lundi 1 juin 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

Communiqué de presse

La France Insoumise : Pas de chèque en blanc au gouvernement de l'extrême finance


Le gouvernement de M. Macron vient de prendre les pleins pouvoirs pour faire une politique plus dure que celles de Hollande ou Sarkozy. Ses premiers actes annoncent un terrible choc social.

Il veut maintenant que les nouveaux députés lui donnent le droit de détruire le Code du Travail par ordonnance. Il veut aussi augmenter la CSG sur les pensions de retraites.
Il abandonne les 9 millions de pauvres à leur sort. Il accepte l’accord de libre-échange destructeur d’emplois avec le Canada (CETA).

Malgré la présence de M. Hulot, son quinquennat sera celui de l’irresponsabilité écologique : les grands industriels du nucléaire, du diesel et de l’agriculture chimique seront les seuls bénéficiaires de sa politique. Pourtant l’harmonie de l’activité humaine avec la nature et les animaux est une urgence.

Les élections législatives des 11 et 18 juin prochains sont aussi importantes que la présidentielle, car ce sont les députés qui votent les lois, les budgets de l’État et de la Sécurité sociale. Ce sont eux qui investissent ou renversent le Premier ministre et son gouvernement.

Une cohabitation est nécessaire : ne donnez pas de chèque en blanc à l’extrême finance désormais au pouvoir !

Nous sommes prêts à gouverner. Notre programme, « l’Avenir en commun », répond aux urgences écologiques et sociales de notre temps. Une majorité insoumise à l’Assemblée nationale et un gouvernement appliquant notre programme « l’Avenir en Commun » seront possibles.
Alors tout changera dans la vie des gens ! Les jours heureux seront de retour. 

Patricia Baci, candidate de la France Insoumise dans la première circonscription de Saône-et-Loire, PierreFuente-Exposito, suppléant, et les Insoumis du Mâconnais-Clunisois

André Accary : "Confions aux Départements la gestion unique et entière des Ehpad, et supprimons les ARS"

ACCARY ANDRE ARS.jpg
Le Président du conseil départemental de Saône-et-Loire s'exprime dans une tribune à l'occasion du Ségur de la Santé.

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.