jeudi 25 mai 2017
  • ART_NAIF_MACON_2017_-_1.jpg
  • MEUBLES_FAURE_ET_FILS_MAI.jpg
  • ALMEIDA MACON SHOW ROOM (1).jpg
  • MOINARD_FAUDA_ANNONCES_IMMOBILIERES.jpg
  • WINE_NOTE_MACON_2017_MAI_2017 MOB_-_1.jpg
  • REPAS_QUARTIERS_MACON_FETE_VOISIN_2017_-_1.jpg

Communiqué de presse

La France Insoumise : Pas de chèque en blanc au gouvernement de l'extrême finance


Le gouvernement de M. Macron vient de prendre les pleins pouvoirs pour faire une politique plus dure que celles de Hollande ou Sarkozy. Ses premiers actes annoncent un terrible choc social.

Il veut maintenant que les nouveaux députés lui donnent le droit de détruire le Code du Travail par ordonnance. Il veut aussi augmenter la CSG sur les pensions de retraites.
Il abandonne les 9 millions de pauvres à leur sort. Il accepte l’accord de libre-échange destructeur d’emplois avec le Canada (CETA).

Malgré la présence de M. Hulot, son quinquennat sera celui de l’irresponsabilité écologique : les grands industriels du nucléaire, du diesel et de l’agriculture chimique seront les seuls bénéficiaires de sa politique. Pourtant l’harmonie de l’activité humaine avec la nature et les animaux est une urgence.

Les élections législatives des 11 et 18 juin prochains sont aussi importantes que la présidentielle, car ce sont les députés qui votent les lois, les budgets de l’État et de la Sécurité sociale. Ce sont eux qui investissent ou renversent le Premier ministre et son gouvernement.

Une cohabitation est nécessaire : ne donnez pas de chèque en blanc à l’extrême finance désormais au pouvoir !

Nous sommes prêts à gouverner. Notre programme, « l’Avenir en commun », répond aux urgences écologiques et sociales de notre temps. Une majorité insoumise à l’Assemblée nationale et un gouvernement appliquant notre programme « l’Avenir en Commun » seront possibles.
Alors tout changera dans la vie des gens ! Les jours heureux seront de retour. 

Patricia Baci, candidate de la France Insoumise dans la première circonscription de Saône-et-Loire, PierreFuente-Exposito, suppléant, et les Insoumis du Mâconnais-Clunisois

EXPRESSION POLITIQUE : Florian Duvernay (LR) met en garde les Charnaysiens sur les promesses de Emmanuel Macron

Il appelle à soutenir Jean-Patrick Courtois pour les prochaines législatives.

LEGISLATIVES : Permanence de campagne ouverte à Mâcon pour Jean-Patrick Courtois (LR-UDI)

permanence campagne JP courtois (15).JPG
Jean-Patrick Courtois, candidat LR UDI pour la première circonscription de Saône-et-Loire, a inauguré ce lundi soir sa permanence en compagnie de nombreux militants et collègues élus de sa famille politique.

LEGISLATIVES : Claire Mallard (EELV) a lancé sa campagne dans un domaine viticole bio

CLAIRE_MALLARD.jpg
C'est dans un lieu symbolique que Claire Mallard, candidate Europe-Ecologie Les Verts et son remplaçant Vincent Talmot, ont présenté leurs engagements de campagne samedi après-midi.

EXPRESSION POLITIQUE : "Le gouvernement ne tient ni ses promesses de renouvellement, ni de parité"

La réaction des cinq candidats EELV en Saône-et-Loire à l'annonce du nouveau gouvernement.

NOMINATION DU PREMIER MINISTRE : La réaction de François SAUVADET

Communiqué de presse Nomination d'Edouard Philippe au poste de Premier ministre : une tentative hasardeuse de déstabilisation de la droite et du centre à l'approche des législatives

LEGISLATIVES : Catherine N'Diaye, candidate PS, a inauguré son local de campagne à Mâcon

siège permanence candidat PS Mâcon (29).JPG
Mme Catherine N’Diaye et son suppléant Patrick Richard, candidats du parti Socialiste dans la première circonscription de Saône-et-Loire ont désormais une permanence, place de la Barre, à Mâcon, où le public peut les rencontrer et consulter leur programme.

LEGISLATIVES : Top départ de campagne pour Jean-Patrick Courtois et Sylvie Chevrier (LR-UDI)

Législatives2017_meeting_Courtois_Chevrier_Cluny_10_05_2017_0002.jpg
A un mois du premier tour des législatives (11 et 18 juin), Jean-Patrick Courtois et sa suppléante Sylvie Chevrier, ont lancé leur campagne devant plus de 200 personnes réunies ce mercredi soir à Cluny, salle des Griottons.

Législatives 2017 : Jean-Patrick Courtois n’a pas l’intention de quitter le conseil municipal

maire Mâcon.JPG
Candidat des Républicains aux élections législatives du mois de juin pour la première circonscription de Saône-et-Loire, le maire de Mâcon dit ne pas vouloir renoncer à des statuts de conseiller municipal et de conseiller de l’agglomération s’il était élu.

LEGISLATIVES : Pas encore de candidat désigné pour En marche ! 71

La mise au point du mouvement en Saône-et-Loire par son responsable Hervé Hérault.