Articles

SPAG19 (1).JPG

La SPA de Mâcon a tenu son assemblée générale ce samedi à la Grisière.

 

Pour Rose Marie Jolly, la présidente, "l'année 2018 s'est relativement bien passée. Le problème, c'est celui d'une recrudescence d'animaux, surtout des chiens, non identifiés arrivant à notre fourrière." Il s'agit là d'un coût financier très important pour l'association qui doit procéder à des évaluations comportementales onéreuses de ces animaux, dont on ignore la provenance, avant de les vacciner pour les remettre en adoption.

L'association a reçu également au cours de l'année beaucoup de plaintes de maltraitance animale de toutes sortes.

Côté don et soutiens, le bilan est positif cette année : "Nous sommes très soutenus par de nombreuses personnes, a souligné la présidente, y compris des jeunes qui s'investissent. »

La SPA de Mâcon intervient dans les écoles, collèges et lycées de Mâcon pour faire connaître la législation sur la protection animale.

L'année 2018 a aussi été marquée par beaucoup d'adoptions surtout de chats, à tel point qu'il n'en reste pratiquement plus. Le centre attend maintenant l'arrivée des chatons. Rappelons que le refuge héberge également des furets, lapins, cobayes et autres animaux domestiques.

Quatre professionnels sont employés à temps plein en CDI. L'association prend également des stagiaires. Les bénévoles travaillent avec treize centres de personnes porteuses de handicap.

 

Les perspectives 2019

 

L'association envisage de continuer le travail avec les centres d'handicapés, de poursuivre avec les stagiaires en s'orientant davantage sur les écoles supérieures. Rose Marie Jolly précise qu'elle a déjà reçu des réservations d'écoles vétérinaires pour septembre. Des portes ouvertes et des actions de caddies seront reconduites l'an prochain. La présidente tient à signaler que les opérations caddies ont pour objectif d'aider les personnes en difficulté à nourrir les animaux chez elles.

Enfin, la présidente a remercié les généreux donateurs pour leur participation financière.

 

Photo d'accueil : Rose Marie Jolly (au centre) avec le bureau.

 

M. A.

 

 

SPAG19 (2).JPG