Articles

DSC_5598.jpg

Les Mâconnais ont eu par deux fois la possibilité de gagner cette rencontre sur les derniers instants, mais ceux ci n'ont pas su gérer ces dernières possessions.

 

Malgré un départ équilibré entre deux équipes qui se rendent coup pour coup durant le premier quart, 23/22, les Prisséens prendront l'ascendant sur le deuxième en créant un petit écart de sept points, 45/38, avant la pause. Les Ardéchois, sous l'impulsion de Mbodj et Ipouck, remettent Aubenas dans le bon sens, bien aidés par les largesses des tangos, stressés par l'enjeu du premier match à domicile, occasionnant de multiples pertes de balles qui profiteront aux visiteurs pour revenir à égalité, 58/58, avant le dernier acte.

Malgré un sursaut d'orgueil, les Tangos n'arrivent pas à décrocher leur adversaire du soir et se retrouvent toujours à égalité 72/72 à trois minutes du terme. Stressant pour le public, qui voit ses favoris ne plus être maîtres de la situation, perdant trop de balles en jouant avec le frein à main, certainement la peur de mal faire avec un jeu brouillon. Malgré deux possessions pour enfoncer le clou, les Tangos se voyant trop beaux vont encore s'emmêler les crayons jouant avec trop de précipitation et sans maîtrise, laissant échapper les premiers points de la saison à domicile comme l'année dernière...

 

Loris Vagnarelli

ESPM - AUBENAS 75-77
(10-11, 23-22, 38-28, 45-38 ; 50-50, 58-58, 68-67, 75-77)

 

DSC_5584.jpg

Photos Thomas Diochon

DSC_5603.jpg

DSC_5604.jpg

DSC_5586.jpg

DSC_5596.jpg

DSC_5611.jpg

DSC_5614.jpg

DSC_5620.jpg

DSC_5627.jpg

DSC_5634.jpg

DSC_5639.jpg

DSC_5656.jpg

DSC_5698.jpg

DSC_5699.jpg