mercredi 12 août 2020
  • MAPSTR MACON.jpg
  • maconsurlo-final.jpg
  • CENTRE AQUATIQUE MACON 01082020 - 1.jpg
  • Route_71_290x400 (2).jpg

TGI_MACON.jpg

Y. est le genre de client qui n'aide pas son avocat : 35 ans, la silhouette élancée mais nerveuse, sapé genre classieux, tout de noir dans des tissus très légèrement satinés, du genre prétendument à l'aise dans les prétoires, trop à l'aise.

 

Maître Guérin l'assiste et veille sur sa tenue à la barre. Discrètement elle lui demande de ne pas s'y appuyer des deux mains, discrètement, elle lui fait sortir une main de la poche de son pantalon. Plus tard elle lui lancera à voix forte des « taisez-vous ! » à répétition, alors que Y. prend la parole et la garde, sans y être invité. Elle passe sa main pas loin de sa bouche : baillon symbolique inutile, il faudra que le président lui enjoigne de se calmer.

C'est pourtant pas faute de connaître les règles des audiences : 14 mentions au casier, ça informe.

 

« Le bâtard, la pédale, la pute »

 

Y. se dit très calme alors que tout en lui trahit la nervosité et la colère : « Je veux voir mon fils, c'est tout. Elle, elle fait ce qu'elle veut, je m'en fiche puissance dix. »

Elle : son ancienne compagne, la mère de son fils (10 ans), elle fut victime en 2009 de la violence de Y. Séparation, juge aux affaires familiales, droit de visite organisé.

Mais voilà qu'Y. perd ce droit de visite. Voilà que son ex forme un nouveau couple. Et Y. n'en peut plus.« Le bâtard, la pédale, la pute » : voilà le compagnon habillé lui aussi, mais pas classieux du tout.

 

« Menace de crime contre les personnes avec ordre de remplir une condition »

 

Y. est poursuivi pour « menace de mort réitérée », « menace de crime contre les personnes avec ordre de remplir une condition », « appels téléphoniques malveillants réitérés ».

Le couple victime est présent, et ils vont s'exprimer à tour de rôle. Autant le prévenu fait mine de porter beau, autant madame a les traits tirés. Son compagnon vient dire à quel point il prend sur lui, il se contient : « Je n'ai pas peur de lui, mais ma femme, si, et le petit aussi, depuis qu'il a débarqué un soir et l'a réveillé. Il a presque réussi à nous séparer, c'est sans doute ce qu'il veut. »

 

Et Y. donne à fond, dans le harcèlement, celui qui mène à l'épuisement, fait perdre le sommeil, la quiétude : « Si ce soir je ne mange pas avec mon fils, je vous crâme tous. », « Je te prendrai tout, mari, père et mère, comme tu as pris mon enfant. », « Je vais vous exploser », « Ecoute-moi sale pute », « Les yeux de mon fils, vous allez tous brûler. ». Les 15 et 16 avril 2016, il envoie plus de 50 sms de cet acabit. Sur messenger il s'adresse directement au mari et signe « le père du gamin ».

 

« Je suis le père »

 

Il fut alcoolique mais assure ne plus l'être. Il prétend aussi ne plus être en colère. Personne n'y croit, les juges le rappellent à l'ordre une paire de fois.

« Vous savez ce que vous risquez, avec votre casier ?
-Oui.
-Vous ne feriez pas une fixation sur le nouveau conjoint ?
-Non. Je voulais le rencontrer, il n'a pas voulu.
-Il en a le droit, monsieur, il n'a aucune obligation de vous rencontrer.
-Mais c'est lui qui s'occupe de mon fils, je suis le père, je veux savoir qui s'occupe de lui. »

Face à une opposition de droit, avec la rage déchaînée d'une forme d'impuissance, il remit le couvert : « Tu es mort. » , « Je suis là, tu es mort. », « Je te trouverai même si tu retournes dans le ventre de ta mère. »

 

Alors que le président engage les victimes à « ne pas hésiter à saisir le commissariat », Y. se marre, et la juge-assesseur monte le ton :
« Monsieur, ça vous fait rire ? S'il y a ce procès, c'est pour mettre un terme. Alors quand vous rigolez on se demande si ça va finir.

-Oh ça s'est arrêté, il y a très longtemps, il y a …3 mois. »

 

« Séducteur, manipulateur, violent »

 

Maître Fravre-Taylaz intervient pour les victimes et synthétise ce qu'il a perçu de ce jeune père « bien légitime dans sa demande de voir son fils », mais « séducteur, manipulateur, violent », et qui est déjà allé très loin, trop loin. L'avocat demande « a minima » un sursis mise à l'épreuve avec interdiction de contact avec les victimes, et des soins.
Le parquet va le réquérir, ainsi que 8 mois de prison avec sursis.
La défense fera son office devant un tribunal échaudé par le comportement de Y. qui semble démentir toutes ses déclarations d'intention.

