mardi 26 mai 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • VOTRE ANNONCE ICI.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

LEGISLATIVES DIRX DEPUTE - 4.jpg

Il a rejoint les militants et sa suppléante Véronique Verraest à sa permenence de campagne rue Sigorgne vers 20h45 ce dimanche soir.

A lire, ses premiers mots d'élu. 

Ses premiers soutiens, comme Fabien Ruggieri, Maxim Plat, Jeann-Paul Kisterman, David Simoine, Pierre Boucaud étaient biensûr présents. Présents également son père Jean-Claude et son frère Jean-Laurent. L'émotion était évidemment palpable. 

Benjamin Dirx a remercié toutes les personnes qui se sont investies pour aboutir à cette victoire, sa famille ainsi que tous les électeurs qui lui ont fait confiance. Il a eu un mot pour les citoyens qui se sont abstenus ou ont voté pour Jean-Patrick Courtois : "On ne laissera tomber personne, soyez-en assurés. Nous avons construit avec Emmanuel Macron un parti de rassemblement, et je suis moi-même un homme de rassemblement.

Je suis ravi que la circonscription dans laquelle se trouve la ville préfecture ait un représentant élu de La République en Marche. Je me suis préparé depuis longtemps pour ce mandat. Dès demain, je serai mobilisé pour défendre les urgences du territoire. Je pense notamment au service de cardiologie interventionnelle et au tribunal de grande instance. Je suis chef d'entreprise et, en tant que tel, j'ai appris à toujours préparer le temps d'après. Je vous le confirme enfin, je serai député à 100%."

Confidence

"On ne peut se réaliser que si l'on s'investit complètement. C'est ce qu'il a fait." Un propos tenu par son papa Jean-Claude Dirx, ancien salarié passé chef d'entreprise. "J'étais dans les parkings, donc en relation constante avec les collectivités, notamment par le biais des marchés publics. Alors la politique, ça faisait déjà un peu partie de la famille."

Rodolphe Bretin

 

LEGISLATIVES DIRX DEPUTE - 3.jpg

LEGISLATIVES DIRX DEPUTE - 25.jpg

LEGISLATIVES DIRX DEPUTE - 5.jpg

LEGISLATIVES DIRX DEPUTE - 6.jpg

LEGISLATIVES DIRX DEPUTE - 2.jpgLEGISLATIVES DIRX DEPUTE - 1.jpg

LEGISLATIVES DIRX DEPUTE - 7.jpg

LEGISLATIVES DIRX DEPUTE - 9.jpg

LEGISLATIVES DIRX DEPUTE - 10.jpg

LEGISLATIVES DIRX DEPUTE - 11.jpg

LEGISLATIVES DIRX DEPUTE - 13.jpg

LEGISLATIVES DIRX DEPUTE - 14.jpg

LEGISLATIVES DIRX DEPUTE - 15.jpg

LEGISLATIVES DIRX DEPUTE - 18.jpg

LEGISLATIVES DIRX DEPUTE - 21.jpg

LEGISLATIVES DIRX DEPUTE - 23.jpg

Avec son père et un de ses frères

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.