CUMA LUGNY 70 ANS - 14.jpg

« En 1947, quand le monde agricole était en grande difficulté, il était fréquent de voir qu'un agriculteur était aussi viticulteur, céréalier, éleveur, maraîcher, voire boucher !

Par contre, beaucoup moins agent administratif qu'aujourd'hui. » Ainsi entamait son intervention le président de la CUMA (coopérative d'utilisation du matériel agricole) de Lugny Yvon Pourmonet, ce matin après avoir accueilli quelques adhérents pour célébrer les 70 ans de la structure. « Pour pallier les diffcicultés lies à cette multi-profession, à des finances quasi-inexistantes, la CUMA de Lugny était créée, regroupant au départ 4 communes : Lugny, Bissy, Cruzille et Grevilly. Son premier président fut Emile Blanc. (…) Dans les années 70, alors que la conjoncture étant meilleure, la CUMA sommeille. C'est à partir de 1994, sous la présidence de Jacques Magot, qu'elle reprend vie. »

 

A l'époque, elle compte 40 adhérents et réalise un chiffre d'affaires de 8 000€. En 1998, Daniel Chevenet prend la présidence et élargit la CUMA à 10 communes limitrophes. « Cette même année, suite à des essais de la Chambre d'agriculture et le suivi des résidus de pesticides dans nos rivières, la profession prend conscience des enjeux environnementaux. Beaucoup adoptent la lutte raisonnée pour l'emploi des produits phytosanitaires. (…) En 2005, le SIVOM envisage la réfection de la station d'épuration de Monbellet. Les lavages des machines à vendanger occasionne un flux d'effluents organiques ponctuel mais excessif. »

Les CUMA investissent alors dans le traitement des effluents viti-vinicoles et phytosanitaires.

 

Recueillis par Rodolphe Bretin

 

25 machines à vendanger et 35 pulvérisateurs appartenant à une trentaine de vignerons sont reçus à la station de traitement de la Cuma de Lugny.

Le projet a démarré en 2007, après un accord-cadre entre l’Agence de l’eau, le Conseil départemental de Saône-et-Loire et la Chambre d’agriculture qui incitait les viticulteurs du Mâconnais à repenser le traitement de leurs effluents. Il aura mis trois ans à sortir de terre.

L’aire de lavage et la station de traitement a coûté 1,3 million d’euros dont 80% à la charge des coopérateurs.

L’établissement est classé ICPE (installation classée pour la protection de l’environnement) et répond à ce titre à un cahier des charges drastiques imposés par la DREAL.

Cela exige notamment des analyses et une traçabilité supplémentaire ainsi que des contrôles récurrents. L’équipement dont dispose aujourd’hui la Cuma est comparable à une station d’épuration équivalente à 40 000 habitants.

 

Depuis 2010, ce sont 6 590 m3 d’effluents vinicoles et 125 m3 d’effluents phytosanitaires qui sont ainsi traités tous les ans avant d’être rejetés dans le milieu naturel.

Chaque année, 26 prélèvements à l’entrée et à la sortie de la station sont analysés par un laboratoire indépendant. A ce jour, toutes ces analyses sont conformes aux exigences réglementaires.

90% des adhérents de la Cuma sont des viticulteurs coopérateurs à la cave de Lugny et disposent à ce titre du label VDD (vignerons en développement durable).

La cuma gère 39 autres matériels, tractopelles, machines à vendanger, tracteur, remorques, tarrières, tondeuses...

Elle compte aujourd’hui 95 adhérents répartis sur 7 communes alentours en appellation Mâcon+nom de commune, Viré-Clessé, Bourgogne et Crémant de Bourgogne.

 

CUMA LUGNY 70 ANS - 1.jpg

Yvon Pourmonet

CUMA LUGNY 70 ANS - 21.jpg

CUMA LUGNY 70 ANS - 20.jpg

CUMA LUGNY 70 ANS - 14.jpg

CUMA LUGNY 70 ANS - 19.jpg

CUMA LUGNY 70 ANS - 17.jpg

CUMA LUGNY 70 ANS - 15.jpg

CUMA LUGNY 70 ANS - 13.jpg

CUMA LUGNY 70 ANS - 12.jpg

CUMA LUGNY 70 ANS - 11.jpg

CUMA LUGNY 70 ANS - 10.jpg

Le Skid permet de retirer les métaux lourds des effluents, avant que ceux-ci ne passent
dans la lagune où est injecté de l'oxygène qui va détruire les bactéries.

Ensuite les effluents passent dans le bac à silice

CUMA LUGNY 70 ANS - 9.jpg

CUMA LUGNY 70 ANS - 2.jpg

CUMA LUGNY 70 ANS - 5.jpg

En présence notamment de Stéphane Guiguet, vice-président du Conseil régional,

de Claude Desbrosse, président de la Fédération des CUMA de Bourgogne,

de Marc Sangoy, président de la Cave de Lugny, de Benjamin Alban, représentant la Chambre d'Agriculture

CUMA LUGNY 70 ANS - 4.jpg

CUMA LUGNY 70 ANS - 3.jpg