mercredi 20 septembre 2017
  • VOIE_VERTE_20ANS_MACON.jpg
  • ORGUE_CONSERVATOIRE_MACON_MBA_1.jpg
  • MOINARD_FAUDA_ANNONCES_IMMOBILIERES.jpg
  • MALETTE_INFO_ENERGIE_PAYS_SUD_BOURGOGNE9_-_1.jpg
  • MONSIEUR_MEUBLE_CHAINTRE_MACON_SEPT_2017.jpg
  • APPRENTISSAGE BFC.gif

Communiqué :

 

Depuis plusieurs années, la distribution des plis électoraux n’est plus automatiquement payée.

Traditionnellement les postiers-ères étaient compensé(e)s en fonction du nombre et du poids des plis à distribuer.
A ce jour, les dirigeants de La Poste s’apprêtent à ne rien donner aux agents alors qu’il s’agit évidemment de travaux supplémentaires.
   

60 millions pour les dirigeants de La Poste,
Rien pour ceux qui font le travail !


La distribution des plis électoraux résulte d’une offre de marché remportée par La Poste. Celle-ci touche plus de 60 millions d’euros pour effectuer ce travail supplémentaire.
Mais les postiers qui les transportent, les trient et les distribuent n’en voient pas la couleur !!
Alors que lors des élections présidentielles de 2007 et de 2012, ce travail supplémentaire avait été rémunéré aux facteurs qui distribuaient ces plis, de manière soit forfaitaire soit en fonction du nombre de plis distribués (0,26 centimes par plis pour tous les facteurs et des heures de compensation pour ceux qui assuraient la manutention), les patrons de La Poste ont décidé de ne pas rémunérer ce travail supplémentaire en 2017 !!

 

Laissant supposer que le facteur n’a rien à faire en règle générale à cause d’une soi-disant baisse du trafic (ce qui est largement compensé par la suppression continue de tournées), les patrons de La Poste considèrent aujourd’hui que la distribution des plis électoraux fait partie de la « charge normale de travail ».
Or la propagande de 11 candidats aux présidentielles dans des enveloppes pour chaque électeur nécessite des distributions en plusieurs fois en dehors de la tournée normale du facteur.
Les 60 millions touchés par les dirigeants de La Poste représentent 750 euros environ par facteurs… Et SUD exige que ces sommes soient versées aux facteurs !

 

A quoi sont-utilisés ces 60 millions ?  Nous rappelons que cette somme vient des impôts des contribuables et qu’elle est allouée pour effectuer un service public. Faire des profits sur des opérations électorales et sur le dos des facteurs n’est guère civique !
C’est même de la corruption !
Les patrons de La Poste touchent déjà plus de 330 millions d’euros au titre du CICE (c’est-à-dire au titre des impôts du contribuable) alors qu’ils suppriment 7500 emplois par an.

 
SUD 71

POLITIQUE : Grâces et disgrâces au Front National en Bourgogne

NOIROT FN 71.jpg
ACTUALISÉ : La lettre ouverte de Lilian Noirot à Marine Lepen

POLITIQUE : Le groupe Gauche 71 se veut constructif sur plusieurs dossiers

gauche 71.jpg
Contrats aidés, santé, aides aux territoire, RSA, le groupe d'opposition Gauche 71 a fait un point de rentrée.

POLITIQUE - Benjamin Dirx : « Je donne mon maximum pour que les choses avancent »

interview-benjamin-dirx-depute-saone-et-loire.jpg
Cela fait maintenant 52 jours que Benjamin Dirx a remporté avec 57,29% des voix la victoire dans la 1ère circonscription de Saône-et-Loire contre Jean-Patrick Courtois. Depuis, le député n'a pas chômé. Rencontre.

"La Justice en voie de clochardisation" soutient Karine Malara à l'appui du livre noir du ministère public

JUSTICE - 1.jpg
La conférence nationale des procureurs réunie en assemblée générale hier à Paris a diffusé le livre noir du ministère public remis à l'ensemble des autorités, y compris directement à la conseillère justice de l'Elysee, qui constitue une nouvelle alerte des procureurs sur leurs conditions de travail et leur statut.