l’avions dénoncé pendant la campagne électorale. Nous n’avons pas été entendus.
Nous avons échoué collectivement : Droite et Gauche, empêtrés dans des Primaires dont on a vu les effets.
Ni Les Républicains tout seul dans leur coin, divisés, ni l'UDI toute seule dans son coin, divisée, ne pourront proposer un nouvel espoir aux Français.


Il faut rassembler, faire des 67 millions de cerveaux la source de la reconstruction de notre pays. Bien au-delà de l’illusion participative qu’a donnée Emmanuel Macron.


Evidemment nous pouvons nous retrouver sur certains dossiers. Il n’y a pas besoin de se déclarer « constructifs » pour ça. Simplement responsable et cohérent, sans renier ce qu’on disait hier.
Mais il est temps de réaffirmer nos fondamentaux et de les inscrire dans notre temps.


Avec mes collègues Conseillers régionaux, je lancerai prochainement en Bourgogne - Franche-Comté une grande plateforme numérique de dialogue dans chaque département, sur le modèle des cahiers de doléances.
Je veux inviter tous nos compatriotes qui ont envie de s’exprimer à le faire. Dans tous les domaines.

Les prochaines échéances, ce n’est pas dans 5 ans, ce sont les élections municipales. Il reste 3 ans pour faire de la Bourgogne Franche-Comté le laboratoire de la démocratie du 21e siècle.

 

François Sauvadet

Président du groupe de l’Union des Républicains, de la Droite et du Centre

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.