dimanche 24 février 2019

CHARNAY XTREM 10JUIN2017.jpg

PLUS DE 50 PHOTOS À DÉGUSTER !

Un reportage exceptionnel, tout comme cette course,

signé Dominique Martin.

C’est bon, cette année j’ai pu m’inscrire car je m’y suis pris tôt, et vu le succès grandissant de la Charnay Xtrem d’année en année, il ne fallait pas trainer : 700 participants en 2016, plus de 1300 frapadingues pour cette 5ème édition. Du délire !

A souligner cette année, 1 EUR par participant était reversé à l’association P’tit Louis, créée pour aider le jeune Louis Clermain, petit pitchoune de 5 ans handicapé suite à une saleté de méningite. Tiens bon p’tit gars !

J’ai donc peaufiné ma condition physique en me mettant sérieusement au sport : j’ai lu l’Equipe tous les lundis, regardé Téléfoot en jogging sur mon canapé tous les Dimanches,  mangé des pâtes tous les jours de cette semaine et pris un RTT lundi. Ce matin je ne me suis pas rasé, parait que çà permet de conserver son influx nerveux. Chanay Xtrem 2017, JE SUIS PRET !

Après avoir très peu dormi cette nuit, j’arrive un peu nerveux au domaine Champgrenon . Comme il était recommandé de se déguiser pour cette course de barjots, j’avais revêtu mon habit de Superman, un slip rouge par-dessus un collant bleu. Ridicule je suis.

Après un petit échauffement collectif en musique façon salle de fitness, me voilà sur la ligne de départ de la 1ère vague, le palpitant déjà à 110. Surtout ne pas se laisser entrainer, il y a 4 tours à faire et il faut gérer.

Top départ ! On démarre par une petite descente pépère et le 1er obstacle, une buse en béton en travers du chemin, est franchi les doigts dans le nez. Après un long virage à gauche, le 2ème obstacle, le plus spectaculaire apparemment vu le public nombreux amassé autour : la fameuse fosse d’eau boueuse dans laquelle on saute allègrement. Oh la vache, elle est fraiche ! Une brochette de pneus en travers de la fosse est à franchir, en apnée par dessous ou en grimpant par-dessus, çà glisse, ces pneus ont beaucoup roulé déjà, c’est pas facile. Puis un petit raidillon boueux est à escalader et hop, on saute dans la fosse de rinçage, aussi boueuse que la première et les pneus en moins. C’est suffisamment profond pour pouvoir nager jusqu’à la sortie rendue très glissante par le passage des concurrents précédents.

Je sors de l’eau avec ce fichu déguisement mouillé qui colle désagréablement à la peau. La prochaine fois, je me déguise en vahiné. Une légère côte me conduit à l’obstacle 3, un filet de cordes à grimper comme si on allait à l’abordage de… rien du tout,  puisqu’on redescend tout de suite après.

Vient ensuite un nouvel obstacle remplaçant le champ de pneus de l’an passé. Un passage à l’intérieur de gros tubes plastique dont la sortie est à 50 cm au-dessus d’un bassin d’eau. L’extraction de ces tuyaux est compliquée mais bon, on est déjà mouillé alors la réception dans l’eau se passe plutôt bien. Puis ça repart pour l’épreuve n°5  où il faut ramper sous des fils de fer, heureusement  non électrifiés (merci les organisateurs), pendant une bonne quinzaine de mètres, ça me rappelle mon service militaire mais sans le treillis-ranjos ni les hurlements de l’adjudant. C’est dur et le souffle commence à manquer, déjà.

Je reprends ma course sur un faux plat montant jusqu’à une série de 5 gros tuyaux (encore !) placés en travers de la route qu’il faut sauter façon 110 mètres haies comme Aries Merritt pour les plus doués, ou style Gérard Depardieu enfourchant une barrique de vin pour les autres. Pas très esthétique à regarder mais efficace.

Je me dirige ensuite sur un nouvel obstacle, un plan incliné à grimper à l’aide d’une chaîne puis qui redescend de l’autre côté façon toiture sans tuiles.  Je n’en suis qu’à  la moitié du 1er tour et je n’en peux déjà plus. Je dévale la petite pente jusqu’à l’obstacle suivant, un mur de planches à escalader, heureusement rabaissé depuis l’an passé (merci les organisateurs).  Et hop, je fais le mur comme au pensionnat et  je file jusqu’au champ de boue suivant, à traverser en rampant sous un filet de corde.

 Je reprends ma course jusqu’aux ballots de paille à gravir. La vache, qu’ils sont hauts ! Après une ligne droite qui permet de récupérer un peu (non, pas un pneu !!), je m’attaque au dernier obstacle, un couloir de cordes entrelacées autour des arbres telle une toile d’araignée géante. Et je termine enfin ma 1ère boucle de 1,8 km. 

Encore 3 autres tours à parcourir alors que je n’ai plus de jus. Je pense qu’au bout du 2ème tour je serai exténué, après le 3ème je serais désintégré et après le 4ème un peu décédé, mais tant pis, je reviendrai l’année prochaine… en vahiné ?

