lundi 18 février 2019

15 jours de détention provisoire à Varennes le Grand et le jeune homme a changé de discours : Thomas R., 25 ans, avait comparu le 27 mars dernier pour conduite sous l’empire de l’alcool et refus d’obtempérer.

L’interpellation fut difficile, et deux policiers se portent parties civiles.

 

 

Le 27 mars dernier, Thomas avait « l’alcool festif » et pensait nier les faits qui lui sont reprochés.

« Comment s’est passée la détention provisoire ? lui demande le Président.

- C’est dur, vraiment dur, ça m’a permis de réfléchir. Je reconnais que j’ai un problème avec l’alcool, dans l’excès. Je ne veux pas gâcher mon avenir professionnel, ni ma vie sentimentale.

- Vous avez la chance d’être accompagné par votre famille, le soutien, c’est important. »

 

Thomas a connu le Tribunal pour Enfants, puis la correctionnelle. En 2014, il fut condamné à 6 mois de prison avec sursis et une mise à l’épreuve avec obligation de soins. Or :

« Vous êtes rétif aux soins. Il y a eu une difficulté de suivi, et le juge d’application des peines a donné un avis favorable pour une révocation partielle du sursis.

- Je ne pensais pas aller en prison un jour… et maintenant que j’y suis, ce n’est pas facile.

- Le sursis mise à l’épreuve est une main tendue, mais vous avez mis en échec toutes les réponses que nous vous avons proposées. La balle est dans votre camp. »

 

Le 26 mars dernier, peu avant une heure du matin, la police qui patrouille aperçoit un véhicule Peugeot qui circule à une vitesse excessive, avec un régime moteur particulièrement élevé. Les policiers mettent le gyrophare et le poursuivent. Au lieu de s’arrêter le jeune homme accélère, sort de Charnay, finit par s’engager sur le parking d’un domaine viticole.

« Le conducteur quitte alors son siège pour passer à l’arrière du véhicule, et le passager s’enfuit. » Personne ne conduisait, donc. C’était l’improbable version que Thomas pensait soutenir jusqu’à cette nouvelle audience.

Thomas se débat, les policiers doivent le maîtriser. Au poste il s’énerve à nouveau. Résultat : une entorse au pouce pour lui, 3 jours d’ITT pour un policier.

Il avait passé la soirée au Petrus avec son cousin. Ils avaient beaucoup trop bu, et sont repartis au volant. Son avocat souligne ce point, esquissant un début de question sur la responsabilité de celui qui a vendu l’alcool et qui…

 

La Procureur sera claire : « J’ai le sentiment que Monsieur R. nous prenait pour des idiots jusque-là. Ce n’est pas le premier refus d’obtempérer. Je vois quelqu’un qui n’accepte pas de se soumettre à la justice et à la loi, et qui met en danger tout le monde : les autres et lui-même. On a l’impression qu’il n’y a pas de limites. »

Thomas semble avoir pris conscience pour la première fois de ce dans quoi il était pris, une addiction à l’alcool avec les risques afférents, et le Tribunal semble l’avoir entendu puisqu’il peut rentrer chez lui, avec une peine de 8 mois de prison en sursis. Le juge d’application des peines le convoquera pour mettre en place un aménagement. Le jeune homme a du travail qui l’attend sur le domaine viticole de ses parents. Le soutien, c’est important.

 

Florence Saint-Arroman

MÂCON-LOCHÉ : Suicide sur les voies du TGV

L'accident est survenu ce début d'après-midi sur les voies de la ligne TGV, allant de Mâcon à Lyon.

TRIBUNAL DE MÂCON : Contrôlé deux fois en une semaine au volant alors qu’il n’avait pas le permis

TGI_MACON.jpg
A 64 ans, Patrick est bien connu des services de police : 24 mentions au casier judiciaire !

TRIBUNAL DE MÂCON : Fou de jalousie, il frappe, insulte et crache sur tout ce qui passe

PALAIS DE JUSTICE MACON - 1.jpg
Kevin C., 31 ans, comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel pour des faits de violences commis le 10 décembre à Mâcon.

PONT-DE-VEYLE : Une maison en feu dans la grande rue

Feu_habitation_Pdv_161218 (5).jpg
ACTUALISÉ LUNDI 14H : Un appel urgent à une aide vestimentaire est lancé.

MÂCON : Une blessée grave dans une collision avec délit de fuite

ACCIDENT MACON RUE BIGONNET 0912 - 5.jpg
ACTUALISÉ : Un appel à témoins est lancé.

SAÔNE-ET-LOIRE : 3 morts dans un crash d'avion près de Charolles

Crash avion.jpg
Après des recherches par hélicoptère, l'avion a été localisé vers 14h dans le bois de Beaubery. Les trois occupants, pilote et passagers, sont morts carbonisés. ACTUALISÉ : Le procureur Eric Jaillet, qui s'est rendu place, a donné les 1eres informations en milieu d'après-midi.

TRIBUNAL DE MÂCON – Violences conjugales : jusqu'à la plaie et l'hématome au visage

VIOLENCE CONJUGALE MACON.jpg
Elle était là, assise en face de la juge, le visage marqué par les blessures. Son homme était à quelques mètres, dans le box des accusés, escortés par les gendarmes. Le couple s'est battu dans la nuit de mercredi à jeudi...

CHARNAY : Ivre au volant, il provoque un accident et fait 2 blessés

ALCOOL AUVOLANT A CHARNAY.jpg
ACTUALISÉ : Le verdict du tribunal de Mâcon

MÂCON : Embardées sur la route, sous l'emprise de la drogue et de l'alcool, et plus encore...

C'est au volant, peu après 21h, et pourtant interdit de séjour en Saône-et-Loire (sauf pour travailler) que Frédéric, 47 ans, commet cet acte délictueux ce dimanche soir place Gardon. ACTUALISÉ : La juge a décidé de son incarcération.

TRIBUNAL DE MÂCON : Ivre au volant, il avait percuté la voiture des gendarmes

TGI_MACON.jpg
Les faits se sont déroulés samedi à 00h40 à Tournus.