C'est un homme de 46 ans qui a été interpellé samedi au volant de sa voiture alors qu'il avait été l'objet d'une annulation de son permis quelques jours avant. Comble de cette affaire, notre homme présentait une alcoolémie à quasiment 2g. Récidiviste, il a été placé en détention provisoire dès le dimanche, avant d'être présenté au juge ce lundi. Celui-ci a prononcé une peine de prison de 9 mois avec sursis, dont 5 mois fermes.