 Un grand bravo aux organisateurs et un gros poutou au p’tit Louis.

 Maintenant, une tisane et au lit !

Le Superman d’un jour

CHARNAY XTREM 2017 - 1.jpg

Photos Dominique Martin

CHARNAY XTREM 2017 - 4.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 3.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 52.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 51.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 50.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 49.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 48.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 47.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 46.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 45.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 44.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 43.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 42.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 41.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 40.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 39.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 38.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 37.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 36.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 35.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 34.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 33.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 32.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 31.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 30.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 29.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 28.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 27.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 26.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 25.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 24.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 23.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 22.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 21.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 20.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 19.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 18.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 17.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 16.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 15.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 14.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 13.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 12.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 11.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 10.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 9.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 8.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 7.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 6.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 5.jpg

CHARNAY XTREM 2017 - 2.jpg

LA CHAPELLE DE GUINCHAY : Ambiance de carnaval pour les conscrits de la classe 9 !

DSC00396 _ CONSCRITS LA CHAPELLE.jpg
Effervescence ce matin à La Chapelle de Guinchay pour inaugurer le démarrage des festivités !

MÂCON : Ludivine Filaro, une chanteuse Mâconnaise au stade de France !

Ludivine (3).JPG
Ludivine Filaro fait partie du plus grand groupe de rock du monde qui se produira lors d'un concert unique au stade de France en juin.

PRISSÉ : Une tartiflette géante pour Charly !

Charly (9).JPG
L'association Team Charly avait préparé une tartiflette géante ce vendredi pour récolter des fonds au profit du poney d'Octavie.

SAÔNE-ET-LOIRE : Une journée pour comprendre les victimes de la route

journée victimes de la route.jpg
L’Association de Médiation et d’Aide Aux Victimes d’Infraction Pénales (AMAVIP) de Saône-et-Loire a invité ses partenaires et la presse pour rappeler le besoin de soutien aux victimes de la route.

PETANQUE : Les vétérans de la pétanque mâconnaise en pleine forme sur leurs terres et au-delà !

DSC04058 _ groupe boulodrome.jpg
Supers résultats au mois de février pour les vétérans mâconnais !

MACON : L’avenir du quartier de la Chanaye discuté entre élus et habitants

réunion publique Chanaye.jpg
Une réunion publique a eu lieu ce jeudi 21 février, avec les habitants du quartier de la Chanaye-Résidence, des élus locaux et des responsables des services techniques de la Ville, de l’agglomération et de Mâcon Habitat.

CRECHES – Château d’Estours : Le témoignage de la résistante Josette Ilinsky-Molland pérennisé dans un livre

Ouvrage_Resistance_Creches_Chateau_Estours (1).jpg
Roger Dailler, auteur du livre « Soif de vivre », lui a remis ce lundi à Nice le premier exemplaire de l’ouvrage.

SOLIDARITE : La Caf de Saône-et-Loire verse 40 360 € en soutien à des projets jeunesse

photo accueil appel à projet jeunes.jpg
13 projets d'intérêt collectif, portés par des jeunes entre 11 et 25 ans sur le thème des solidarités, vont bénéficier du soutien de la Caf de Saône-et-Loire en 2019 dans le cadre de l'Appel à projets jeunesse, pour un montant global de 40 360 euros.

MACON : A la découverte de Lamartine, homme des Affaires étrangères

conférence Lamartine Guy Fossat.jpg
Guy Fossat, écrivain et membre de l’Académie de Mâcon, a présenté une synthèse de la vision d’Alphonse de Lamartine sur les affaires étrangères de la France, dans le cadre des conférences Agora.

MÂCON : 200 personnes au rassemblement contre l’antisémitisme

MACON RASSEMBLEMENT CONTRE ANTISEMITISME 19FEV - 1.jpg
C’est au pied de la statut de Lamartine que la foule s’est réunie ce soir pour dire « Ça suffit ! » à l’antisémitisme. ACTUALISÉ ce mercredi à 14h15 : le droit de réponse de Bernard Cois.

GRAND DEBAT NATIONAL : Clôture des cahiers citoyens dans les mairies au plus tard le 21 février

Les citoyens-nes peuvent s'exprimer sur internet jusqu'au 18 mars.

Jean-Patrick Courtois appelle au rassemblement contre l'antisémitisme ce mardi soir

ACTUALISÉ MARDI Á 10 HEURES : Le député Benjamin Dirx s’associe à l’appel au rassemblement du maire de Mâcon.

MJC HÉRITAN : Une Université Populaire pour sauver le climat

UnivPop_MjcHeritan_Transition-energetique_140219 (3).jpg
La séance de jeudi soir était consacrée à la transition énergétique.

INSOLITE : Un hélicoptère survole Mâcon au petit matin

Hélicoptère_mâcon_17022019_0002.jpg
ARTICLE MIS A JOUR A 10H20 : Précisions sur les raisons du survol

ST-VALENTIN : 10 confirmations de mariage à St-Amour

StAmour (45).JPG
La mairie de St Amour a célébré la Saint Valentin ce samedi pour 10 couples venus de toute la France.