mercredi 3 juin 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

La réaction des cinq candidats EELV en Saône-et-Loire à l'annonce du nouveau gouvernement.

Le gouvernement ne tient ni ses promesses de renouvellement, ni de parit.

Une grande partie des ministres sont de « vieux routiers » de la politique qui ont cumulles mandats, tant dans les fonctions que dans le temps.

Le Premier ministre et les trois ministres d’État sont des hommes. La parité sur l’importance des fonctions n’est pas au rendez-­vous. L'engagement d’un ministère de plein exercice dédié aux droits des femmes n’est pas tenu non plus.

Ce gouvernement est un gouvernement majoritairement de droite. Tout particulirement sur les sujets conomiques avec Bruno Le Maire et Grald Darmanin, respectivement l’conomie et aux comptes publics. Les quelques personnalits "de gauche" prsentes ce sont distingues ces dernires annes pour leur conversion aux politiques ultra­librales en matire d’conomie, de droits sociaux et d’environnement.

Nanmoins, Nicolas Hulot est nommministre d’tat, et ministre de la transition cologique et de la solidarit.

Europe­cologie Les Verts a confiance dans les convictions et l’intgritde Nicolas Hulot, mais son pari est prilleux. Une personne seule, mme populaire, ne peut contrebalancer le projet politique de tout un gouvernement, pro­nuclaire et pro­charbon, fortement hostile l'cologie.

Par contre, EELV ne fait pas confiance aux nouveaux responsables de l'Etat pour faire de l'écologie leur boussole.

Une large mobilisation des citoyennes et des citoyens, et l'obstination de députés écologistes seront nécessaires pour gagner des arbitrages.

Nous agirons en soutien à Nicolas Hulot en faveur de réformes ambitieuses pour plus de justice sociale et environnementale si celles­ci se présentent.

Bien évidemment, nous nous opposerons à toutes les réformes libérales et anti­sociales qui sont dans le projet du gouvernement dont nous ne partageons pas les valeurs.

Nous souhaitons un bon courage à Nicolas Hulot. Mais sans une majorité de transformation derrière lui, sans une présence forte des écologistes à l'Assemblée nationale, il aura dû mal à réussir son pari. Si on veut faire de l'écologie et résister aux lobbies bancaires et industriels, il faut des écologistes au Parlement.

Claire MALLARD, candidate sur la 1re circonscription

Dominique CORNET, candidat sur la 2me circonscription

Pierre tienne GRAFFARD, candidat sur la 3me circonscription

Marie­Claude COLIN­CORDIER, candidate sur la 4 me circonscription

Franois LOTTEAU, candidat sur le 5 me circonscription 

André Accary : "Confions aux Départements la gestion unique et entière des Ehpad, et supprimons les ARS"

ACCARY ANDRE ARS.jpg
Le Président du conseil départemental de Saône-et-Loire s'exprime dans une tribune à l'occasion du Ségur de la Santé.

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.