Articles

JEANLOUISANDRES.jpg

 

Jean-Louis Andrès, maire de Charnay, a décidé d'une expérimentaiton de cette rue à sens unique à partir du 12 octobre. Explications.

 

Recevant des réclamations écrites et orales émanant des riverians de la partie Est de cette rue, une action devait être rapidement menée.

Cette rue a vu son trafic quasiment tripler depuis 2011, voyant circuler jusqu'à 9 800 véhicules par jour en 2014.

« Le projet de voie intercommunale entre le giratoire Batie-Brackenheim et la Madone Batie se fait de plus plus pressant pour fluidifier le trafic et délester la rue des Petits Champs. Par ailleurs, le chantier de la Nouvelle Coupée, avec une rue Carnacus de délestement, ne devant être achevé qu'en 2018-2019, il fallait agir vite » argumentait le maire. « En attentant, et face à l'urgence de la sécurité et le confort des riverains, la municipalité a décidé de mise en sens unique. Sachez aussi que la petite maison qui fait l'angle quand on arrive de la rue Ambroise Paré n'a pas de trottoir. La suppression du sens descendant supprimera le danger. »

Le sens unique sera dans le sens Est-Ouest (65% du trafic quotidien).

 

Les riverains ont été informés par courrier de cette expérimentation qui prendra effet au 12 octobre pour s'achever le 15 janvier. Pendant cette période, des contrôles de vitesse seront effectués. La municipalité prévoit une réduction de la vitesse maximale autorisée à 30km/h sur tout le tronçon.

Chacun est invité à donner son ressenti et son avis par mail ou courrier postal à l'issue de cette période.

R.B.

 

Un future maison des associations

Au cours de ce point presse, Jean-Louis Andrès a annoncé le prochain réaménagement de l'immeuble Genetier (La Poste). Il devrait héberger une future maison des associations. Il accueillera également la Bibliothèque pour tous et l'OMS. Un projet qui verra le jour dans 3 ans. Le bureau de police sera agrandit et accueillera un second policiers municipal.

 

 

CHARNAYPETITCHAMP2.jpg

 

CHARNAYPETITSCHAMPS4.jpg

 

CAHRNAYPETITCHAMP.jpg

Ces diagrammes montrent, en comparant différentes hypothèses, que le scénario proposé à l'essai

est celui qui engendre le minimum de conflit à l'approche du giratoire Ambroise Paré