samedi 21 septembre 2019

Après avoir en grande partie été responsable de l’échec de Marine Le Pen à la dernière Présidentielle, Florian Philippot vient de lancer l’association « Les Patriotes » avec pour Vice-Président Maxime Thiebaut, tout récent transfuge de Debout La France et candidat FN pour la 4ème circonscription de Saône-et-Loire.

Alors qu’en France, état républicain, démocratique et laïque, que l’on soit de gauche, de droite ou du centre, nous sommes tous des républicains et des patriotes. Mr Philippot s’approprie le slogan « Patriotes » tout comme jadis le Jean-Marie Le Pen, s’accaparait Jeanne d’Arc. Jeanne d’Arc appartient à l’histoire de France, au peuple, et certainement pas à un homme et à un seul parti. Mr Philippot a réussi l’exploit de passer directement de la gauche Chevènementiste au FN tout en allant se vautrer sur la tombe du Général de Gaulle. Vraiment pas de honte !

Quant à Mr Thiebaut, il fait encore plus fort. Lui qui parlait tant de sa grand-mère gaulliste, a accompagné Nicolas Dupont-Aignan dans sa stratégie suicidaire frontiste pour rejoindre les rangs de cette extrême droite qui a condamné à mort le Général de Gaulle et a cherché plus tard à l’assassiner. Si ce n’est pas de la trahison d’un soit disant idéal, c’est quoi ? Ce sont vraiment des artistes du grand écart. En vérité, les militants du FN ne sont pas des Patriotes qui aiment leur patrie, mais des nationalistes qui haïssent celle des autres.

Pourquoi Mr Philippot a-t-il lancé maintenant une telle association politique alors que le FN a toujours interdit les courants ? Pour faire « le buzz » et éviter que l’on ne l’interroge sur sa responsabilité dans l’échec de Marine Le Pen ? Profite-t-il d’un flottement au sommet du FN pour tenter de créer un FN bis sans le clan Le Pen et transformer cette PME familiale ? S’il veut faire de la 4ème circonscription de Saône-et-Loire un laboratoire pour sa future stratégie, je crains que Mr Philippot ne soit vite déçu. Car Mr Thiebaut connu pour courir après les postes et les indemnités (on l’a vu à l’œuvre à Montceau-lès-Mines) ne sera pas élu heureusement.

Nicolas Dupont-Aignan feint de le découvrir seulement aujourd’hui alors que depuis son départ de l’UMP en 2007 il pratique un double jeu. N’était-ce pas le même Maxime Thiebaut qui en août 2013 traitait de « sectaires et d’incompétents » les cadres du FN71 et reprochait à Jean-Marie Le Pen de « réciter un catéchisme libéral à la faveur des grands patrons » ?

Les militants et électeurs du FN ont dû apprécier et devraient aujourd’hui s’en souvenir. Il est temps d’en finir avec ces micro-partis de toutes obédiences qui sont des pompes à fric dans le porte-monnaie de nos concitoyens. C’est à mon sens le 1er combat que doit mener François Bayrou, le nouveau Garde des Sceaux dans le cadre de cette moralisation de la vie politique absolument nécessaire et que j’appelle de mes vœux.

M. Bayrou expliquait le 6 avril 2016, je le cite : "Le financement des partis politiques est prétendument limité à 7.500 euros par personne, payé par le contribuable pour les deux tiers (car les dons aux partis sont défiscalisés, ndlr)", a-t-il expliqué. "Si vous avez 10 micro-partis dans la même nébuleuse, alors ce n'est plus respecté et vous êtes à 75.000 euros".

Christian MAZARD, ancien Délégué National aux Fédérations de Debout La République

MUNICIPALES 2020 : Le collectif « Mâcon citoyens 2020 » construit son programme politique

réunion publique Mâcon citoyens 2020.jpg
Une réunion publique s'est déroulée ce mercredi par les militants de « Mâcon citoyens 2020 » et leurs invités.

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.