samedi 6 juin 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

 PCFFRONTDEGAUCHE_MACON1.jpg

Mardi soir, le PCF/Front de Gauche a tenu sa première soirée débat. A l'ordre du jour : la santé.

Le PCF/Front de Gauche est allé dans les quartiers populaires avec le questionnaire « Que demande le peuple ? ». 65 000 questionnaires sur les 400 000 ont été remplis. Les résultats indiquent que 25% des Français se préoccupent quotidiennement de pouvoir « bien se soigner » et souhaitent « être mieux remboursé ».

C'est pour cela que la thématique de la première réunion fut la santé. Mardi soir, Nathalie Vermorel, membre de la direction nationale du PCF, a présenté une introduction sur la problématique et les impacts qu'ell a sur la sécurité sociale. Une question sur laquelle il y a énormément de choses à dire – que ce soit à partir de notre propre vécu ou d'une expérience vécue par un proche, un parent ou un ami.

Les problématiques qui seront relevées à plusieurs reprises sont la pénurie de médecins et la désertification des services public en milieu rurale, les dépassements d’honoraires, les rendez-vous publics ou privés des médecins, les attentes très longues pour avoir des rendez-vous, les remboursements inégaux ou encore les centre de soins.

Tout le monde a été d'accord pour dire que le système ne fonctionnait plus et qu’il fallait apporter des solutions car beaucoup de gens négligent leur santé faute de moyens.

 

D’autres thématiques seront abordés dans les prochaines réunions qui auront lieu:

10 Mars à Paray le Monial « La finance »

29 Mars à Montceau les Mines « l’Europe »

05 Avril au Creusot « l’Industrialisation » pour l’humain et la planète.

 

Nathalie BRUNET

PCFFRONTDEGAUCHE_MACON.jpgPCFFRONTDEGAUCHE_MACON2.jpgPCFFRONTDEGAUCHE_MACON7.jpgPCFFRONTDEGAUCHE_MACON6.jpgPCFFRONTDEGAUCHE_MACON5.jpgPCFFRONTDEGAUCHE_MACON3.jpg

André Accary : "Confions aux Départements la gestion unique et entière des Ehpad, et supprimons les ARS"

ACCARY ANDRE ARS.jpg
Le Président du conseil départemental de Saône-et-Loire s'exprime dans une tribune à l'occasion du Ségur de la Santé.

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.