mercredi 18 septembre 2019
  • TRANSDEV TREMA JTP2019.jpg
  • SALON ESSENTIEL CHARNAY 2019.jpg
  • EMAP_2019_270x410.jpg

Communiqué de presse

Yoann Pimentel  « Coordinateur de l’UDE  Bourgogne Franche Comté et Conseiller Municipal de Savigny en Revermont »,  a choisi de décliner sa préférence à Emmanuel MACRON .  

Il donne la priorité aux militants UDE de la Région BFC qui ont déjà choisi depuis longtemps « En marche »

La grande majorité de nos élus UDE et de nos militants sont dans les comités locaux “En Marche” sur l'ensemble de la Bourgogne Franche-Comté »

Il constate également que l’accord UDE/PS au conseil régional, n’est toujours pas respecté et que ses représentations dans 2 lycées lui sont retirées puisqu’il n’est pas convoqué.

Jacqueline FERRARI, Conseillère Régionale, clarifie son action politique.

La réunion d’aujourd’hui a pour but de reconnaître le bien-fondé du rassemblement d’Emmanuel MACRON de presque tous les partis, et  de nouveaux militants en Bourgogne Franche Comté.

Il permet également de rééquilibrer nos actions et de terminer nos engagements passés.

Il donne une étape importante d’un nouveau fonctionnement politique basé sur l’action et non sur la figuration…

La démocratie politique doit exister, et non le pouvoir politique. La conduite des affaires de la France nécessite une réorganisation, un dynamisme… une politique progressiste.  

L’adhésion de Mr Bayrou à Mr Macron m’a fait un énorme plaisir puisque je suis issue du Modem.

J’en profite pour vous informer que je libère le groupe majoritaire des négociations non tenues, pour m’impliquer à ma manière.

Les raisons qui me poussent à être indépendante sont les suivantes :

Certaines représentations du conseil régional et plus particulièrement, sur mon secteur géographique ne me sont pas sollicitées ou tout simplement excusées..

Les informations pratiques sont communiquées au dernier moment.

Et depuis, notre dernière explication, rien ne va plus pour le collaborateur UDE.

Toutes ces négociations de parti sont pour moi inutiles et vont à l’encontre de mes valeurs.

Il n’est pas utile de troquer les représentations pour s’impliquer en politique…

Je laisse ma délégation à l’eau puisque je sors du groupe majoritaire, et l’UMPS sait pourquoi depuis longtemps…

J’ai décidé de devenir la première Conseillère Régionale « En Marche » au sein du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté.

J'invite tous mes collègues Conseillers Régionaux à venir me rejoindre afin de constituer un groupe « En marche » de démocratie politique « et j’insiste sur ce point »  et non de pouvoir politique…

 

Yoann Pimentel

Coordinateur UDE Bourgogne Franche-Comté conseiller municipal.

Jacqueline Ferrari

Conseillère régionale UDE

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.