lundi 19 août 2019

  MONDIAL QUAD 2019 PDV - 1.jpg      LOCAUX COMMERCIAUX MACON HABITAT 2019.jpg

  • ROUTE71 CD71 2019 - 1.jpg
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

Articles

 

L'incendie n'était pas totalement éteint que les plus grandes fortunes du pays se livraient déjà à une inédite surenchère de dons mirobolants. La barre d'un milliard d'euros pourrait être dépassée ce mercredi. Ce Crésus-Téléthon révèle l'indécence de milliardaires, plus enclins à vouloir accoler leur nom à la rénovation de Notre-Dame qu'à payer leur juste part d'impôts.

L'hypocrisie à son maximum

C'est extrêmement drôle et pathétique à la fois. L'on parle d'un pays ruiné et de groupes d'investissements sans le sou, écrasés par le poids de la fiscalité, mais quand il s'agit de trouver une montagne de fric pour empiler des blocs de pierre, l'argent apparaît comme par miracle. Saleté de pauvres! Eux qui ruinent le pays en profitant des aides de l'état, ils ne comprennent pas l'absolue nécessité de reconstruire cette cathédrale mythique, mère de toutes les églises de France.

Depuis 48 heures, l’empressement des milliardaires français à promettre des centaines de millions d’euros pour reconstruire Notre-Dame a frappé l'opinion publique : 200 millions € pour les Arnault et Bettencourt, 100 millions € du côté des Pinault et Total, tandis qu'on ne compte plus les annonces de quelques millions à quelques dizaines de millions d'euros (JCDecaux, Bouygues, BNP Paribas, BPCE, Société générale, Axa, Française des jeux, etc).

Défiscalisés, ces dons, vont en effet être en grande partie rétrocédés sous forme de réductions d'impôts : les contribuables vont donc, in fine, financer une grande partie des donations annoncées, pendant que les milliardaires et les multinationales pourront tranquillement s’adjuger le mérite d’avoir financé la restauration de la cathédrale. Par leur geste, ils vont accoler leur nom à la rénovation héroïque de ce bâtiment tout en essayant de faire croire qu'ils renflouent et soulagent l'Etat dans sa tâche, alors que ce sont justement les contribuables qui vont, dans un anonymat total, financer leur perfide générosité.

C'est un peu comme si ces grandes fortunes, ravies d'avoir limité les capacités d'intervention des pouvoirs publics en se soustrayant à l'impôt, voulaient désormais s'y substituer pour montrer combien elles sont bonnes et généreuses, combien les accusations qui pèsent à leur encontre sont injustifiées. L'incendie de Notre-Dame n'est-il finalement pour eux qu'une opportunité incroyable pour s'offrir une rédemption à peu de frais ?

Voilà pourquoi ce Téléthon des milliardaires est indécent

Si vraiment ces gens ont un chatouillement du côté de la conscience - hypothèse bienveillante - rappelons leur que nous attendons d'eux, ô pas grand chose. Qu'ils paient leurs impôts, comme tout le monde. Qu'ils arrêtent de manipuler le corps politique par la corruption et de s'accaparer le contrôle des médias. Qu'ils respectent les lois, toutes les lois en particulier le code du travail. Qu'ils cessent de détruire notre unique planète avec leurs avions privés, leurs yachts, leurs bagnoles et leur mode de vie dérisoire où l'outrance de gaspillage est un péché qu'ils peuvent acheter.

Et pendant ce temps, notre monarque juvénile étire à l'envie ce moment « d'émotion et d'unité nationale » pour mieux nous enfumer et ringardiser le mouvement des gilets jaunes qui, imprégné de sa divine volonté, « n'aura tout de même pas l'indécence de défiler ce prochain samedi ! »

En attendant désespérément un prochain « Téléthon » pour sauver la planète.

 

P.S. : Victor Hugo remercie tous les généreux donateurs prêts à sauver Notre-Dame de Paris et leur propose de faire la même chose avec Les Misérables.

Jean-Guy TRINTIGNAC (NPA 71)