mercredi 18 septembre 2019
  • TRANSDEV TREMA JTP2019.jpg
  • SALON ESSENTIEL CHARNAY 2019.jpg
  • EMAP_2019_270x410.jpg

Depuis sa création, BIEN VIVRE A CHARNAY 2020 veut être un véritable médiateur entre le citoyen et les politiques. Voici donc une synthèse du premier Conseil National des Républicains de l’année 2017 qui a eu lieu à Paris le samedi 14 Janvier. Florian DUVERNAY, Vice-Président de BIEN VIVRE A CHARNAY 2020, également Responsable Départemental des Jeunes Républicains de Saône-et-Loire y était présent.

 

La journée était organisée en 2 grandes parties : les votes statutaires, et les prises de parole, dont le discours de François Fillon.

Après l’ouverture du Conseil National par Luc CHATEL (Président du Conseil National), il y a eu le vote du budget de 2017 puis des listes des candidats investis aux élections législatives.

Concernant la Saône et Loire,

La 1ère circonscription (région Mâconnaise) : Jean-Patrick COURTOIS

La 2ème circonscription (région du Charollais et Brionnais) : Josiane CORNELOUP

La 3ème circonscription (Autun – Le Creusot) : Catherine AMIOT

La 4ème circonscription (région de la Bresse) : Stéphane GROS

La 5ème circonscription (Chalon – Montceau) : Gilles PLATRET

Les prises de parole ont ensuite succédé aux votes. Valérie PECRESSE, Laurent WAUQUIEZ ou encore Jean-Pierre RAFFARIN, ont tous eu des discours de rassemblement, pour suivre le vainqueur de la Primaire de la Droite et du Centre pour l’élection présidentielle de 2017.

La journée s’est terminée avec le discours de François Fillon. Citant la proposition de Manuel VALLS sur le rétablissement des heures supplémentaires, alors qu’il en était un adversaire farouche, François Fillon a mis en garde son auditoire sur les propositions démagogiques. Il a également alerté sur les conséquences que pourraient avoir la dépénalisation du cannabis, voulue par certains candidats. L’emploi sera la priorité sociale car avec 1 199 400 demandeurs d’emplois supplémentaires entre 2012 et 2016, le pouvoir socialiste a démontré son incapacité à redonner du travail aux français.

 

A l’approche des élections présidentielles et législatives, de nombreux Charnaysiens nous ont fait part de leurs inquiétudes sur certaines propositions des candidats déclarés. Pour y répondre, BIEN VIVRE A CHARNAY 2020 organisera bientôt un évènement, pour tenter de remédier à cette inquiétude en créant un lien entre le citoyen et le candidat qui représentera la Droite et le Centre Droit aux présidentielles.

Seul, rien n’est possible, alors qu’ensemble…

A très bientôt pour de nouvelles informations !

 

RP pour BIEN VIVRE A CHARNAY 2020

A suivre nos articles et notre actualité sur :

Le Blog de Bien Vivre à Charnay 2020 : bienvivreacharnay.com

Notre profil Facebook : Bien Vivre à Charnay 2020

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.