samedi 21 septembre 2019

Les sections de la Ligue des droits de l’Homme en Saône-et-Loire répondent à la déclaration de Monsieur Antoine Chudzik, conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté, représentant du Front National.

 

Monsieur Chudzik se permet de rappeler la Ligue des droits de l’Homme à l’ordre et de la menacer, ce qui relève du déni de démocratie. La « dédiabolisation » du FN présentée par de nombreux médias, n'est qu'une illusion !

Il dénonce l’exigence exprimée en décembre 2016 par notre association du respect de la loi de 1905 (la séparation de l’Eglise et de l’Etat) pour obtenir le retrait de la crèche exposée à la Mairie de Paray-le-Monial. Le Tribunal Administratif de Dijon a statué et donné raison à la Ligue des droits de l’Homme. La LDH, association non partisane, rassemblant des femmes et  des hommes de toutes convictions, demande simplement l'application de la loi.

 

Ensuite, il s’indigne de l’organisation d’un cercle de silence en soutien aux personnes qui portent secours aux migrants, et accuse tout à la fois aidants et secourus d’être des « délinquants ». Pour les militants de la Ligue des droits de l’Homme, comme pour tous les militants des causes humanitaires, les délinquants sont celles et ceux qui ignorent les droits des personnes en danger. La non- assistance à personne en danger ou en péril est expressément un délit prévu par le Code Pénal. 

En désignant tous les étrangers et réfugiés comme des délinquants le FN les stigmatise et incite à la haine, ce qui est un autre délit.

M. Chudzik n’a sans doute pas imaginé un seul instant être l’un de ces « délinquants » qu’il voit en tout migrant, réfugié ou demandeur d’asile en détresse Nous sommes absolument opposés à la vision selon laquelle il y aurait des personnes autorisées à vivre et d’autres condamnées à mourir. 

 

Enfin il exige la suppression des subventions à la LDH et aux associations qui se battent pour des causes que lui combat. De quel droit M. Chudzik se permet-il en tant qu'élu d'interdire aux associations une expression politique? L’action politique n’est pas l’apanage des partis dans un régime de liberté et de démocratie.

 

Oui, la Ligue des droits de l’Homme porte un discours politique : celui de la défense et de la promotion d’une citoyenneté responsable, participative, agissant en cela conformément aux règles de la République, aux droits inscrits dans la Constitution et aux conventions internationales relatives aux réfugiés et demandeurs d'asile. Elle cherche à développer une réflexion sur l’actualité, sur notre devoir collectif d’humanité, de solidarité sans racisme ni xénophobie. Le débat est ouvert et nos positions sont claires. Nous militons pour la démocratie et le respect de droits universels, attachés indéfectiblement à la personne humaine.

 

Les sections LdH de Saône-et-Loire solidaires de la section de Paray-le-Monial

MUNICIPALES 2020 : Le collectif « Mâcon citoyens 2020 » construit son programme politique

réunion publique Mâcon citoyens 2020.jpg
Une réunion publique s'est déroulée ce mercredi par les militants de « Mâcon citoyens 2020 » et leurs invités.

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.