lundi 16 septembre 2019
  • FANTASTIC 2019 PICNIC CHATEAU GREFFIERE - 1.jpg
  • Pub_CSI_Mâcon_infos_270x410px.jpg
  • EMAP_2019_270x410.jpg
  • GRAND DEBALLAGE MACON 2019-1.jpg

La réaction des cinq candidats EELV en Saône-et-Loire à l'annonce du nouveau gouvernement.

Le gouvernement ne tient ni ses promesses de renouvellement, ni de parit.

Une grande partie des ministres sont de « vieux routiers » de la politique qui ont cumulles mandats, tant dans les fonctions que dans le temps.

Le Premier ministre et les trois ministres d’État sont des hommes. La parité sur l’importance des fonctions n’est pas au rendez-­vous. L'engagement d’un ministère de plein exercice dédié aux droits des femmes n’est pas tenu non plus.

Ce gouvernement est un gouvernement majoritairement de droite. Tout particulirement sur les sujets conomiques avec Bruno Le Maire et Grald Darmanin, respectivement l’conomie et aux comptes publics. Les quelques personnalits "de gauche" prsentes ce sont distingues ces dernires annes pour leur conversion aux politiques ultra­librales en matire d’conomie, de droits sociaux et d’environnement.

Nanmoins, Nicolas Hulot est nommministre d’tat, et ministre de la transition cologique et de la solidarit.

Europe­cologie Les Verts a confiance dans les convictions et l’intgritde Nicolas Hulot, mais son pari est prilleux. Une personne seule, mme populaire, ne peut contrebalancer le projet politique de tout un gouvernement, pro­nuclaire et pro­charbon, fortement hostile l'cologie.

Par contre, EELV ne fait pas confiance aux nouveaux responsables de l'Etat pour faire de l'écologie leur boussole.

Une large mobilisation des citoyennes et des citoyens, et l'obstination de députés écologistes seront nécessaires pour gagner des arbitrages.

Nous agirons en soutien à Nicolas Hulot en faveur de réformes ambitieuses pour plus de justice sociale et environnementale si celles­ci se présentent.

Bien évidemment, nous nous opposerons à toutes les réformes libérales et anti­sociales qui sont dans le projet du gouvernement dont nous ne partageons pas les valeurs.

Nous souhaitons un bon courage à Nicolas Hulot. Mais sans une majorité de transformation derrière lui, sans une présence forte des écologistes à l'Assemblée nationale, il aura dû mal à réussir son pari. Si on veut faire de l'écologie et résister aux lobbies bancaires et industriels, il faut des écologistes au Parlement.

Claire MALLARD, candidate sur la 1re circonscription

Dominique CORNET, candidat sur la 2me circonscription

Pierre tienne GRAFFARD, candidat sur la 3me circonscription

Marie­Claude COLIN­CORDIER, candidate sur la 4 me circonscription

Franois LOTTEAU, candidat sur le 5 me circonscription 

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.