dimanche 21 juillet 2019
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • MARCHE CREPUSCULE VIGNERONS TERRES SECRETES 2019 - 2.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

Articles

vernisage Christine Vadrot.jpg

La galerie Mary-Ann accueille l'exposition intitulée « Multitude », proposée par l'artiste plasticienne Christine Vadrot.

Christine Vadrot obtient son D.N.S.E.P (Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique) en 1986 à l’école des Beaux-Arts de Dijon. Parallèlement, elle étudie la musique. On retrouve d'ailleurs une forte présence du rythme dans ses compositions picturales.

Sa principale activité est la peinture, et sa dramaturgie picturale est celle du vivant : elle se développe essentiellement à partir d’une expérience des corps (biologiques, physiques, chimiques…). Elle s’investit dans une recherche pluridisciplinaire en créant des scénographies pour des spectacles musicaux ou des pièces de théâtre, et participe à des ouvrages littéraires. Résidente à La Vie Des Formes, un chantier international de créations expérimentales, elle construit une œuvre monumentale nommée Labyrinthe.

Elle prend part à plusieurs expositions collectives en France, aux Etats-Unis et en Belgique, est invitée pour des expositions personnelles à Avallon, Montceau-les-Mines, Lyon, ou encore à Solingen en Allemagne. En 2013, elle réalise un film « peinture et vidéo » avec le soutien de la DRAC Bourgogne. Elle est présente dans des catalogues d’expositions comme L’Exemplaire de La Vie Des Formes et la revue Eighty.

Aujourd’hui, Christine Vadrot vit à Chalon-Sur-Saône où elle enseigne l’art plastique au sein de l’EMA, l’École Média Art Fructidor, une école publique, labellisée par le Ministère de la Culture et de la Communication.

Mutitude

Pour cette exposition, Elle a étudié la nature physique de la couleur et la nature du signe plastique. Elle met la peinture à l’épreuve d’une résistance face à l’actuelle pixellisation du monde, en utilisant des miettes multicolores de peinture gouache et acrylique, matériau longtemps accumulé à l’atelier. Ce système de perception figurative implique un renouvellement du corps pictural. Effectué sur un mode aléatoire, le mélange optique rappelle le pointillisme ou l’impressionnisme. L’espace se structure matériellement par la densité, la fluidité ou la fragmentation des masses.

Pour l’artiste, ce fait matériel et visuel s’apparente aux images véhiculées par les médias après les attentats de 2015. À la fragmentation et la dégradation Christine Vadrot oppose la notion d'intact. Il s’agit d’un concept qui découle d’une longue réflexion et que l’on retrouve dans plusieurs de ses projets artistiques, dans lesquels elle prend en considération les questions de société, de flux humains et d’environnement.

Christine Vadrot sera présente les dimanches 7 et 14 avril pour accueillir le public et commenter son travail.

 

 

Christine VADROT 3.jpg

Christine Vadrot et Hervé Reynaud,

adjoint à la culture du maire de Mâcon lors du vernissage de l'exposition

Christine VADROT 4.jpg

Christine VADROT 10.jpg

visuel Christine VADROT 1.jpg

Christine VADROT 11.jpg

Christine VADROT 12.jpg

Christine VADROT 13.jpg

Christine_VADROT_9 - copie.jpg

Christine VADROT 2.jpg

Christine VADROT 8.jpg

Christine VADROT 7.jpg