samedi 24 août 2019

  MONDIAL QUAD 2019 PDV - 1.jpg     ROUTE71 CD71 2019 - 1.jpg

  • ROUTE71 CD71 2019 - 1.jpg
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

Articles

AG CCI 71 Macon .jpg

La Chambre de Commerce et Industrie de Saône-et-Loire était en assemblée générale ce lundi, à Mâcon, l'occasion pour ses dirigeants d’expliquer l'évolution vers un mdèle privé.

Lors de sa prise de parole, Michel Suchaut, président de la Chambre, a d'abord évoqué l’évènement principal de ce début d’année : le nouveau service d’autoroute ferroviaire à Aproport Mâcon, sur la ligne Calais-Le Boulou, lancé la semaine dernière (lire ici).

Jérôme Grand, directeur territorial Bourgogne-Franche Comté de SNCF Réseau a présenté le programme des travaux en 2019 sur le réseau ferré et les perspectives pour le fret ferroviaire en Saône-et-Loire. A son tour, Thierry Le Guilloux, président de VIIA a présenté les perspectives concrètes de ce projet pour la CCI 71 et son service Aproport.

SNCF Réseau et la CCI 71 ont conclu un accord de partenariat en vue de développer le fret sur le territoire. Les deux acteurs économiques se sont engagés mutuellement dans une démarche partenariale en signant une convention d’une durée de trois ans.

Le président Suchaut a ensuite évoqué les grands changements à venir au sein même de la CCI.

AG CCI 71 2019 (4).JPG

D’importants changements, en cours ou à venir, affecteront notre organisation. Dans la transition du numérique et du digital, nous devons proposer des services aux TPE et PME pour faciliter leur digitalisation. Au niveau national, CCI Store offre des services digitaux à destination des entreprises pour leur transition numérique en matière de gestion, management, financement, création. Cela nous conduit à remettre en cause le modèle des CCI pour tendre vers un modèle privé. La raison d’être des CCI n’est plus de distribuer des subventions mais d’apporter de la valeur ajoutée pour le développement de nouvelles activités sur notre territoire. Aider au développement de nos entreprises, tout en proposant de nouvelles prestations facturables. 

 

Pour le président de la CCI 71, il est évident que l’évolution vers un modèle privé doit se faire tout en restant un établissement loyal, avec soutien au commerce de centre-ville, l’accompagnement des entreprises vers le futur, la promotion de l’apprentissage.

Dans la perspective des transformations à venir, Michel Suchaut considère que « les missions de la CCI 71 doivent évoluer dans le sens de la mutualisation, comme c’est déjà le cas pour certains services avec la CCI Côte d’Or. Nous nous orientons vers une fusion avec cette chambre de commerce territoriale, voire, avec d’autres chambres de commerce territoriales. Cela devrait nous permettre de conserver les moyens nécessaires pour peser sur le développement économique du territoire et continuer à accompagner nos entreprises. »

La réforme des chambres de commerce et industrie prévue dans le projet de loi pour à la croissance et à la transformation des entreprises (Loi PACTE) prévoit, entre-autre, le passage des CCI à un recrutement de personnel de droit privé, la centralisation au niveau de la CCI France de la répartition de la ressource fiscale et la stratégie immobilière, le remplacement des centres de formalités d’entreprises par un outil électronique avec mise en place d’un guichet unique au 1er janvier 2021 ; le financement public en fonction des performances des CCI, des activités consulaires davantage dématérialisées et l’ouvertes vers des activités marchandes, un personnel relevant du code du travail etc. Bref, un nouveau modèle économique basé sur le développement de prestations payantes et le passage au statut de droit privé.

En ce qui concerne l’avenir proche, les projets de la CCI 71 continuent. A Mâcon, les travaux de remise aux normes et restructuration de l’espace Emploi Formation seront finalisés pour la rentrée prochaine afin d’offrir des prestations en formation continue dans un cadre modernisé et contribuer à la pérennité de ce service.

Pour la formation initiale, est étudiée la mise en place d’un nouveau Bac en apprentissage pour des conducteurs de ligne en fret ferroviaire ou d’agents ferroviaires au sol. Pour l’Ecole de Gestion et de Commerce, la création rapide d’une école externalisée entre Bourg-en-Bresse et Chalon-sur-Saône est également envisagée.

Lors de cette assemblée générale plusieurs délibérations ont été mises à l’ordre du jour : la restructuration du patrimoine de la CCI 71, la vente du bâtiment CCI Chalon Verdun, le développement des activités portuaires, la convention de financement pour travaux en gare de Mâcon avec la participation de la CCI, l’autorisation d’emprunt pour les investissements du port de Mâcon, l’acquisition ensemble industriel de la société MEAC à Mâcon etc.

Cristian Todea

 

 

AG CCI 71 2019 (17).JPG

AG CCI 71 2019 (18).JPG

AG CCI 71 2019 (24).JPG

AG CCI 71 2019 (21).JPG

AG CCI 71 2019 (28).JPG

Jérôme Grand, directeur territorial Bourgogne-Franche Comté de SNCF Réseau 

AG CCI 71 Mâcon 2019.JPG

Thierry Le Guilloux, président de VIIA 

AG CCI 71 2019 (7).JPG

AG CCI 71 2019 (11).JPG

AG CCI 71 2019 (13).JPG