mercredi 18 septembre 2019
  • TRANSDEV TREMA JTP2019.jpg
  • SALON ESSENTIEL CHARNAY 2019.jpg
  • EMAP_2019_270x410.jpg

Communiqué de presse

Lors du conseil communautaire de MBA réuni le 19 janvier 2017, nous avons assisté au verrouillage de l'exécutif. Notre candidate a fait 25% des voix. A la différence de ce qui s'est passé ailleurs comme à Bourg en Bresse, JP Courtois a fait élire un exécutif monocolore à son entière dévotion ignorant superbement au passage les deux grosses communes du sud de notre territoire.

Au conseil du 2 mars, le verrouillage s'est poursuivi avec l'interdiction d'accès des conseillers municipaux des communes membres aux commissions thématiques. Dans le mandat précédent de la CAMVAL, plusieurs conseillers municipaux avaient eu le droit de s'inscrire dans les commissions. Loin de nuire au fonctionnement de celles-ci, la présence de ces conseillers municipaux a toujours enrichi le débat et a accessoirement souvent fait en sorte que le nombre de participants aux commissions ne soit pas ridicule.

Nous avons présenté des amendements pour rétablir cet accès (voir ci-dessous). Nous n'avons obtenu que 13 voix pour ces propositions d'ouverture ; 43 voix contre. La grande majorité des conseillers communautaires a suivi les consignes de vote du président. Cette discipline totale est problématique. Il ne faudrait pas que les citoyens pensent que les maires estiment qu'ils sont compétents en tout ou jugent que leurs conseillers municipaux ne sont plus suffisamment compétents pour apporter leur pierre à la construction de notre communauté ?

Au prochain conseil du 9 mars on nous annonce la poursuite du verrouillage avec le refus de désignation de conseillers municipaux dans les syndicats où la communauté doit désigner des délégués alors que ce choix est parfaitement légal (article L 5211-1 du code général des collectivités territoriales). Et cette disposition avait largement été utilisée dans les mandats précédents de la CAMVAL.

La communauté assume de plus en plus de compétences. Nos citoyens qui demandent des services de qualité en matière d'économie, de tourisme, de culture, de petite enfance, de sport, d'environnement, de transports, d'eau, d'assainissement, d'urbanisme, etc.... n'auront bientôt plus qu'une seule collectivité interlocutrice : l'agglomération MBA. C'est la fin du millefeuille et c'est donc positif, mais les citoyens veulent continuer à avoir accès à des élus de proximité capable de comprendre leurs besoins et de bâtir les projets en concertation. Dans les communes rurales ils n'auront plus qu'un interlocuteur, souvent le maire qui est déjà bien occupé. Il sera le seul délégué à l'agglo, à ses commissions et aux syndicats qui resteront.

Tous les conseillers municipaux reconnus pour leurs compétences et leur écoute ne pourront bientôt plus que répondre : « Je ne suis pas au courant, adressez vous au maire ou à l'agglo » !

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.