jeudi 28 mai 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • VOTRE ANNONCE ICI.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

Communiqué :

 

Une fois de plus le masque est tombé hier soir, dévoilant le vrai visage de l’extrême-droite.

Tout ne fut qu’invectives, caricatures, bêtises, prêt-à-penser et raccourcis faciles. Nous connaissions déjà du Front National les arrangements avec l’Histoire, les manipulations des peurs, nous avions eu droit en plus lors de cette soirée à une mauvaise pièce de boulevard où la démocratie est finalement moquée et prise en otage.
Mais justement, la démocratie elle mérite d’être revivifiée, et elle doit s’exercer sans hésitation lors du second tour de l’élection présidentielle. C’est pourquoi toute abstention serait complice du pire ! Dans ces circonstances graves, exercer son droit de vote est essentiel. Nous poursuivons ainsi notre mobilisation de terrain car chaque voix qui manque en sera une pour l’extrême-droite, nous le refusons.
Les Jeunes Socialistes de Saône-et-Loire appellent sans ambiguïté à voter Emmanuel Macron.

 

Marine Le Pen, plus que des illusions, c’est la punition ! Nous voulons déconstruire sans relâche les propositions de Marine Le Pen, une par une, en expliquant pourquoi ce programme populiste d’extrême-droite ne conduirait notre pays qu’à une crise profonde aussi bien économique, culturelle, que démocratique. Qu’en serait-il pour les jeunes ? Des modes de vie archaïques où il en est fini de l’égalité femme-homme et de l’émancipation individuelle. Des empêchements à vivre l’Europe alors qu’elle est notre quotidien, dans nos études, dans notre histoire, dans nos économies. Un détournement de la laïcité, de la solidarité pour attiser les divisions entre les gens. Nous ne voulons pas de ce projet du passé.

 

En votant pour Emmanuel Macron, nous voulons préserver la République, nous célébrons la liberté, l’égalité, la fraternité, l’idée européenne. Nous voulons aussi exprimer un message, celui de la gauche que nous attendons demain, au rendez-vous pour poursuivre son œuvre de transformation de la société, soucieuse de la lutte contre les inégalités, de la culture pour tous, de la priorité à l’école et à la formation. Nous avons soutenu Benoit Hamon et une majorité de jeunes ont voté à gauche au premier tour. Alors ce message il doit être entendu. Pour l’exprimer, il ne faut pas l’effacer, il faut voter !
Le 7 mai, c’est ce rebond que nous choisissons !

 
MJS 71

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.