lundi 16 septembre 2019
  • FANTASTIC 2019 PICNIC CHATEAU GREFFIERE - 1.jpg
  • Pub_CSI_Mâcon_infos_270x410px.jpg
  • EMAP_2019_270x410.jpg
  • GRAND DEBALLAGE MACON 2019-1.jpg

Communiqué :

Alors que le premier tour de l’élection présidentielle a porté au second tour deux candidats qui, pour l’une, incarne un programme raciste et xénophobe, et pour l’autre n’incarne pas le progrès social, la CNL appelle les habitants à se mobiliser aux côtés des centrales syndicales le premier mai.

La Confédération Nationale du Logement estime que les résultats du premier tour de l’élection présidentielle ne sont pas de nature à donner la priorité aux habitants. En effet, ils ont placé au second tour, d’une part, la candidate d’un parti d’extrême droite, raciste, xénophobe, dont le programme représente un danger pour le vivre ensemble dans nos quartiers ; et d’autre part, Emmanuel Macron, dont la volonté de supprimer la faible régulation des loyers mise en place sous ce quinquennat sera un coup dur pour le pouvoir d’achat des familles.

 

La CNL a porté dans cette campagne auprès des candidats les aspirations des habitants des quartiers populaires, des locataires, des consommateurs. Elle continuera cette bataille dans les semaines à venir, pendant les législatives, et au côté des syndicats ce premier mai.

La CNL a d’ailleurs, dans une déclaration, appelée les électeurs à battre Marine Le Pen, le dimanche 7 mai en utilisant le seul bulletin de vote à leur disposition. Cet appel ne vaut en aucun cas un soutien ou un satisfecit au programme d’Emmanuel Macron notamment en matière de logement et de consommation.

 

Cette année, le 1er mai sera une date importante, il s’agira pour nous, mouvement social, de se mobiliser dès maintenant pour ne pas perdre nos acquis sociaux, et pour pouvoir en gagner de nouveaux.

C’est pourquoi, la CNL appelle ses militants, ses adhérents et plus largement tous les habitants, partout en France, à participer aux cortèges syndicaux du premier mai, sous les bannières de la CNL.

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.