mardi 20 août 2019
  • ROUTE71 CD71 2019 - 1.jpg
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

JP COURTOIS LEGISLATIVES MACON - 9.jpg

Derniers instants de campagne pour les finalistes à l'élection législative. macon-infos s'est livré à une petite interview express avant la toute fin de campagne.

Comment vous avez vécu les résultats du 1er tour ?

Comment une vague qui n'était pas vraiment prévisible, tant sur le plan de l'abstention que sur le plan politique. Comme dans beaucoup d'endroit, compte tenu du nombre de candidats et de cette abstention record, le résultat a été ce qu'il a été, et indique selon moi que les jeux pour le second tour sont totalement ouverts.


Arriver en second sur Mâcon et sur la circonscription, comment l'avez-vous vécu ?

Je pense qu'il ne faut pas mélanger les scrutins. Nous sommes dans une législtative juste après une présidentielle. Et nous sommes dans une situation de zapping politique qui fait que bien malin sont les observateurs qui peuvent imaginer l'avenir. Personnellement, je reste évidemment tout à fait mobilisé, avec des dossiers essentiels à défendre pour l'avenir de notre territoire.

 

Un certain nombre de gens dit vouloir vous garder comme maire. Que leur répondez-vous ?

Que ces dossiers essentiels que je viens d'évoquer ont besoin d'un parlementaire expérimenté pour être défendus à Paris. Je pense à au maintien du Tribunal de grande instance, au Conseil des prud'hommes, au service angioplastie à l'hôpital, à notre adhésion au pôle métroplitain lyonnais, à l'aménagement de la Saône, au développement universitaire, à la RCEA. Autant de dossiers à défendre à l'échelle nationale et sur lesquels il faudra peser lourd.

Je leur répond aussi que je n'abandonne pas la Ville, ni même l'Agglomération, dans lesquelles je continuerai à siéger, non pas en tant que maire et président, mais en tant que simple conseiller, ce qui me permettra de suivre tout cela très localement.

 

Un mot sur votre adversaire ?

Il a bien choisit son camp. Maintenant, loin de moi l'idée d'en dire du mal, c'est quelqu'un de tout à fait sympathique. Je sais simplement que face à Chalon, pour défendre certains dossiers que je viens d'évoquer, il faut avoir un certain poids politique et une certaine expérience. J'ai toujours été proche du maire de Lyon devenu ministre. Nous nous sommes toujours bien entendus. Ça compte pour faire avancer les choses.

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.