lundi 1 juin 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

Platzhalter.jpg

Communiqué de presse

franceinsoumise-macon.jpg

 

Merci aux électrices et aux électeurs de la 1ère circonscription de Saône-et-Loire ...

 

… qui, pour les élections législatives, ont choisi de voter pour L'Avenir en Commun, le programme de la France Insoumise porté par Patricia Baci et Pierre Fuentes-Exposito.

 

Aux législatives, nous avons défendu les mêmes valeurs d'humanisme social et d'écologie politique qu'aux élections présidentielles. Nous continuerons à poursuivre en ce sens pour alimenter les travaux à venir des parlementaires de La France Insoumise qui seront élu-e-s le 18 juin prochain.

 

Les résultats du 1er tour de ces législatives, ne peuvent que nous interroger sur leurs incohérences :

 

  • incohérence d'un taux d'abstention anormalement élevé, annonçant un affaiblissement de la vie démocratique. Comment les citoyen-ne-s français peuvent-ils ne pas s'impliquer dans l’élection de LEURS représentants à l’Assemblée Nationale laquelle élabore et vote les lois , les décrets, les budgets – dont celui de la Sécurité sociale - qui  impacteront leur vie quotidienne pendant 5 ans ?

 

  • incohérence dans le nombre de voix accordées aux candidats de la République En Marche en toute connaissance de son programme. Alors que 68% des citoyen-nes s'étaient prononcé-es contre la loi El Khomery en juin 2016, et qu'une majorité d’électeur-trice-s, ayant voté "utile" contre l'extrême-droite, n’a pas adhéré au programme d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle. Or, le mouvement En Marche va obtenir les PLEINS POUVOIRS en n'ayant obtenu les voix de SEULEMENT 13,5% des électeurs inscrits.

 

Pour le second tour, nous ne donnons pas de consigne de vote. Nous ne nous reconnaissons pas dans les politiques de droite en présence dans notre circonscription. Nous ne pouvons nous rendre complices de celles et ceux qui s'apprêtent à donner leur confiance au gouvernement libéral de M. Macron.

Demain, pour stopper le "Coup d’État" social que prépare le gouvernement notamment avec la casse du code du travail, la hausse de la CSG, et l’État d’urgence permanent, nous en appelons à un Front Populaire politique et social dans la rue et dans les urnes.

 

Tou-te-s celles et ceux qui ne suivront pas les dirigeants qui accorderont leur confiance à M. Macron et qui ne veulent pas lui donner les pleins pouvoirs doivent savoir que La France Insoumise est un outil ouvert à tous quels que soient leurs parcours politiques : nous ne demandons ni carte ni Curriculum Vitae en entrant.

 

Sont les bienvenus tou-te-s celles et ceux qui veulent travailler avec nous à la victoire de l'humanisme social et de l'écologie, lesquels ne pourront supporter encore cinq nouvelles années de libéralisme débridé hors de toute possibilité de contrôle citoyen.

 

Nous n'avons aucune autre aspiration que celle de servir l'intérêt général humain pour notre génération et les suivantes.

 

La France Insoumise ne baissera pas les bras. Elle est l’élan d’espoir pour que se réalise enfin le changement des institutions de la République que beaucoup appellent de leurs vœux.

Vous tous les gens qui rêvez d’un avenir meilleur, ne lâchez rien ! C’est avec vous, grâce à vous que viendront les jours heureux !

 

Nous vous invitons à continuer à venir nous rejoindre en vous inscrivant dans un groupe d'appui (http://f-i.jlm2017.fr/carte) ou en nous écrivant (comite71jlm2017@laposte.net)

 

Patricia Baci et Pierre Fuentes-Exposito

Candidate et suppléant de La France Insoumise au 1er tour des élections législatives

dans la 1ère circonscription de Saône-et-Loire

et les Insoumis du Mâconnais-Clunisois

André Accary : "Confions aux Départements la gestion unique et entière des Ehpad, et supprimons les ARS"

ACCARY ANDRE ARS.jpg
Le Président du conseil départemental de Saône-et-Loire s'exprime dans une tribune à l'occasion du Ségur de la Santé.

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.