• Imprimer

Céphase-Amévo_expo_envoûtée_08_2017_0004.jpg

Vives, lumineuses, incandescentes, les toiles de Céphas Amévo nous plongent d'emblée dans un univers coloré et flamboyant. Une explosion de couleurs, entre abstraction et figuratif.

 

Artiste précoce, c'est à Lomé (Togo), sa ville natale, que Céphas Amévo s'est initié à 12 ans aux arts plastiques. « Passionné de peinture et de dessin dès mon plus jeune âge, j'ai été amené à gagner ma vie très tôt avant de devenir professeur de dessin à l'Ecole française de Lomé », raconte le peintre. « J'ai hérité des grands peintres togolais Dabla Adambounou et Sokey Edorh le goût des racines profondes dont le premier s'inspire tandis que le second les transcende. Au carrefour des deux, j'ai tracé ma propre voie, entre la tentation de l'épure et de l'abstraction et les reproductions des porteuses de “kanaris”. Aujourd'hui, installé en Bourgogne, je suis inspiré par les paysages français. Je peins ce que j'aime. Sans oublier mes racines africaines. »

Les tableaux exposés à L'Envoûtée dévoilent une facette de son talent, son aptitude à exprimer ses sentiments et ses émotions par le biais de la couleur et du mouvement.

A l'école de Bonnay où il vit et travaille, Céphas Amévo anime des ateliers pour enfants. Il leur transmet son amour de la peinture et de la vie.

R. A.

Céphas Amévo, à voir jusqu'au 30 août à la galerie L'Envoûtée, 2 bis, rue Saint-Nizier. Ouverture du mardi au samedi de 14 à 18 h. Entrée libre.

Céphase-Amévo_expo_envoûtée_08_2017_0005.jpg

Céphase-Amévo_expo_envoûtée_08_2017_0001.jpg

Céphase-Amévo_expo_envoûtée_08_2017_0002.jpg

Céphase-Amévo_expo_envoûtée_08_2017_0006.jpg

Céphase-Amévo_expo_envoûtée_08_2017_0007.jpg