dimanche 18 août 2019
  • ROUTE71 CD71 2019 - 1.jpg
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

Christophe Gapaillard, proche de Vincent Chauvet qui avait déposé un recours suite à l'éléction de la députée, rejeté en juillet par le Conseil constitutionnel.

« Une seule parole de Vérité a plus de poids que l'univers entier »

A. Soljenitsyne 

 

C’est par hasard qu’un ami, parcourant le site « Mâcon infos », découvrit un ersatz d’article signé du Directeur de campagne de M. Chauvet, qui, à défaut d’exprimer une opinion politique révèle la personnalité peu flatteuse de son auteur, semblant avoir fait sien ce vieux dicton repris par Francis Bacon :« Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose. »


Non, Monsieur, le Conseil Constitutionnel, institution dont l’autorité et l’impartialité sont unanimement saluées, à Droite comme à gauche, ne valide pas une élection si celle-ci est entachée d’irrégularités, quand bien même l’écart de voix séparant deux candidats serait substantiel ;


Non, Monsieur, le Conseil constitutionnel n’annule pas une élection sur les seules allégations d’un plaignant dépité et aigri qui aura prématurément crié victoire au soir du premier tour de l’élection législative de la deuxième circonscription de Saône-et-Loire ;


Non, Monsieur, « je ne brille pas par mes absences au Parlement ». Bien au contraire. J’ai à ce jour participé à la quasi-totalité des séances publiques et à celles de la commission des affaires sociales dont je suis membre ;


Non, Monsieur, je ne cumule pas quatre mandats. J’ai démissionné de mon mandat de déléguée communautaire au sein du Grand Charolais » et à ma grande tristesse de celui de maire de Saint-Bonnet-de-Joux, conformément aux termes de la loi. Je redeviens simple conseillère municipale et demeure en revanche conseillère départementale mais privée désormais de tout rôle exécutif.


Non, Monsieur, les contribuables ne rémunèrent pas mes fonctions électives à hauteur de 30 000€ par mois. Et si, comme tout élu, je perçois les indemnités prévues par la loi, le montant total ne correspond aucunement au chiffre mensonger que  vous agitez par pure démagogie, dans le vain espoir d’accréditer auprès de certains électeurs la vacuité de ce fallacieux slogan « tous pourris » ;


Oui, Monsieur, ma victoire, le 18 juin, fut belle. Elle est le fruit d’une campagne très intense, engagée très tôt sur le terrain et d’échanges innombrables avec les habitants de notre territoire que je connais et représente depuis de nombreuses années ;


Oui, Monsieur, ma campagne, aux antipodes de votre comportement à mon encontre, se caractérisa par une grande dignité, exempte de toute attaque infâmante contre mes adversaires pour lesquels j’éprouve un grand respect ;


Oui, Monsieur, la mission de parlementaire que m’a confiée une majorité d’électeurs et d’électrices sera menée avec tout le sérieux ettoute l’assiduité qu’elle requiert. Et épargnez-nous votre pathétique « appel en âme et conscience » digne de Tartuffe. SI vous souhaitez réellement être utile à notre pays et à notre territoire, consacrez plutôt votre énergie à servir qu’à salir.

 

Josiane Corneloup
Députée de Saône-et-Loire

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.