 

« Attention à vous, monsieur ! »

 

Y. est condamné à 6 mois de prison avec sursis, assortis d'une mise à l'épreuve de deux ans, obligation de soins et de travailler, interdiction de contact avec les victimes, obligation de les indemniser à hauteur de 800 euros pour elle, 500 euros pour lui.

« Attention à vous, monsieur ! Plus aucun contact pour qu'il n'y ait pas d'incident à la mise à l'épreuve. » Un nouvel SMS enverrait Y. en prison : les 6 mois de sursis sont là pour ça.

Florence Saint-Arroman

VINZELLES : Il recule volontairement dans la foule en voiture et fait de nombreux blessés !

VINZELLES MYBEERS VOITURE FOLLE.jpg
RÉACTUALISÉ ce 11 août : Rétablissons la justesse de l'information.

SÉCURITÉ ROUTIÈRE : 15 infractions liées à l’alcoolémie et 2 aux stupéfiants dans le département

SECURITE ROUTIERE controle 0820 2.jpg
La nuit dernière, une vaste opération de contrôles d’alcoolémie et de stupéfiants a été menée sur l’ensemble des routes du département.

SANCÉ : Il menace ses parents, insulte les policiers et retourne en prison

TGI_MACON.jpg
Le 24 juillet dernier, les policiers interpellent un homme de 47 ans, à Sancé, suite à une plainte déposée dans la journée par son père.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un important dispositif de pompiers mobilisé après plusieurs départs de feux à Saint-Martin-sous-Montaigu

Incendie_StMartinsousMontaigu_InfoChalon_0001.jpg
Plus de 60 pompiers mobilisés au plus fort de la journée. Un drone engagé pour mieux diriger les équipes.

CHALON-SUR-SAÔNE : Une fusillade fait un mort et 2 blessées graves

10312_1_full.jpg
Les faits se sont déroulés sur le plateau Saint-Jean. L'auteur de l'assassinat se serait donné la mort. La femme de la victime et sa fille de 21 ans sont gravement blessées.

MÂCON : Pour un « regard en croix », une double fracture à la mâchoire !...

C'est ce qui est arrivé à un jeune livreur de pizzas le 21 mai dernier. « Son agresseur est revenu à la charge samedi, deux mois après » indique des membres de sa famille, qui alertent en même temps sur une montée de la violence à Mâcon cet été. Un phénomène confirmé par la police.

MÂCON : Un SDF s'en prend violemment à deux personnes en l'espace de 12h

AGRESSION MACON SDF.jpg
L'individu a été présenté ce lundi devant le tribunal, en comparution immédiate.

MÂCON : Saisie record de résine de cannabis

SAISIE DROGUE 10KG MACON.jpg
La prise date du vendredi 10 juillet. C'est en milieu d'après-midi (15h40), dans le quartier des Saugeraies, qu'un deal est repéré par les policiers de la BAC.

MÂCON : Deux jeunes lui foncent dessus en scooter et reviennent lui casser la figure. Il s'en remet au procureur…

AGRESSION MACON - 2.jpg
Le récit de cette agression a été fait à partir du témoignage de la victime, qui a pris contact avec macon-infos.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Un blessé dans une collision entre une moto et une voiture rue du stade

ACC CRECHES STADE.jpg
Actualisé : On en sait plus sur les circonstances précises de cet accident.

MÂCON : Deux dealers attrapés au début du confinement

Se faire contrôler en plein confinement sans pouvoir justifier d’une sortie pour motif impérieux, en possession de produits stupéfiants… c’est ce qu’on peut appeler la double peine… et c’est ce qui est arrivé à deux jeunes de La Chapelle-de-Guinchay au mois de mars.

BERZÉ-LA-VILLE - SOLOGNY : 4 blessés dont 2 graves dans une violente collision sur la RD 17

ACCIDENT BERZE LA VILLE 07062020 ACC4 - 1.jpg
L'accident s'est produit ce matin vers 8h30. Une des victimes a été transportée par hélicoptère à l'hôpital de Lyon. Son état était jugé très sérieux à la suite de sa désincarcération. ACTUALISÉ : Le jeune homme transporté à Lyon est décédé des suites de ses blessures en arrivant à l'hôpital (info gendarmerie).

TRIBUNAL DE MÂCON - Crêches-sur-Saône : En l'absence de drogue, la transaction tourne mal...

VOL VIOLENCE CRECHES - 1.jpg
Il est des choses qu'il vaut mieux ne pas toucher. F... en a fait l'amère expérience cette fin d'après-midi du 12 mai sur un parking de Crêches-sur-Saône.

RCEA-RN79 : À 160km/h entre Cluny et Mâcon

CONTROLES GENDARMES RCEA CHARNAY 3005 - 12.jpg
Le gendarmes de l'escadron départemental de sécurité routière étaient postés sur la RCEA ce samedi après-midi, dans le sens Cluny-Mâcon, pour des contrôles de vitesse. Bilan de deux heures d'opération.