lundi 25 mai 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • VOTRE ANNONCE ICI.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

La CNL lance le BOYCOTT des bouteilles de lait BRILLANTES mais pas pour le recyclage.

L'emballage coûte moins cher mais le consommateur n'en bénéficie pas !

Une enquête menée dans quelques magasins montre que les nouvelles bouteilles de lait ne sont pas moins chères que le lait conditionné sous d'autres formes.

La CNL appelle les consommateurs à réagir face à la prolifération de ces nouvelles bouteilles qui vont perturber les opérations de recyclage. En effet, le PET qui les compose ne peut pas être recyclé avec les autres emballages plastiques qui constituent à ce jour l'essentiel des emballages recyclables.

Si le Ministère de l'Environnement a réagi avec retard pour limiter voire interdire l'utilisation de ce type de plastique et si ECO EMBALLAGES rechigne à appliquer une surtaxe aux producteurs, les consommateurs peuvent et doivent agir pour la défense de l'environnement.

 

BRILLANTES MAIS NON RECYCLABLES !!!!

La CNL appelle les consommateurs à réagir face à l'apparition des nouvelles bouteilles plastiques brillantes mais pas sur le plan du recyclage. Il s'agit essentiellement de bouteilles de lait de différentes marques.

Ces nouvelles bouteilles en plastique sont fabriquées avec un produit appelé PET.
Ce produit est principalement utilisé pour la fabrication de bouteilles, flacons, pots, films et feuilles, fibres, etc…). Il se présente sous deux aspects : transparent ou opaque.

Lorsqu'il est transparent, et cela même s'il est coloré comme pour certaines bouteilles d'eau gazeuse, il est recyclable sans problème particulier dans les filières existantes.

Par contre, lorsque le PET est traité pour devenir non transparent, il ne peut pas être soumis au même recyclage que les autres produits plastiques qui constituent à ce jour l'essentiel des emballages recyclables.
Cette différence constitue actuellement un problème dans les réseaux de recyclage des plastiques.

COMMENT RECONNAITRE LES BOUTEILLES INCRIMINEES ?

Elles sont brillantes alors que les autres sont mates.
Elles n'ont pas d'opercules en aluminium sous le bouchon.
L'intérieur est coloré, souvent en gris plus ou moins foncé.

 

POURQUOI LE PROBLEME SE POSE-T-IL AUJOURD'HUI ?

Parce que les fabricants ont décidé de l'utiliser en grande quantité en raison de son coût 20 à 30% moins onéreux que les autres produits plastiques utilisés actuellement. Il est aussi bien plus léger et le procédé de fabrication est plus rapide donc plus rentable.

Ce sont les distributeurs de lait qui ont franchi le pas les premiers mais ils vont, bien entendu, être suivis par d'autres, pour d'autres produits et les bouteilles brillantes en PET OPAQUE vont rapidement envahir nos poubelles.

 

QUI AURAIT PU PREVOIR ET ENRAYER CETTE CROISSANCE D'UTILISATION !!

LE MINISTERE DE L'ENVIRONNEMENT :
En effet, l'article L 541-10 du code de l'Environnement prévoit que "la fabrication, la détention en vue de la vente, la mise en vente, la vente et la mise à la disposition de l'utilisateur, sous quelques formes que ce soit, de produits générateurs de déchets peuvent être réglementées en vue de faciliter la gestion desdits déchets ou, en cas de nécessité, interdites"

ECO – EMBALLAGES :
Alors qu'en 2011, cet organisme annonçait la mise en place d'un malus sur les contributions des producteurs de bouteilles en PET opaque, rien n'a encore été fait à ce jour. ECO- EMBALLAGE se contente "d'encourager des travaux de recherche pour identifier de nouveaux débouchés de recyclage pour ce matériau dont la quantité augmente chaque année". La CNL considère que ces études auraient dues être financées par les producteurs de ce produit avant son lancement en grande quantité, ce qui aurait été fait si le Code de l'Environnement avait été appliqué correctement.

 

COMMENT LES CONSOMMATEURS PEUVENT- ILS AGIR ?

En refusant d'acheter le lait conditionné dans ces bouteilles, la CNL recommande le BOYCOTT de ce nouvel emballage d'autant que les distributeurs disposent d'autres moyens tout à fait valables et recyclables tels que les bouteilles non brillantes et les emballages carton du type tetra pak

En déposant dans la poubelle des déchets non recyclables, les bouteilles brillantes qu'ils ont déjà acquises
La CNL intervient auprès du Ministère de l'ENVIRONNEMENT pour qu'il agisse et mette en œuvre les sanctions prévues par la loi et obtiennent des distributeurs le retrait de ce produit tant que les procédés de recyclage ne seront pas au point.

 

La CNL se tient à la disposition des consommateurs. locataires, copropriétaires, accédants à la propriété.

Pour la contacter ? 

CONFEDERATION NATIONALE DU LOGEMENT
Fédération de SAONE ET LOIRE
B.P. 46 - 71302 MONTCEAU-LES-MINES CEDEX

Un n° de téléphone : 03 85 58 07 81 (les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 14 à 17 h )
Une ADRESSE e-mail : cnl.71@orange.fr

Ses responsables départementaux C.N.L. sont :
BURY Colette, Présidente
COSTE Norbert, Trésorier
DEFAYE Pierre, Secrétaire
Madame Colette BURY, Présidente Départementale

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.