mercredi 18 septembre 2019
  • TRANSDEV TREMA JTP2019.jpg
  • SALON ESSENTIEL CHARNAY 2019.jpg
  • EMAP_2019_270x410.jpg

Platzhalter.jpg

Communiqué de presse

franceinsoumise-macon.jpg

 

Merci aux électrices et aux électeurs de la 1ère circonscription de Saône-et-Loire ...

 

… qui, pour les élections législatives, ont choisi de voter pour L'Avenir en Commun, le programme de la France Insoumise porté par Patricia Baci et Pierre Fuentes-Exposito.

 

Aux législatives, nous avons défendu les mêmes valeurs d'humanisme social et d'écologie politique qu'aux élections présidentielles. Nous continuerons à poursuivre en ce sens pour alimenter les travaux à venir des parlementaires de La France Insoumise qui seront élu-e-s le 18 juin prochain.

 

Les résultats du 1er tour de ces législatives, ne peuvent que nous interroger sur leurs incohérences :

 

  • incohérence d'un taux d'abstention anormalement élevé, annonçant un affaiblissement de la vie démocratique. Comment les citoyen-ne-s français peuvent-ils ne pas s'impliquer dans l’élection de LEURS représentants à l’Assemblée Nationale laquelle élabore et vote les lois , les décrets, les budgets – dont celui de la Sécurité sociale - qui  impacteront leur vie quotidienne pendant 5 ans ?

 

  • incohérence dans le nombre de voix accordées aux candidats de la République En Marche en toute connaissance de son programme. Alors que 68% des citoyen-nes s'étaient prononcé-es contre la loi El Khomery en juin 2016, et qu'une majorité d’électeur-trice-s, ayant voté "utile" contre l'extrême-droite, n’a pas adhéré au programme d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle. Or, le mouvement En Marche va obtenir les PLEINS POUVOIRS en n'ayant obtenu les voix de SEULEMENT 13,5% des électeurs inscrits.

 

Pour le second tour, nous ne donnons pas de consigne de vote. Nous ne nous reconnaissons pas dans les politiques de droite en présence dans notre circonscription. Nous ne pouvons nous rendre complices de celles et ceux qui s'apprêtent à donner leur confiance au gouvernement libéral de M. Macron.

Demain, pour stopper le "Coup d’État" social que prépare le gouvernement notamment avec la casse du code du travail, la hausse de la CSG, et l’État d’urgence permanent, nous en appelons à un Front Populaire politique et social dans la rue et dans les urnes.

 

Tou-te-s celles et ceux qui ne suivront pas les dirigeants qui accorderont leur confiance à M. Macron et qui ne veulent pas lui donner les pleins pouvoirs doivent savoir que La France Insoumise est un outil ouvert à tous quels que soient leurs parcours politiques : nous ne demandons ni carte ni Curriculum Vitae en entrant.

 

Sont les bienvenus tou-te-s celles et ceux qui veulent travailler avec nous à la victoire de l'humanisme social et de l'écologie, lesquels ne pourront supporter encore cinq nouvelles années de libéralisme débridé hors de toute possibilité de contrôle citoyen.

 

Nous n'avons aucune autre aspiration que celle de servir l'intérêt général humain pour notre génération et les suivantes.

 

La France Insoumise ne baissera pas les bras. Elle est l’élan d’espoir pour que se réalise enfin le changement des institutions de la République que beaucoup appellent de leurs vœux.

Vous tous les gens qui rêvez d’un avenir meilleur, ne lâchez rien ! C’est avec vous, grâce à vous que viendront les jours heureux !

 

Nous vous invitons à continuer à venir nous rejoindre en vous inscrivant dans un groupe d'appui (http://f-i.jlm2017.fr/carte) ou en nous écrivant (comite71jlm2017@laposte.net)

 

Patricia Baci et Pierre Fuentes-Exposito

Candidate et suppléant de La France Insoumise au 1er tour des élections législatives

dans la 1ère circonscription de Saône-et-Loire

et les Insoumis du Mâconnais-Clunisois

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.