mercredi 18 septembre 2019
  • TRANSDEV TREMA JTP2019.jpg
  • SALON ESSENTIEL CHARNAY 2019.jpg
  • EMAP_2019_270x410.jpg

Baisse des APL :

1ère mesure anti-pauvres du quinquennat Macron !

Plus de 45 000 familles concernées en Saône et Loire

La baisse uniforme des APL à compter du 1er octobre 2017, a été annoncée par le gouvernement.

Profitant de la période estivale, le ministère de la Cohésion des territoires a annoncé ce week-end que les aides personnelles au logement (APL) baisseront de 5 euros par mois à partir du 1er octobre.

Justifiée comme une nécessité pour la réalisation d’économies budgétaires, cette mesure anti-pauvres marque surtout la 1ère attaque franche du nouveau gouvernement envers les classes sociales les plus modestes.

Cette nécessité d'"économies budgétaires" ne semblait pourtant pas être la priorité de l’Etat quand le gouvernement décidait d’accorder une remise de plus de 500 000 euros pour chacun des 3 400 plus gros contributeurs à l’ISF, diminuant ainsi les recettes de l’Etat de 1,7 milliard.

Rappelons que l’APL profite aujourd’hui à 6,5 millions de foyers dont 800 000 étudiants. Et une baisse, même de 5 euros par mois, n’est jamais sans conséquence pour les familles et les étudiants qui disposent d'un très faible revenu . N’oublions pas non plus qu’un allocataire sur deux vit en dessous du seuil de pauvreté particulièrement dans notre département.

La fédération CNL de Saône et Loire invite toutes les familles concernées à régir et à manifester leur mécontentement. Elle proposera une pétition dès le début septembre 2017.

La CNL 71

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.