mardi 17 septembre 2019
  • FANTASTIC 2019 PICNIC CHATEAU GREFFIERE - 1.jpg
  • Pub_CSI_Mâcon_infos_270x410px.jpg
  • EMAP_2019_270x410.jpg
  • GRAND DEBALLAGE MACON 2019-1.jpg

La France insoumise à la rencontre des usagers et des soignant.es de l'hôpital de Mâcon

Faire passer la santé d'abord et pour tous

 

Alors que le système de santé français a longtemps été l'un des meilleurs au monde, l'austérité et la succession des réformes marchandes concourent à son démantèlement. Le malaise des professionnels de santé, qui peut aller jusqu'au suicide, tient non seulement à l'énorme charge de travail du à un manque de recrutement notoire et programmé par les gouvernements successifs, mais aussi au conflit éthique auquel ils doivent faire face : exercer leur métier de soignant tout en satisfaisant aux injonctions administratives de rentabilité.

 

La santé publique doit redevenir une exigence de premier ordre. Aussi, « La France Insoumise », dont le porte-parole est Jean-Luc Mélenchon, fait les propositions suivantes :

 

Instaurer la Sécurité Sociale Intégrale

  • remboursement à 100% des soins prescrits (appareils dentaires, optiques et auditifs compris) en étendant à toute la France et en l'améliorant le régime local d'Alsace-Moselle,
  • fusion de la Sécurité sociale avec les complémentaires - tout en gardant le personnel dans la nouvelle Sécurité Sociale - pour éviter le double traitement des dossiers et supprimer les niches fiscales accordées à certaines complémentaires,
  • abolition des dépassements d'honoraire, renforcement du paiement au forfait, de la création de centres de santé pratiquant le tiers payant.

 

Reconstruire le service public hospitalier,

  • en revenant sur les suppressions de lits et de personnels et sur la tarification à l'acte (T2A) qui fait dépendre les ressources hospitalières d'un codification purement comptable,
  • en engageant un plan pluriannuel de recrutement de médecins, infirmiers, aides-soignants et personnels administratifs.

 

Combler les déserts médicaux

en faisant une médecine publique avec des centres de santé publiques où exerceraient, sur le modèle des cabinets collectifs, des médecins généralistes fonctionnaires rémunérés pendant leurs études, afin de pallier l'insuffisance de médecins dans les zones rurales et aussi dans les grandes villes.

 

Créer un pôle public du médicament pour :

  • faciliter l'égal accès aux traitements,
  • protéger la recherche de la finance et de sa vision à court terme,
  • supprimer l'influence des entreprises privées dans les activités médicales et hospitalières,
  • consacrer plus d'argent à la Recherche et au Développement qu'au marketing,
  • éviter le gaspillage en ne commercialisant que la quantité nécessaire pour la durée d'un traitement.

 

Instaurer une politique de prévention

  • implanter un réseau sans faille de médecine du travail,
  • renforcer la médecine scolaire et la protection maternelle et infantile.

L'écologie participe aussi de la médecine préventive : 

  • lutter contre la pollution en sortant des énergies carbonées et interdisant les pesticides, les  glyphosates, les perturbateurs endocriniens, sources de maladies,
  • promouvoir l'agriculture biologique pour éradiquer les maladies chroniques liées à la malbouffe

 

Gislaine Guittard pour les groupes d'appui du Mâconnais 

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.