jeudi 4 juin 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

Communiqué de presse

Lors du conseil communautaire de MBA réuni le 19 janvier 2017, nous avons assisté au verrouillage de l'exécutif. Notre candidate a fait 25% des voix. A la différence de ce qui s'est passé ailleurs comme à Bourg en Bresse, JP Courtois a fait élire un exécutif monocolore à son entière dévotion ignorant superbement au passage les deux grosses communes du sud de notre territoire.

Au conseil du 2 mars, le verrouillage s'est poursuivi avec l'interdiction d'accès des conseillers municipaux des communes membres aux commissions thématiques. Dans le mandat précédent de la CAMVAL, plusieurs conseillers municipaux avaient eu le droit de s'inscrire dans les commissions. Loin de nuire au fonctionnement de celles-ci, la présence de ces conseillers municipaux a toujours enrichi le débat et a accessoirement souvent fait en sorte que le nombre de participants aux commissions ne soit pas ridicule.

Nous avons présenté des amendements pour rétablir cet accès (voir ci-dessous). Nous n'avons obtenu que 13 voix pour ces propositions d'ouverture ; 43 voix contre. La grande majorité des conseillers communautaires a suivi les consignes de vote du président. Cette discipline totale est problématique. Il ne faudrait pas que les citoyens pensent que les maires estiment qu'ils sont compétents en tout ou jugent que leurs conseillers municipaux ne sont plus suffisamment compétents pour apporter leur pierre à la construction de notre communauté ?

Au prochain conseil du 9 mars on nous annonce la poursuite du verrouillage avec le refus de désignation de conseillers municipaux dans les syndicats où la communauté doit désigner des délégués alors que ce choix est parfaitement légal (article L 5211-1 du code général des collectivités territoriales). Et cette disposition avait largement été utilisée dans les mandats précédents de la CAMVAL.

La communauté assume de plus en plus de compétences. Nos citoyens qui demandent des services de qualité en matière d'économie, de tourisme, de culture, de petite enfance, de sport, d'environnement, de transports, d'eau, d'assainissement, d'urbanisme, etc.... n'auront bientôt plus qu'une seule collectivité interlocutrice : l'agglomération MBA. C'est la fin du millefeuille et c'est donc positif, mais les citoyens veulent continuer à avoir accès à des élus de proximité capable de comprendre leurs besoins et de bâtir les projets en concertation. Dans les communes rurales ils n'auront plus qu'un interlocuteur, souvent le maire qui est déjà bien occupé. Il sera le seul délégué à l'agglo, à ses commissions et aux syndicats qui resteront.

Tous les conseillers municipaux reconnus pour leurs compétences et leur écoute ne pourront bientôt plus que répondre : « Je ne suis pas au courant, adressez vous au maire ou à l'agglo » !

André Accary : "Confions aux Départements la gestion unique et entière des Ehpad, et supprimons les ARS"

ACCARY ANDRE ARS.jpg
Le Président du conseil départemental de Saône-et-Loire s'exprime dans une tribune à l'occasion du Ségur de la Santé.

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.