mardi 17 septembre 2019
  • FANTASTIC 2019 PICNIC CHATEAU GREFFIERE - 1.jpg
  • Pub_CSI_Mâcon_infos_270x410px.jpg
  • EMAP_2019_270x410.jpg
  • GRAND DEBALLAGE MACON 2019-1.jpg

Nouvelle année, même déni.

En matière d’exercice démocratique, l’année 2017 à la Région Bourgogne-Franche-Comté commence comme 2016 s’est terminée : par le non-respect des droits fondamentaux de l’opposition.
Pendant un an, l’opposition n’a pas pu s’exprimer une seule fois dans un document de communication édité par la Région.

En 2017, la gauche régionale semble bien décidée à persévérer dans ce déni de démocratie.

Depuis 1 mois, 2 documents généralistes ont été diffusés par Mme Dufay et sa majorité. Un sur le budget et les priorités de la gauche régionale pour 2017. Un autre, vantant les promesses de la Présidente de Région.

Et une fois de plus, pas le moindre espace réservé pour une expression contradictoire de l'opposition.
Il faut sans doute y voir une façon pour la majorité régionale d’éviter que soit mise en avant son absence de vision et l’extrême fébrilité de sa gestion.

En fin d’année dernière, j’avais saisi Mme la Préfète afin qu’elle rappelle à la Présidente de Région les dispositions légales qui s’appliquent au droit d’expression des groupes politiques au sein de notre collectivité.

Force est de constater que la représentante de l’Etat donne raison à l’analyse faite par notre groupe quand à l’absence d’expression de l’opposition dans les publications régionales :
« […] en l’espèce, plusieurs documents (Lettres aux acteurs, présentation du budget 2016 et document exposant le bilan et les orientations de début de mandat) ont été diffusés sans qu’aucun espace ne soit réservé à l’expression de l’opposition. »

J’en appelle donc aujourd’hui à nouveau, par courrier, à Mme Dufay afin que le droit fondamental de l’opposition à l’expression soit respecté.

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.