jeudi 28 mai 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • VOTRE ANNONCE ICI.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

 

Communiqué de presse

C’est un lieu symbolique, la Gare SNCF de Chagny (Saône et Loire), que les candidats PCF-Front de Gauche des 4 départements bourguignons avaient choisi pour marquer, lors d’une conférence de presse, leur détermination à voir aboutir l’électrification de la ligne SNCF Nevers-Chagny.

Un dossier sur lequel le PCF Bourguignon et ses élus se battent depuis des années, et qui figure en bonne place parmi les propositions portées par ses candidats aux Législatives.

Parmi eux, Nathalie VERMOREL et Sylvie LEFEVRE (candidats aux Législatives en Saône et Loire), accompagnées de Bernard COIS (secrétaire départemental du PCF S&L). Avec cette électrification, qui concrétiserait de manière définitive la Voie Ferrée Centre Europe Atlantique, c’est notamment le développement du fret ferroviaire, depuis les ports de l’Atlantique jusqu’en Europe Centrale et du Sud, qui est visé.

La VFCEA est considérée par les candidat-e-s du PCF comme un outil de développement économique , de lutte contre le réchauffement climatique et les particules fines (avec le remplacement du transport routier par le fret ferroviaire), d’amélioration de la sécurité routière (une partie des 5 000 camions quotidiens de la RCEA, route la plus meurtrière de France, pouvant être mis sur le rail), de développement de l’emploi cheminot et d’amélioration des conditions de trajet pour les voyageurs.

« Un véritable projet de développement durable : économique, social, écologique ! » ont-ils martelé.
Heureux que la Commission Nationale du Débat Public se soit saisie de la question (le débat public s’est déroulé en début d’année, la Commission doit rendre ses conclusions prochainement), les candidats PCF-Front de Gauche maintiennent la pression : pour eux, il est essentiel que les engagements financiers du Contrat de Plan Etat-Région soient tenus ; et il est urgent que les travaux d’électrification commencent, pour un dossier qu’ils suivent depuis près de 10 ans.

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.