mercredi 3 juin 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

Après avoir en grande partie été responsable de l’échec de Marine Le Pen à la dernière Présidentielle, Florian Philippot vient de lancer l’association « Les Patriotes » avec pour Vice-Président Maxime Thiebaut, tout récent transfuge de Debout La France et candidat FN pour la 4ème circonscription de Saône-et-Loire.

Alors qu’en France, état républicain, démocratique et laïque, que l’on soit de gauche, de droite ou du centre, nous sommes tous des républicains et des patriotes. Mr Philippot s’approprie le slogan « Patriotes » tout comme jadis le Jean-Marie Le Pen, s’accaparait Jeanne d’Arc. Jeanne d’Arc appartient à l’histoire de France, au peuple, et certainement pas à un homme et à un seul parti. Mr Philippot a réussi l’exploit de passer directement de la gauche Chevènementiste au FN tout en allant se vautrer sur la tombe du Général de Gaulle. Vraiment pas de honte !

Quant à Mr Thiebaut, il fait encore plus fort. Lui qui parlait tant de sa grand-mère gaulliste, a accompagné Nicolas Dupont-Aignan dans sa stratégie suicidaire frontiste pour rejoindre les rangs de cette extrême droite qui a condamné à mort le Général de Gaulle et a cherché plus tard à l’assassiner. Si ce n’est pas de la trahison d’un soit disant idéal, c’est quoi ? Ce sont vraiment des artistes du grand écart. En vérité, les militants du FN ne sont pas des Patriotes qui aiment leur patrie, mais des nationalistes qui haïssent celle des autres.

Pourquoi Mr Philippot a-t-il lancé maintenant une telle association politique alors que le FN a toujours interdit les courants ? Pour faire « le buzz » et éviter que l’on ne l’interroge sur sa responsabilité dans l’échec de Marine Le Pen ? Profite-t-il d’un flottement au sommet du FN pour tenter de créer un FN bis sans le clan Le Pen et transformer cette PME familiale ? S’il veut faire de la 4ème circonscription de Saône-et-Loire un laboratoire pour sa future stratégie, je crains que Mr Philippot ne soit vite déçu. Car Mr Thiebaut connu pour courir après les postes et les indemnités (on l’a vu à l’œuvre à Montceau-lès-Mines) ne sera pas élu heureusement.

Nicolas Dupont-Aignan feint de le découvrir seulement aujourd’hui alors que depuis son départ de l’UMP en 2007 il pratique un double jeu. N’était-ce pas le même Maxime Thiebaut qui en août 2013 traitait de « sectaires et d’incompétents » les cadres du FN71 et reprochait à Jean-Marie Le Pen de « réciter un catéchisme libéral à la faveur des grands patrons » ?

Les militants et électeurs du FN ont dû apprécier et devraient aujourd’hui s’en souvenir. Il est temps d’en finir avec ces micro-partis de toutes obédiences qui sont des pompes à fric dans le porte-monnaie de nos concitoyens. C’est à mon sens le 1er combat que doit mener François Bayrou, le nouveau Garde des Sceaux dans le cadre de cette moralisation de la vie politique absolument nécessaire et que j’appelle de mes vœux.

M. Bayrou expliquait le 6 avril 2016, je le cite : "Le financement des partis politiques est prétendument limité à 7.500 euros par personne, payé par le contribuable pour les deux tiers (car les dons aux partis sont défiscalisés, ndlr)", a-t-il expliqué. "Si vous avez 10 micro-partis dans la même nébuleuse, alors ce n'est plus respecté et vous êtes à 75.000 euros".

Christian MAZARD, ancien Délégué National aux Fédérations de Debout La République

André Accary : "Confions aux Départements la gestion unique et entière des Ehpad, et supprimons les ARS"

ACCARY ANDRE ARS.jpg
Le Président du conseil départemental de Saône-et-Loire s'exprime dans une tribune à l'occasion du Ségur de la Santé.

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.