mercredi 20 janvier 2021
  • VO PEUGEOT NOMBLOT MACON JAN2021 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg
  • ARMEE TERRE CIRFA MACON DEC2020 - 1.jpg

ADRIEN_BEAUDET_CHARNAY.jpg

Le jeune conseiller municipal quitte la majorité conduite par le maire Jean-Louis Andrès. Il dit pourquoi dans un communiqué adressé ce matin.

Après deux démissions du Conseil municipal, trois viennent d’entrer en opposition.

A mi-mandat, la majorité de Jean-Louis Andrès a du plomb dans l’aile !

 

Le 3 avril dernier, j'ai informé le Conseil Municipal que je quittais la majorité de Jean-Louis Andrès suivi par Marjorie Couturier et Sylvie Bonnet.
En voici les raisons :
Notre programme 2014 mettait, entre autres, l’accent sur la jeunesse. Je me suis engagé avec passion auprès des scolaires. Le maire m'a proposé de prendre le poste de président du Conseil Communal des Enfants. Je l'ai mis en place et je pense avoir réussi si j'en crois la satisfaction générale des élèves et des familles. Le maire s'était engagé à me nommer Conseiller délégué pour démontrer que les jeunes Conseillers municipaux de notre équipe étaient reconnus et n’étaient pas sur la liste pour faire de la figuration.
Or, malgré les promesses réitérées du maire depuis plus d’un an, je n'ai rien vu venir sinon le leitmotiv "tu es trop jeune, fais tes preuves !"
Pour citer Corneille "Je suis jeune il est vrai, mais aux âmes bien nées la valeur n'atteint pas le nombre des années".

 

En somme,

Je n'étais pas trop jeune pour figurer sur la liste à la demande de Serge GAULIAS 1er adjoint que je remercie de m'avoir toujours fait confiance et de me garder son amitié.
Je n'étais pas trop jeune pour animer le Conseil Communal des Enfants avec toutes les responsabilités qui m'incombaient.
Je n'étais pas trop jeune pour représenter le maire en Italie avec les élèves dont j'avais la responsabilité.
Mais curieusement trop jeune pour devenir Conseiller délégué alors qu'il n'y avait, de plus, aucune incidence financière sur le budget.

 

Jeune oui, mais j'ai le sens des responsabilités depuis toujours et je veux qu'on me respecte. Je quitte la majorité, non pas pour mon ego, mais pour démontrer qu'on ne doit pas se servir des jeunes juste pour cautionner la politique d'un maire qui veut rajeunir sa liste. 
Néanmoins, mon départ ne serait pas totalement justifié sur ce seul positionnement. Il y a malheureusement depuis notre élection, un manque évident de transparence et de communication de la part du maire remarquée par l'ensemble des Conseillers et des citoyens, amplifiée par une gouvernance d'alcôve. Seuls quelques très proches élus et agents adoubés reçoivent la confiance du maire.
Tout le monde a remarqué ou remarquera la demande de mutation de nos meilleurs agents pour fuir une ambiance délétère. Je ne parle pas de la nouvelle DGS qui devrait, pour bien fonctionner, recevoir la confiance totale du maire. Il n'en est rien. Je crains que celle-ci ne soit bientôt contrainte à déclarer forfait, comme le précédent, qui n'a résisté que quelques mois.

 

Jean-Louis Andrès n'a pas compris que le mode de gestion technocratique, sans chaleur humaine, qu'il impose à tous ne convient à personne, ni aux élus, ni aux agents, ni aux charnaysiennes et charnaysiens. De plus, ses colères, son intolérance contre celles et ceux qui ne sont pas d’accord avec lui sont inacceptables. Nous l’avons encore tous constaté au dernier Conseil municipal vis-à-vis de deux conseillers de l’opposition qui jouaient pourtant leur rôle. Le maire dit souvent en Conseil : « je n’accepte que les questions intelligentes ». Personne n’a la science infuse. Le sang-froid, le respect de l’autre qui n’a pas forcément fait d’études, la gentillesse, la proximité, devraient être à l’évidence les principales qualités d’un maire. Après le népotisme de Gérard Voisin, le dédain de Jean-Louis Andrès, notre belle ville de Charnay-lès-Mâcon n’a vraiment pas de chance.

 

Marjorie Couturier, Sylvie Bonnet et moi-même allons constituer bientôt un nouveau groupe d'opposition actif, à l’écoute de nos concitoyens, sous la forme d’une association loi 1901 que vous pourrez rejoindre si vous pensez que vous pouvez être utile à votre Ville.

DAVAYÉ - Lycée Lucie Aubrac : Stop aux violences sexuelles, ne plus se taire !

SVS LYCEE DAVAYE - 2.jpg
Mardi 12 janvier, les élèves du club solidarité ont reçu la présidente et une bénévole de l’association départementale Stop aux Violences Sexuelles.

COVID-19 - Vaccination : 5 419 personnes vaccinées à ce jour en Saône-et-Loire

Plus de 12 000 personnes ont pris rendez-vous ce mardi dans le département. Tous les chiffres de la vaccination en Saône-et-Loire

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région lance une nouvelle offre de formation pour les personnes très éloignées de l’emploi

Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région chargée de la formation professionnelle, a réuni mardi 19 janvier l’ensemble des partenaires de la formation pour lancer officiellement la nouvelle offre régionale de formation destinée aux personnes très éloignées de l’emploi : le Dispositif Amont de la Qualification (DAQ) 2.0.

