Articles

CIQ20JUIN00.jpg

Le Comité d’Intérêt des Quartiers nord de Charnay-Lès-Mâcon et ses membres ont invité les habitants de Charnay à débattre sur l'avenir des quartiers nord

Communiqué

Le Comité d’Intérêt des Quartiers nord de Charnay-Lès-Mâcon et ses membres réunis ce samedi 20 juin, le font savoir.

Parce que :

-Par son tracé il ne ferait que transférer, en l’amplifiant, toute la pollution des excès de circulation routière de la rue des Petits Champs, vers les quartiers de la Ronze Malcus,
-Sa pollution s’ajouterait à celle émise par l’autoroute à quelques centaines de mètres,
-Il diviserait encore une fois un quartier de Charnay, après que le tracé de l’autoroute l’ait déjà fait,
-Sur son passage il détériorerait l’espace de vie de plusieurs propriétés,
-Le tracé de ce boulevard bénéficierait dans sa partie nord, proche de la Polyclinique, d’une étrange combinaison de voies privées et publiques entre Villes de Charnay, de Mâcon et un aménageur immobilier,
-Il entrainerait des expropriations dommageables sur Charnay,
-Il couterait 3 à 4 millions d’euros de dépenses publiques financées de façon incertaine,

Le Comité d’intérêt des quartiers nord de Charnay-Lès-Mâcon propose une autre solution économique et évolutive pour soulager la rue des Petits Champs de l’excès de son trafic routier :

Le « boulevard urbain » décidé unilatéralement par le maire : ils n’en veulent pas !

D’autant plus que ce nouveau boulevard serait la prolongation vers le nord de la nouvelle rue Barthelot de Rambuteau (dite le « barreau ») dont notre Maire actuel, alors conseiller municipal en 2012, ne voulait pas la création, parce qu’il considérait que sans ce « barreau », la rue des Petits Champs ne serait ainsi pas encombrée et que le futur trafic routier important aujourd’hui constaté dans cette rue, pourrait se répartir ailleurs dans Charnay, sans problème.

C’est en reprenant cette ancienne idée de notre Maire actuel et en l’améliorant, que le Comité a présenté ce jour sa solution économique et évolutive pour soulager la rue des Petits Champs de l’excès de son trafic routier : il s’agirait d’un schéma de circulation rapidement réalisable, suivi éventuellement d’un schéma complémentaire évolutif, permettant d’accueillir le seul surplus de trafic routier de transit débordant éventuellement du schéma initial proposé. Ce surplus de trafic canalisé par une voie de contournement évolutive, se répartirait alors modérément dans les voies existantes de Charnay et de Mâcon ; ceci, dans un sens comme dans l’autre, sur l’axe Ouest Charnay<> Nord Mâcon.

Le Comité d’Intérêt des quartiers nord déplore que le Maire ait déjà engagé unilatéralement son grand projet de boulevard dans une modification du Plan local d’urbanisme d’un coût de 41 000 € sans avoir préalablement tenu sa promesse électorale de « penser d’abord et construire le futur en concertation (1) véritable avec tous les Charnaysiens ».

(1) Rappelons que la concertation, ce n’est pas simplement informer sur une solution pré-choisie par une personne, comme cela a été fait, mais c’est « s’accorder, se consulter dans une réflexion en commun pour agir de concert », en obtenant finalement parmi d’autres, une solution consensuelle.

Toute la suite concernant ce sujet et d’autres informations, seront visibles en consultant régulièrement le site internet du Comité : http://www.ciq-nord-charnay71.fr

 

CIQ20JUIN03.jpg

Claude Mulé
Président du Comité d'intérêt des quartiers nord de Charnay lès Mâcon

CIQ20JUIN01.jpg

Dans le public, Gérard Voisin, ancien maire de Charnay