SANTÉ - Valérie Nadal (Sancé) : « L'hypnose permet de changer de regard sur son traumatisme »

Valérie Nadal.JPG
Valérie Nadal a exercé comme acupuncteur pendant plusieurs années. Avec la loi de 2012, réglementant l'acupuncture comme acte strictement médical, elle s'est reconvertie.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un bolide à 232 km/h sur l'autoroute !

FERRARI 71.jpg
Un record de vitesse stoppé par les gendarmes de l'escadron départemental de Sécuirté routière.

MÂCON : C’est parti pour la vaccination anti-Covid au centre Omnisport !

centre vaccination Mâcon janvier 2021.jpg
Le centre de vaccination mis en place au Centre omnisport a ouvert ses portes ce matin à 9 h, en présence des autorités. Les premières doses de vaccin Pfizer ont pu être injectées à des personnes qui les attendaient sans crainte, et même avec impatience.

MÂCON - Lycée René Cassin : Ils filment le métier qui leur plaît

FILM LYCEE RENE CASSIN MACON - 1.jpg
Pour un concours national présidé par Jean Réno !

MÂCON : Carole et Christophe veulent faire vivre l’esprit de la halle de marché avec biocoop

BIOCOOP MACON 2021 - 2.jpg
C’est un couple en reconversion qui s’apprête à ouvrir, jeudi prochain, un magasin biocoop à Mâcon, route de Lyon, en lieu et place de l’ancien magasin Aldi.

MÂCON : Lucie Perrin, étudiante, lance un tutorat virtuel pour aider les terminales dans leur orientation 

LPerrin (1).JPG
Lucie Perrin, une jeune étudiante de la région mâconnaise vient de développer un outil numérique de mise en relation entre jeunes étudiants et élèves de terminale du lycée Lamartine. Elle a été accueillie à l'hôtel de ville ce samedi, par Alexandre Vuillot, élu à l’innovation Jeunesse.

MÂCON : 150 personnes dans la rue contre le projet de loi « Sécurité globale »

manif Mâcon.jpg
Une marche « des libertés » était organisée en centre-ville de Mâcon ce samedi par une coalition d’associations, syndicats et partis politiques qui demandent au gouvernement le retrait du projet de loi dite « Sécurité globale ». Des dizaines de manifestations similaires ont eu lieu partout en France aujourd’hui.

SENNECÉ-LES-MÂCON : Une retraite bien méritée pour André Chambard, infirmier !

AChambard (1).JPG
Monsieur André Chambard va commencer une nouvelle vie. Le temps est, enfin, venu pour lui de profiter de ses proches et de ses loisirs...

JUSTICE : Un étudiant chalonnais, addict à la pédopornographie depuis l'âge de 13 ans, condamné

Il aurait eu accès, par accident, à la pornographie dès l'âge de 8 ans et à la pédopornographie, toujours par accident, dès l'âge de 13 ans. Cet étudiant de 24 ans, devenu addict, vient d'être condamné par la justice.

MACONNAIS SUD BOURGOGNE : La santé mentale, toujours un enjeu pour le PETR

session sensibilisation santé mentale 2021.jpg
Le Pôle d’équilibre territorial et rural Mâconnais Sud Bourgogne organisait ce vendredi matin à l’espace La Verchère de Charnay la troisième session de sensibilisation sur la santé mentale avec la participation de professionnels du social et du médico-social.

METEO : La Saône-et-Loire placée en vigilance orange Neige et verglas

ligne blanche.JPG
L'alerte est valable ce samedi à partir de 14h.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région inaugure la mise en service des stations hydrogène dans 5 lycées, une 1ère en France

HYDROGENE LYCEES BFC.jpg
Les établissements participeront à former des techniciens, des monteurs et des maintenanciers de la filière hydrogène.

PHOTOS - Covid-19 : Le centre de vaccination à Mâcon, c'est là

COM CENTRE VACCINATION MACON - 7.jpg
ARTICLE MIS A JOUR A 10h15. Rappelons que la vaccination se fait uniquement sur rendez-vous. Aucune prise de rendez-vous n'est possible sur place.

MÂCON - Lycée Lamartine : La crise sanitaire donne des idées écolo aux lycéens

gourde arbre lycée Lamartine Mâcon (64).JPG
Le Conseil de vie lycéenne de l'établissement s'est lancé le défi de vendre 200 gourdes recyclables aux lycéens pour financer la plantation d’arbres.

MÂCON - Lycée Lamartine : Un chèque de 1 500 € pour la petite Romy

don Romy lycée Lamartine.jpg
Les élèves du lycée ont remis ce jeudi le résultat de leur collecte à l’association qui œuvre pour la petite Romy, de Replonges, âgée de 5 ans et atteinte par une maladie neuro-atypique.

MÂCON - Covid-19 : Un centre de vaccination ouvert au centre omnisport à compter du 18 janvier

1ERS VACCINS COVID HOPITAL MACON - 2.jpg
10 centres de vaccinations seront ouvert en Saône-et-Loire. Actualisé : La préfecture lance un appel à volontaires pour les médecins et infirmiers qui souhaiteraient renforcer ces centres de vaccination.

MÂCON - Covid-19 : Confinement, couvre-feu, vaccination... Ils ont dit...

EnqueTCovid2021.jpg
macon-infos est allé à la rencontre des Mâconnaises et des Mâconnais en ce début d'année afin de recueillir leurs sentiments sur ce sujet d'actualité ô combien brûlant.